Photos de Blé Goudé et Dibopieu: Le dictateur Ouattara à nu

Mercredi 12 Mars 2014 - 00:32


Les images dégradantes de l’ex-ministre Charles Blé Goudé, président du Congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (Cojep), et de Jean Yves Dibopieu, ancien Sg de la Fesci et président de la Solidarité africaine (Soaf), dévoilent un peu plus le vrai visage du régime Ouattara. Un régime tortionnaire, véritable cimetière des libertés publiques et de la démocratie. Comme il fallait s’y attendre, ces photos qui traduisent éloquemment le traitement inhumain qui est infligé aux deux prisonniers politiques ont visiblement ébranlé les thuriféraires du régime Ouattara. Dans leur panique, les jour- naux proches du pouvoir parlent de « honteux montage ». L’objectif étant de détourner  l’opinion nationale et internationale de ces révélations accablantes. Malheureusement pour le régime Ouattara, ses journaux n’ont pu démontrer qu’il s’agit d’un « honteux montage ». Le Nouveau Réveil, proche du Pdci, par manque d’arguments, s’est contenté d’affirmer « qu’aujourd’hui, avec les nouvelles technologies de l’information et de la communication on peut tout faire ». Il en déduit donc que ces photos de Blé Goudé et de Dibopieu sont un montage. L’auteur ne conteste pas que les lieux où les photos ont été prises sont ceux où sont détenus Blé Goudé et Dibopieu. Pour soutenir leur thèse, nos confrères proches du régime Ouattara ont cru devoir rappeler que Blé Goudé avait fait « un montage », il y a quelques années, en étant attaché à son lit d’hôpital. C’est le lieu d’indiquer que l’image de Blé Goudé enchaîné sur son lit d’hôpital à laquelle fait allusion Le Nouveau Réveil avait été révélée par un des journaux proches de Ouattara, en l’occurrence Le Patriote. Au demeurant, si le pouvoir actuel est si sûr que les photos dégradantes et inhumaines de Blé Goudé et Dibopieu sont un montage, qu’il les autorise à recevoir la visite de leurs parents, amis et connaissances et surtout de leurs avocats. Cela permettra au régime Ouattara de confondre ses « détracteurs ». En tout état de cause, la publication de ces photos montre que le traitement inhumain qui est infligé aux prisonniers politiques a fini par révolter certaines personnes à l’intérieur du régime Ouattara. Celles-ci auraient certainement décidé d’alerter l’opinion nationale et internationale.

Boga Sivori bogasivo@yahoo.fr

Source: Notre Voie  N°4663 du mardi 11 mars 2014





Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !