Présumée corruption des agents du Trésor : Des fournisseurs de l’Etat brandissent leurs preuves

Le Syndicat national des fournisseurs de l’Etat de Côte d'Ivoire (Synafeci) a organisé une conférence de presse, hier lundi 11 février 2013, à son siège, au Plateau.

Mardi 12 Février 2013 - 06:55


Présumée corruption des agents du Trésor : Des fournisseurs de l’Etat brandissent leurs preuves
A cette occasion, des preuves des prélèvements imposés par des agents du Trésor public avant tout règlement de factures ont été brandies. « Voici un bordereau de chèque émis par la paierie de Bouaflé. Le montant de la facture est de 18,5 millions de francs Cfa. Le payeur a demandé 1,5 million de francs Cfa. Et puisque notre amie n’avait pas de liquidité, il lui a fait un chèque de 17 millions au lieu de 18,5 millions », a asséné Gré Faustin, le président du Synafeci. Il a fait remarquer que les preuves matérielles comme celle-là sont difficiles à apporter. « C’est rare, ce genre de preuves parce que la corruption n’a pas de preuve physique. Ils refusent les chèques ou les virements sur leurs comptes pour éviter toute trace. Ils exigent du cash. Ils sont de mauvaise foi quand ils osent dire qu’ils ne nous imposent pas de prélèvements  », a-t-il noté.
Selon Gré Faustin, des trésoriers à Soubré et Daloa ont opéré des ponctions de 40% de la valeur des factures en 2012. « Celui d’Alépé demande aux fournisseurs de lui faire Orange Money avant qu’il ne paie leurs factures », a-t-il encore accusé.
De même, le président du Synafeci s’est dit étonné qu’aucune poursuite judiciaire ne soit intentée contre lui malgré « ces graves accusations ». « Si ce que je dis est faux, ils ont d’éminents juristes en leur sein, pourquoi ne me poursuivent-ils pas. Ne sont-ce pas là de graves accusations ? », a-t-il interrogé.  Pour lui, cette attitude n’est rien d’autre qu’un aveu de culpabilité de leur part. Gré Faustin a, par ailleurs, dénoncé la « méchanceté » de ces agents de l’Etat. « Si tu ne rentres pas dans le contexte, alors ils ‘’gâtent’’ ton argent. C’est-à-dire qu’ils te paient en monnaie de singe. Si tu as une facture de 10 millions de F Cfa par exemple, ils te paient 200 ou 300.000 F Cfa par an », a-t-il expliqué.

Présumée corruption des agents du Trésor : Des fournisseurs de l’Etat brandissent leurs preuves
Sur le paiement des 35 milliards de F Cfa annoncé par le gouvernement, M. Gré a indiqué que seuls les fournisseurs ayant leurs factures à la trésorerie principale d’Abidjan sont concernés. Encore que ces « privilégiés » doivent présenter une attestation de régularité fiscale. « On avance le nombre de 649 fournisseurs qui ont été payés. Permettez-moi d’en douter », a-t-il laissé entendre. Gré Faustin a, pour terminer, plaidé pour que le président de la République ou le Premier ministre les reçoivent.
Jonas BAIKEH

Source: Soir Info du mardi 12 février 2013
 





Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !