Petits tours de magie avec les chefs d'Etat africains

Vendredi 13 Juillet 2012 - 06:20


Petits tours de magie avec les chefs d'Etat africains
Tours de magie ou tours de passe-passe? Les présidents africains revisitent les plus grandes performances des prestidigitateurs.



Spécialistes de la poudre aux yeux, puis, quand ça «chauffe», de la poudre d’escampette, nos chefs d’Etat sont d’excellents illusionnistes, des enfumeurs professionnels qui savent jouer du trompe-l’œil jusqu’à rendre quasiment palpable la situation la plus invraisemblable.
Le public est-il complice à force d’être consentant à l’illusion? Voici le palmarès, par ordre décroissant, des dix plus impressionnantes performances de nos présidents magiciens. Des classiques réinventés.

10 — La lévitation par Dioncounda Traoré


Digne héritier de Harry Kellar —le grand maître, au XIXe siècle, de la suspension au-dessus du sol—, le président malien par intérim, Dioncounda Traoré, gère un pays en crise sans y poser les pieds.
La performance frise le virtuel. Il faut dire que les effets spéciaux sont inédits: au palais présidentiel de Koulouba, on donne chaque jour une représentation de l’homme invisible, les ordonnances médicales du personnel de l'hôpital militaire du Val de Grâce tiennent lieu d’ordonnances présidentielles et la loi fondamentale périmée flotte en l’air comme un spectre constitutionnel.
Doit-on s’étonner que le président pratique la lévitation quand son astrophysicien de Premier ministre semble avoir toujours la tête dans les étoiles?

9 — Le pays coupé en deux par Joseph Kabila


Version redimensionnée de La femme coupée en deux, Joseph Kabila a déjà à son actif plus d’une performance d’illusionniste. Après le tour de passe-passe de «J’arrive-au-pouvoir-suite-un-coup-d’Etat-dont-je-ne-suis-pas-l’instigateur», après le close up de la manipulation de jeux de cartes… électorales, il passe maintenant maître dans l’art de l’escamotage.
Après avoir «expulsé» le cinéaste belge Thierry Michel du territoire congolais, le 8 juillet, il pourrait y faire apparaître François Hollande en lever de rideau du prochain sommet de la Francophonie (le président français qui est devenu le plus grand des magiciens en empruntant de l’argent à un taux d’intérêt négatif.
Le président Kabila ne pourrait-il pas faire sortir des colombes (de la paix) de son haut-de-forme? Et n’a-t-il pas oublié que lorsque les magiciens coupent les femmes en deux, ils recollent ensuite les morceaux?...

8 — La malle du Congo par Denis Sassou Nguesso


Version moderne de la malle des Indes, performance pendant laquelle le magicien disparaissait enchaîné dans une malle cadenassée, avant de réapparaître quelque temps après.
En 1992, Denis Sassou Nguesso disparaît du bureau présidentiel de la République du Congo. Comme par magie, il y réapparaît en 1997.
Le chef de l’Etat congolais ne peut que rendre hommage à ses illustres prédécesseurs en matière d’escamotage présidentiel, notamment Mathieu Kérékou, disparu de la présidence béninoise en 1991 et réapparu en 1996…

7 — La multiplication des partenaires par Mswati III


Quand la plupart des magiciens peinent à faire disparaître et réapparaître une même assistante, le roi du Swaziland multiplie les femmes. L’illusionniste compte actuellement treize épouses.

6 — Le bonneteau par Blaise Compaoré


Un jeu d’adresse qui privilégie la manipulation et le détournement d’attention du public. Dans le plus ancien des tours d'escamotage, on fait circuler une petite balle sous des gobelets, à une vitesse telle que le spectateur ne sait plus où elle se trouve.
Elle est où la baballe? Ici? Hé non. Là! Et il est où, Blaise Compaoré? En facilitation dans la crise ivoiro-ivoirienne? Hé non, en médiation dans la crise togolo-togolaise! Et maintenant, il est où, Blaise Compaoré? En conciliation dans la crise togolo-togolaise? Hé non, encore perdu! En médiation dans la crise malo-malienne. C’est quand qu’il gère les crises burkinabo-burkinabè, le prestidigitateur?

5 — L’hypnose par Robert Mugabe


«Vos paupières sont lourdes»… Fixez bien les grosses lunettes du président zimbabwéen et il vous fera prendre des vessies pour des lanternes.
A 88 ans, la besace remplie de résultats d’examens médicaux made in Singapour, lesquels alimentent des rumeurs de cancer de la prostate, l’hypnotiseur réussit à faire croire qu’il est toujours un gamin.
Il passe son temps à soutirer aux volontaires hypnotisés quelques pièces pour l’organisation de son prochain anniversaire, glissant au passage un petit message subliminal pour la prochaine présidentielle à laquelle il entend bien se présenter.
Il ne renonce pas à enfiler les mandats comme un magicien sort de sa manche des foulards noués les uns aux autres, à l’infini. En 2013, le vieil illusionniste zimbabwéen claquera des doigts et vous vous réveillerez. Trop tard.

4 — La télékinésie de pouvoir par Mohammed Morsi


La technique est apparentée à la téléportation d’objets par la seule force de la pensée. Placez un islamiste à droite de la scène et un militaire à gauche.
Devant un public bouche bée, faites passer le pouvoir alternativement de l’un à l’autre, sans le moindre contact physique. Attention… décision de dissolution de l'Assemblée égyptienne du peuple.
Et hop!… le pouvoir passe à gauche. Attention… décret présidentiel annulant l'arrêt de dissolution…
Et hop!… le pouvoir repasse à droite. Attention… rejet du décret par la Haute cour constitutionnelle…
Et hop!… le pouvoir repasse à gauche… Après l’arroseur arrosé, voici le numéro de la marionnette manipulatrice…

3 — L’illusion de pouvoir par Sharif Sheikh Ahmed


Après l’Etat malien sans président, voici le président somalien sans Etat central. Un sommet de l’illusionnisme…

2 — La magie sans trucage par Yahya Jammeh

Dans le cas du président gambien, il ne s’agit ni d’illusionnisme ni de prestidigitation. Le guérisseur défie réellement les lois de la nature. Et son pouvoir celles de la logique...

1 — La présidence par télépathie par Paul Biya

Vainqueur incontesté de ce palmarès, le président camerounais, par sa seule force mentale, est capable de gérer son pays, une bonne partie de l’année, depuis une suite du sixième étage de l’hôtel Intercontinental de Genève.
Quand d’autres sortent des lapins de leurs chapeaux, il pose des lapins à nombres de rencontres internationales, laissant son pays sur pilotage automatique.
Il sait pourtant sortir de sa manche des éperviers qu’il lance contre les apprentis magiciens qu’il accuse de faire disparaître les liasses de francs CFA.
Certainement les quelques CFA qui ne finissent pas dans les coffres-forts de son hôtel suisse du bord du lac.
Au prix des suites, et vu la longueur des séjours présidentiels, on en viendrait presque à lui conseiller d’acquérir, chez les Helvètes, un «bien mal acquis». Qu’il demande conseil à un autre illusionniste, son homologue de Guinée équatoriale.

Damien Glez

Source: slate afrique.





Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !