Port-Bouët : un meeting de la jeunesse du Fpi dispersé

Lundi 7 Avril 2014 - 01:34


Koua Justin, président de la JFPI
Koua Justin, président de la JFPI
Un meeting des jeunes du Front populaire ivoirien (FPI), le parti de l’ancien président Laurent Gbagbo, a été dispersé, selon alerte.info, samedi après-midi à Port-Bouët par des individus armés de couteaux et de gourdins, ont rapporté des témoins à un confrère.

Des individus, selon des témoins, s’en sont pris aux policiers et gendarmes déployés pour encadrer le rassemblement avant de disperser violemment les militants du FPI, faisant parmi leur rang trois blessés.

Selon la même source, les chaises, bâches et le matériel de sonorisation installés ont été également détruits par ces personnes. Ces violences interviennent dans un contexte de crispation de la situation socio-politique après le transfèrement du leader des “Jeunes Patriotes’’ pro-Gbagbo, Charles Blé Goudé, à la Cour pénale internationale.

Le gouvernement et le FPI, le principal parti de l’opposition, s’accusent mutuellement d’avoir rompu le dialogue politique en cours.

Dénonçant de « graves dérives totalitaires » du pouvoir d’Abidjan, l’ex-parti présidentiel a fait savoir lundi dans un communiqué qu’il se préparait à organiser « dans les meilleurs délais et dans une logique de ripostes graduées » de « grandes actions de masse ».


Publié le lundi 7 avril 2014  |  Le Democrate




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !