Pourquoi Gbagbo n'attend rien de François Hollande ?

Mercredi 6 Août 2014 - 07:10


Comment pouvez-vous comprendre que l'ami intime de François Hollande, maître Jean-pierre Mignard soit aussi le principal avocat de Ouattara à la CPI contre Gbagbo? Maître Jean-pierre Mignard est un Sénateur socialiste et conseiller de Hollande.C'est  maître Jean Pierre Mignard qui est le premier à accuser Gbagbo de "forcené"et "avait invité la communauté internationale à le déloger  de sa résidence". Il serait courtisé en ce moment par Sassou Nguesso du Congo, la famille Bongo et le président de la Guinée Equatoriale pour assurer leur défense dans le cadre des biens mal acquis.Comment se fait-il que l'ami du président Hollande soit le défenseur des dictateurs Africains? Il n'est pas surprenant qu'Hollande soutienne à bras le corps la dictature de Ouattara en Côte d'Ivoire.. En politique on a coutume de dire que les pays n'ont pas d'amis, ils ont des intérêts".Chaque président est comme un père de famille qui recherche par tous les moyens des ressources à nourrir ses enfants d'abord. C'est ce que fait Hollande pour nourrir les Français.

Jean-pierre Mignard , principal avocat de Ouattara à la CPI   et Conseiller de François Hollande
Jean-pierre Mignard , principal avocat de Ouattara à la CPI et Conseiller de François Hollande
Donc il est hors de question pour Hollande de contrarier son meilleur ami de longues dates, Jean pierre Mignard sur ce contrat juteux qui le lie à Ouattara, car c'est avant tout une affaire de centaines de millions d'euros au détriment des pauvres Ivoiriens. C'est pourquoi le président Gbagbo a coupé court pour dire:"Je n'attends rien de Hollande".Les Ivoiriens doivent aussi savoir qu'entre pays il n'existe que des relations de concurrence et d'intérêts qui ne sauraient laisser place à du sentimentalisme, ni à de l'amitié.La France n'a jamais considéré la Côte d'Ivoire comme partenaire mais plutôt un centre stratégique à maîtriser.C'est elle qui manipule,instrumentalise et suscite les conflits armés dans ses pré carrés et s'érige, par la suite en donneur de leçons et en juge dans  les juridictions internationales parce qu'elle bénéficie d'une impunité totale.La France n'intervient pas en Afrique pour la démocratie mais pour désorganiser les processus de démocratisation de nos pays.
Le président Gbagbo dans son livre "pour la vérité et la justice"disait:<<Faire bouger les choses,s'opposer au diktat,ce n'est pas facile,ce qui m'arrive en est l’illustration... Nous ne sommes libres qu'en apparence,à l'intérieur de la cage où l'on nous a mis,nos finances et notre économie sous tutelle,sans poids réel au niveau international, menacés d'être mis à l'amende si nous n'obéissons pas....La Côte d'Ivoire avait les moyens de quitter cette dépendance...Je m'apprêtais à le faire .....Alors, à la fin Sarkozy a pris un gourdin...Aujourd'hui je comprends qu'on voulait une issue brutale et définitive.....On a voulu m'empêcher de poursuivre ma route.>>
C'est pourquoi aucun chef d'Etat Français,quelle que soit sa couleur politique ne peut changer  la politique étrangère de la France à l'égard de la Côte d'Ivoire.Nous sommes condamnés à poursuivre le combat de Gbagbo jusqu'au bout.

Restons sereins et vigilants.

 Une contribution de Liadé Gnazégbo





Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !