Pour le Front Populaire Ivoiren, "Alassane Ouattara reste et demeure inéligible à l’élection présidentielle de la République de Côte d’Ivoire"

Dimanche 2 Août 2015 - 01:21


Aboudramne Sangaré, Vice-président du FPI
Aboudramne Sangaré, Vice-président du FPI

Comité Central Extraordinaire
 
 

03/2015
 
 

 
 
 

Le communiqué final
 
 

 
 
 

  1. Sur convocation du Secrétariat Général, le Comité Central du Front Populaire Ivoirien (FPI) s’est réuni en session extraordinaire élargie au Comité de Contrôle et aux Secrétaires Généraux de Fédération, le samedi 1er août 2015, à Abidjan-Cocody Riviera Golf, de 10h30 à 11h45, sous la présidence du camarade Laurent AKOUN, Président délégué du Parti, assisté du camarade Boubakar KONE, 1er Secrétaire Général Adjoint, Porte-parole par intérim ;

 
 
 

  1. L’ordre du jour de cette session a porté sur un point unique : l’analyse des conditions de l’élection présidentielle d’octobre 2015 ;

 
 
 

  1. Ont répondu présents à cette session extraordinaire, en dehors des excusés pour des contraintes d’exil et d’emprisonnements politiques, toutes les structures du Parti (Comité de Contrôle et Fédérations), les membres statutaires du Comité central à travers les collèges suivants :

 
 
 

  • Collège des élus des Fédérations ;

  • Collège des députés ;

  • Collège des Présidents de Conseils Généraux ou de Districts ;

  • Collège des Maires ;

  • Collège des structures spécialisées et d’activités ;

  • Collège des Conseillers économiques et sociaux.

 
 
 

  1. Dans son propos liminaire, le Président Délégué du Parti, le camarade Laurent AKOUN, a tenu à rappeler au Comité Central l’indisponibilité du Président du Parti, le camarade Laurent Gbagbo, détenu injustement à La Haye, ainsi que celle des camarades Hubert OULAYE (président du Comité de Contrôle), Simone Ehivet Gbagbo, Moïse Lida Kouassi, Assoa Adou, Sébastien Dano DJEDJE (tous Vice-présidents), KOUA Justin (Secrétaire Général Adjoint), Marie-France CISSE Mariam et DAHI Nestor (tous deux Secrétaire Nationaux) auxquels s’ajoutent plus de quatre cents (400) des nôtres encore retenus dans les liens de la détention depuis des années dans les geôles du pouvoir. Il a par ailleurs dépeint le climat délétère dans lequel baigne la Côte d’Ivoire à trois mois des élections générales prévues cette année ;

 
 
 

  1. Abordant le point unique de l’ordre du jour, le Comité Central a entendu une communication du Secrétariat Général présentée par le camarade Boubakar KONE, Secrétaire Général Adjoint,

  2. Cette communication ayant trait à l’analyse de l’élection présidentielle annoncée pour octobre 2015, indique que les conditions relatives à l’organisation de ce scrutin ne sont pas encore réunies et propose que le Front Populaire Ivoirien se réserve le droit de s’y prononcer très prochainement, dans une déclaration officielle.

  3. Le Comité Central, après en avoir débattu, adopte entièrement les conclusions de cette importante communication

  4. Le Comité Central, se félicitant de la démarche alerte et opportune du Secrétariat Général du Parti et prenant la pleine mesure de la situation:

    • Observe que la candidature de M. Alassane Ouattara, au regard des textes de loi de la République de Côte d’Ivoire et des conditions politiques dans lesquelles l’élection présidentielle d’octobre-novembre 2010 a été organisée, pose d’énormes problèmes ;

    • Déclare qu’au regard de la Constitution, des textes et réglementaires et de la jurisprudence en la matière, M. Alassane Ouattara reste et demeure inéligible à l’élection présidentielle de la République de Côte d’Ivoire;

  1. Le comité central instruit, enfin, le Secrétariat Général de demeurer saisi de toutes les questions relatives aux élections à venir.

 
 
 

 
 
 

 
 
 

Fait à Abidjan, le 1er août 2015
 
 

Le Comité Central
 
 

 
 
 

 
 
 

 
 
 

 
 
 

 





Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !