Présidentielle 2015: Le Pdci-Rda n’aura pas de candidat !

Vendredi 27 Décembre 2013 - 00:10


L’information donne froid dans le dos. Elle gèle même le sang de tous ceux à qui l’on l’a communiquée. C’est un très mauvais cadeau de Noël que la direction du Pdci a distribué à certains de ses militants : le Pdci-Rda n’aura pas de candidat à l’élection présidentielle de 2015 ! Selon des sources crédibles, un deal hautement financier a été conclu à Paris entre Alassane Ouattara, Henri Konan Bédié et Albert Mabri Toikeusse pour que ces derniers soutiennent la candidature de l’actuel chef de l’Etat au détriment de leur propre formation politique respective. Nos sources avancent le chiffre de 1 milliard de Fcfa pour l’aîné et 500 millions de Fcfa pour le cadet, à l’effet de laisser Ouattara terminer le travail qu’il a entamé. Si cette information circule pour l’heure dans le cercle restreint des principaux responsables des trois partis en collusion, sur le terrain ce qui s’apparente à des effets induits de ce ménage à trois se manifeste déjà. Bédié et Mabri ont, dit-on, pris des dispositions devant concourir à la totale concrétisation du deal favorable à l’allié au pouvoir, et qui manœuvre pour y rester.


Bédié met ses hommes en mission


 Du côté du Pdci-Rda, le président Bédié a son agenda secret. Il a missionné trois de ses lieutenants et attend patiemment les résultats. Ainsi, il revient au Secrétaire général du Pdci-Rda le Pr Maurice Kacou Guikahué de faire campagne pour la candidature du parti à la présidentielle en 2015. Et il est en plein dans son élément. De fait, à en croire nos sources, Guikahué doit distraire les militants du Pdci en leur faisant croire que ce parti aura bel et bien un candidat aux joutes électorales de 2015 sans en dire plus. Il doit entretenir ce flou artistique dans l’esprit de la base jusqu’aux portes de la convention pour le choix et l’investiture du fameux candidat du parti. Pour ceux qui ont lu son interview parue dans les colonnes d’un confrère les mardi et mercredi derniers, Kacou Guikahué a annoncé les couleurs sur la question : «le congrès qui est l’organe suprême du parti a décidé que le Pdci ait un candidat. (…) Donc laissez- nous dérouler notre programme de 2014 et vous verrez où nous allons.»Il tient ici un discours qui est hermétique afin de donner l’impression de dire tout alors qu’il n’a, en fait, rien dit du tout. Voilà ce que Bédié attend de lui. Mener la base du Pdci en bateau jusqu’au moment fatidique. En effet, que faut-il comprendre par : «le congrès qui est l’organe suprême du parti a décidé que le Pdci ait un candidat»? Puisque l’Udpci de Mabri Toikeusse a un candidat. Mais ce n’est pas Mabri lui-même, c’est plutôt Alassane Ouattara du Rdr ! Alors de quel candidat du Pdci parle Guikahué ? Va-t- on vers une situation similaire à celle qui a vu le jour chez l’autre allié du Rhdp ou le Pdci-Rda aura-t-il son propre candidat à cette élection ? S’interrogent les camarades militants de Guikahué. Et ils sont nombreux qui attendent une réponse claire. Mais Guikahué ne peut faire plus, car le reste fait partie des prérogatives du Président Aimé Henri Konan Bédié. C’est lui qui entrera en scène pour dire le moment venu que le candidat du Pdci-Rda c’est bien Alassane Ouattara. Compte tenu de ce que Guikahué appelle «la préservation des intérêts du parti et des électeurs.» L’autre missionné de Bédié contre les intérêts du Pdci s’appelle Niamien N’Goran, l’actuel Inspecteur d’Etat. A ce dernier le président du Pdci a confié le rôle non moins important de chantre de la création d’un poste de vice-président de la République. Un vieux projet mort-né des années 1980 que Houphouët a fini par envoyer aux calendes grecques. Ouattara voulant «gouverner avec son aîné» veut lui tailler un poste symbolique, histoire de donner une illusion du pouvoir d’Etat à son parti qui sera dès lors moins regardant sur les dérives auxquelles le Rdr pourrait s’adonner au sommet de l’Etat. En effet, Niamien N’Goran est lui aussi au travail pour la matérialisation des conclusions du conclave à trois de Paris. Ses sorties dans la presse ces derniers temps en faveur de la création d’un poste de vice-président de la République s’inscrivent dans la mise en musique des engagements de Bédié envers Ouattara. Il faut au Pdci quelqu’un de premier plan qui embouche cette trompette. Quelqu’un en qui Bédié a entièrement confiance. Et à l’heure qu’il est, N’Zuéba ne peut trouver meilleur candidat que Niamien N’Goran, expliquent nos sources. Qui précisent que dans les  jours qui vont suivre, il se lancera dans un offensif tous azimuts en faveur de cette option, de sorte qu’avant que Bédié ne vienne porter l’estocade, Niamien N’Goran aura mis plein les oreilles des militants du Pdci la nécessité et l’importance de la création d’un poste de vice-président qui, de surcroît, revien- dra au Pdci, afin de créer l’équilibre au niveau des pouvoirs. Bédié compte beaucoup sur lui et Niamien N’Goran, selon nos sources, n’entend pas rater le coach ! Le dernier agitateur des idées commis par Bédié pour faciliter l’acceptation de la candidature unique de Ouattara par les militants du Pdci-Rda s’appelle Jeannot Ahoussou Kouadio. Il est actuellement ministre d’Etat sans réel portefeuille au gouvernement Duncan. A Jeannot, Bédié a confié le rôle de tâter le terrain. Il fera une sorte de sondage des militants quant au soutien de la candidature de Ouattara par le Pdci- Rda. En clair, le ministre d’Etat Ahoussou doit faire un lobbying en même temps qu’il recueille les opinions favorables et défavorables de la base et même de certains hauts cadres du parti. C’est un travail de terrain qu’il devra accomplir de façon souterraine pour ne pas éveiller certains soupçons, nous précisent nos informateurs. Ainsi se présente le dispositif d’attaque de Bédié.


Mabri à fond la caisse !


 Les pilotes de courses d’automobiles aiment bien l’expression à fond la caisse. Cela veut dire rouler le pied au plancher. Et c’est ce que fait depuis le président de l’Udpci Albert Mabri Toikeusse afin d’aider son ami Ouattara. Tout le monde sait qu’il s’est donné corps et âme à Alassane Ouattara son candidat. Mais comment est-il parvenu à rallier son parti à cette cause, puis- qu’à l’intérieur de l’Udpci Ouattara ne fait pas l’unanimité. D’abord, Mabri a pris le soin de couper longtemps avant toutes les têtes qui dépassent. Les élections législatives et municipales passées ont été les moments fatidiques de cette décapitation des cadres qui pouvaient poser problèmes. C’est selon. Mabri a fait la promotion des seconds couteaux, des gens sortis de son chapeau, qui n’ont d’assises politiques que d’être des suiveurs du président du parti. A Biankouma, Danané, pour ne citer ces localités, l’Udpci a fait le lit du Rdr en lui prêtant des cadres pour que des seconds couteaux aux ordres de Mabri montent aux nues. Aux municipales, de mauvaises langues attribuent à Mabri la défaite surprenante du maire sortant de Man Dr Flindé. Il a été battu par Dr Tia du Rdr qui, de sources proches du Rdr aura reçu un important coup de pouce du président du l’Udpci. Nos informateurs vont jusqu’à faire croire que c’est Mabri qui a demandé la mise à la porte du gouvernement du ministre Flindé. Pour ne pas l’avoir un jour en face. Aujourd’hui tout-puissant ministre du ciel et de la terre, pour parler comme des cadres de son parti réduits au rang de figurants, Mabri peut se réjouir d’une totale confiance de Ouattara pour qui il est une puissante connexion avec le monde arabe. En outre, tout près de nous, Mabri a manœuvré pour contrôler les organisations des Femmes et des Jeunes de son parti pour être sûr que personne ne filera entre les doigts, quand il annoncera le soutien de l’Udpci au candidat du Rdr. Et il a réussi son pari. On le voit, les carottes semblent cuites pour la candidature unique de Ouattara pour le compte du Rhdp. Reste à savoir de quel côté de la balance se trouve le président contesté du Mfa Innocent Anaky Kobena. On dit qu’il avait été reçu par Ouattara courant octobre 2013…

 Barthélemy Téhin

 barthelemytehin@yahoo.fr
Source: LG Infos  N°620 DU JEUDI 26 DÉCEMBRE 2013




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !