Politique nationale / Bataille entre militants du Rdr pour la mairie d’Abobo : Le «rattrapage ethnique» s’invite dans le débat

Mercredi 2 Janvier 2013 - 05:29


Jeanne Peumond
Jeanne Peumond
La guerre est sans merci entre les militants du Rdr d’Abobo. Des cadres du même parti s’affrontent de façon sournoise relativement aux municipales. Lesquelles s’annoncent dans cette commune qui a servi de quartier général au commando invisible. Qui n’était qu’en réalité la rébellion armée du Rdr.
Des sources bien introduites révèlent que l’ancienne ministre Jeanne Peumond convoite la mairie d’Abobo. Et elle n’est pas prête à reculer dans sa détermination à déloger son camarade du parti, l’actuel ministre Adama Toungara. Malheureusement, la seule détermination de Jeanne Peumond ne suffit pas. Car elle risque fort de se heurter à la politique de rattrapage qui vise à exclure des nominations ceux qui ne sont pas du nord. Déjà, on indique que pour les choix des candidats aux municipales et régionales, Amadou Soumahoro joue à un jeu de cache-cache avec les cadres qui affichent leurs ambitions. Amadou Soumahoro entretient un flou intrigant autour des choix des candidats pour léser les uns au profit des autres. Concernant la commune d’Abobo, nos sources expliquent que Jeanne Peumond est mise à l’écart au profit de Toungara. Mais il n’ose pas signifier à Jeanne Peumond qu’elle n’est pas retenue. Aux dernières nouvelles, on apprend que le secrétaire général par intérim du Rdr a transmis les dossiers à Alassane Dramane Ouattara afin que lui et Amadou Gon procède au dernier tri pour imposer aux militants les candidats de leur volonté. A ce niveau encore, les choses ne sont pas favorables à Jeanne Peumond. « Ouattara veut un homme du nord à la tête de cette commune qui abrite en grande partie des ressortissants du nord », confie un militant du Rdr proche du dossier des candidatures. On le voit, Jeanne Peumond risque d’être emportée par le rattrapage.
En effet, originaire de Sakassou, le pays Baoulé, elle a adhéré au Rdr en militant dans la commune d’Abobo. N’étant plus ministre, elle estime qu’il est temps pour elle de prendre cette commune. Afin de montrer à ses parents Baoulé que son militantisme au Rdr porte ses fruits. Mais cette mairie est déjà tenue par un de ses camarades du parti. En l’occurrence, Adama Toungara qui est le maire sortant et actuellement député et ministre des Mines, de l’Energie et du Pétrole. Mais tout ce cumul de postes ne gêne pas le ministre. Adama Toungara ne veut rien céder à qui que ce soit. Ministre, député et maire, il veut encore un autre mandat à la tête de cette mairie.
Donc entre Jeanne Peumond et Toungara, la bataille est ouverte. Mais nos sources soulignent que la préférence d’Alassane Dramane Ouattara est pour Adama Toungara. Ainsi, celui qui devait donner l’exemple de partage du pouvoir en s’opposant au cumul des postes est lui-même pour que Toungara rafle seul tous les postes.
Entre le cumul de postes et le rattrapage ethnique
Toungara est donc bien parti pour être le choix de la direction imposée à la base. Etant donné que la révolte des transporteurs suite au déguerpissement de leurs espaces a montré que la base ne veut pas de Toungara. Qui est accusé de n’avoir rien réalisé pour ces électeurs au plan de leur bien-être. « Nous avons fait la campagne de Toungara. Il a été élu maire, nous l’avons défendu, mais il n’a rien fait pour nous et c’est lui qui veut nous chasser de notre gare », avait ruminé un transporteur lors du déguerpissement de leurs espaces dans la commune d’Abobo.
Jeanne Peumond sera-t-elle effectivement victime du rattrapage et de la magouille de Amadou Soumahoro et consorts ? Le rattrapage est l’autre nom de l’exclusion pratiquée par le Rdr. Qui, hier, criait sur tous les toits en se faisant passer pour une victime de l’exclusion. Les mêmes sources indiquent que l’adhésion de Jeanne Peumond au Rdr n’a pas été chose facile. Parce que ses parents n’ont jamais toléré son choix pour ce parti dans une région où, dit-on tout le monde doit être au Pdci. L’autre réalité est qu’au Rdr, on privilégie les militants du natifs du nord avant de penser aux autres. Le dilemme est là et on verra qui de Toungara et Peumond sera désigné le candidat du Rdr.

Benjamin Koré
 
Publié le mercredi 2 janvier 2013 | Notre Voie




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !