Présidentielle 2015 / Un proche de Bédié révèle : ‘‘Alassane Ouattara sera le candidat du PDCI’’

Samedi 31 Août 2013 - 07:15


Image d'archives--Rencontre entre Bédié et Ouattara
Image d'archives--Rencontre entre Bédié et Ouattara
Les grandes manœuvres se poursuivent. Le président Bédié et certains de ses proches estiment que le pays est encore fragile, que la menace Fpi plane toujours. A ce titre, au risque de paraître vouloir saborder et vendre l'âme du Pdci, ils sont foncièrement convaincus que la Côte d’Ivoire aura du mal à supporter une prochaine présidentielle avec un candidat officiel du vieux parti affrontant Alassane Ouattara. En clair, pas question pour le Pdci d'avoir un candidat à la présidentielle en prenant le risque de faire le jeu du Fpi, l'adversaire commun, à qui va profiter la division entre les deux grands partis du Rhdp, selon cette analyse de la situation. Telle est la substance de la révélation faite par un très proche du président Bédié et membre de l'équipe qui a élaboré la stratégie de la victoire du président du Bédié lors du congrès d'Octobre prochain. Lisons ses révélations: «Le Pdci aura un candidat et notre candidat sera Alassane Ouattara. Il ne sera plus le candidat du Rdr. Le président Bédié est un homme sage, qui comprend qu'il fallait laisser Alassane Ouattara prendre ses marques, récompenser ses militants qui sont morts pour lui, qui ont souffert et fait la prison. Mais en 2015 faire gagner Ouattara, dans sa posture de rassembleur dès le premier tour, ne sera pas une affaire de Rdr. En ce moment les données vont changer. On ne parlera plus de rattrapage. Le président Ouattara va s'affranchir de son parti. Il ne sera plus otage d'un groupuscule extrémiste qui refuse la transformation du Rhdp en parti unifié, de peur de perdre des avantages. D'ailleurs, dès le lendemain du congrès du Pdci, vous allez sentir un signal, un changement. Des cadres Pdci pourraient intégrer le cabinet du Président de la République, Petit à petit, nous mettrons les choses en place au niveau du Rhdp et plus personne ne sera lésé. Le président Bédié ne fait pas cela pour lui, et il le fait pour la Côte d'Ivoire. Qu'est ce que le président Bédié gagne en restant à la tête du Pdci, mais qu'il ne pourrait plus gagner en partant ? Le maintien de son engagement répond à la stabilité du pays d'abord et ensuite du Pdci. Si la Côte d'Ivoire se mélange à nouveau, qui va parler du Pdci, et des autres partis politiques ? Après le congrès, il y aura débat et une convention, mais le président Bédié expliquera la situation à la base. Si à côté de cette ligne incarnée par le Pdci légal, officiel, légitime et historique version-Bédié, il ya un Pdci-résiduel qui tient à présenter un candidat en surfant sur les attentes des militants et sur un anti-alassanisme primaire de mauvais aloi, libre à eux. Nous ne sommes pas dupes, nous savons bien que c'est 2015 qui se joue dès maintenant ». Interrogé sur les garanties à donner aux militants et sur la capacité du président Bédié à obtenir le respect des nouveaux engagements que prendrait le président Alassane Ouattara, ce très proche de Bédié rassure que toutes les dispositions sont prises, et que les intérêts de la Côte d’Ivoire et ceux du Pdci ne seront jamais sabordés par le président Bédié au profit des intérêts personnels et ambitions individuelles.

Charles Kouassi
 
Publié le samedi 31 aout 2013  |  L’intelligent d’Abidjan




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !