Pdci-Rda / Message de Bédié à Yamoussoukro et candidature unique de Ouattara : La messe est-elle déjà dite sur la future convention ?

Jeudi 19 Décembre 2013 - 07:27


Le président Alassane Ouattara a achevé sa visite d’Etat dans la région du Bélier le samedi 14 décembre 2013. Des actes, il y en a eu. Des propos forts aussi. Des engagements ont été pris pour le développement économique et social de Yamoussoukro. La cerise sur le gâteau fut la motion de soutien adressée par le président du Pdci à son jeune frère Alassane Ouattara. ‘’Notre chère patrie la Côte d’Ivoire doit encore faire face à de nombreux défis. Nous devons mettre fin aux crises à répétition qui ont menacé partout la nation et retardé notre développement. Nous devons trouver dans notre union consolidée les ressources nécessaires pour y répondre efficacement. Nous avons donc la responsabilité de gagner les batailles électorales futures et surtout de gouverner ensemble dans le cadre du Rhdp afin de garantir la paix et bâtir dans la fraternité et la concorde la Côte d’Ivoire…’’. Ce message de Henri Konan Bédié peut être compris au moins à deux niveaux : il sonne le glas à toute volonté d’une union avec le Fpi qui avait lancé un appel dans ce sens sous le magistère Miaka : Henri Konan Bédié est plus que jamais déterminé à poursuivre en mode Rhdp en dépit de ses réserves sur la marche de l’union. Ce message sera-t-il pour autant entendu et interprété de la même manière par la base ? En réalité Bédié ne dit pas ouvertement qu’il écarte l’éventualité d’une candidature Pdci au premier tour de la présidentielle de 2015 comme le lui avait recommandé le 12e congrès. Mais pour ceux qui l’ont plébiscité, ses signaux sont comme des ordres. Comment gagner les batailles électorales futures ? Bédié n’en souffle pas un mot. Lui seul a le secret de son idée. Chaque parti du Rhdp fera l’interprétation qui lui sied. Mais une chose est sure. Si le couple Rdr-Pdci peut arriver à une sorte de paix des braves pour sauvegarder l’essentiel, rien n’est encore joué chez les autres partenaires que sont le MFA de Innocent Anaky Kobénan et l’Udpci de Albert Mabri Toikeusse.
Au Pdci, l’idée d’une candidature unique au sein de la coalition a été balisée depuis la fin du 12e congrès qui a vu le plébiscite de M. Bédié. Plus de 93 % des suffrages. On ne le dit jamais assez mais ce congrès depuis sa préparation jusqu’à sa tenue a opposé deux camps : d’un côté les partisans d’une candidature Pdci à la future présidentielle et de l’autre, les adeptes d’une candidature unique ; celle d’Alassane Ouattara. Cette dernière ligne est incarnée par ‘’Bédié and co’’. L’idée faisait son chemin quand le président du Pdci a jugé bon de réduire le scepticisme autour de l’affaire par son message de Yamoussoukro.
Comme pour signifier qu’il n’a pas prêché dans le désert des députés issus du Pdci mènent le bal d’une candidature unique. En liaison avec leurs confrères du Rdr et des indépendants, ils se disent prêts à vaincre toutes les poches de résistances à ce qu’ils qualifient de solution salvatrice pour la Côte d’Ivoire.

La mayonnaise va-t-elle prendre ?

Le G25 y croit et jure par les résultats de la gouvernance Rhdp en l’espace de deux ans. Routes, ponts, infrastructures socioéconomiques à travers la Côte d’Ivoire. Comme s’il suffisait simplement de faire miroiter ses acquis pour clouer le bec et soumettre quiconque voudrait apporter la contradiction. A certaines conditions, pourquoi pas ? Mais au Rhdp, le ver est encore dans le fruit. A en croire des indiscrétions, ces députés qui ont pris les devants de la scène pour dégager la rosée matinale n’ont pas eu la tâche aussi aisée. Des pressions, il y en a eu. C’est ce que révélait un député au cours de leur conférence de l’hôtel Ibis mardi.
Une autre opinion s’interroge sur le chiffre de 25 députés alors que l’hémicycle en compte 255. ‘’Pourquoi c’est seulement 25 députés ? Où sont passés ceux du Rdr et du Pdci qui devraient prendre d’assaut la salle de conférence de l’hôtel Ibis là où l’on parle de candidature unique de Ouattara ?’’, s’interrogeait hier un lecteur devant des journaux à Yopougon. Dans le même ordre d’idées, c’est un député élu Rdr et qui a récemment viré au Pdci qui voit dans cette affaire une démarche peu honorable des députés. Bénoit Yobou Djirabou, c’est de lui qu’il s’agit pense qu’il y a des débats concernant le quotidien des ivoiriens que les députés ne doivent pas perdre de vue. Il assimile cette initiative à du spectacle. ‘’Nous avions déjà dit ça. Qu’en deux ans, grâce à son carnet d’adresses, le président Ouattara a ouvert d’importants chantiers en Côte d’Ivoire. La logique veut qu’on lui donne un mandat propre. On n’a pas besoin de battre des casseroles pour faire comprendre cela. Ceux qui font cela galvaudent leur fonction. Le député a un mandat impératif vis-à-vis de la nation qu’il représente, et non un mandat de soumission’’, fulmine-t-il.

La guerre des critiques ne fait-elle que commencer ?

Tout porte à croire que l’appel de Henri Konan Bédié n’est pas tombé dans des oreilles de sourds. Mais le Sphinx devra se donner les moyens de convaincre tous les sceptiques de son camp. La convention annoncée sera donc prometteuse. Mais il ne devrait pas y avoir de surprise si l’on en croit les propos du député de Méagui Salé Poli. L’expert comptable de formation est entièrement d’accord avec la démarche du président Bédié en envoyant des sij3gnaux via Jeannot Ahoussou Kouadio. ‘’Au Pdci, nous assumons la gestion du pouvoir. Nous devons donc continuer de soutenir Alassane Ouattara pour le travail qu’il fait. Il y aurait quoi d’extraordinaire si nous lui apportons notre soutien (à la convention annoncée) ! Nous voulons que la Côte d’Ivoire rattrape le plus vite le retard perdu. De toutes les façons, les dividendes de cette gestion reviendront au Pdci’’, analyse le député. Qui termine par une petite sagesse bakoué (ethnie majoritaire de Méagui) : ‘’En quoi serait-il intéressant de traverser la mer avec quelqu’un, de vaincre tous les courants avec lui et de l’abandonner en plein milieu de l’océan’’. Tout est dit. Le temps s’écoule. 2015 approche, la convention du Pdci aussi et tout va se savoir.

S. Debailly


Publié le jeudi 19 decembre 2013  |  L’intelligent d’Abidjan




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !