Pdci Rda: Jeannot Ahoussou mobilise les populations du centre pour Alassane Ouattara. Et si le président Bédié mettait de l'ordre dans sa famille politique?

Mercredi 23 Août 2017 - 17:19


Pdci Rda: Jeannot Ahoussou mobilise les populations du centre pour Alassane Ouattara. Et si le président Bédié mettait de l'ordre dans sa famille politique?

Pendant que , le parti de monsieur Alassane Ouattara continue de tirer à boulets rouges sur le président Bédié, certains cadres du Pdci Rda préfèrent danser le Tango en créant des doutes dans les esprits des militants, mais heureusement , ce ne sont pas tous les cadres du parti. 

Par exemple, le dimanche 21 Aout 2017, s'est tenu un Meeting de soutien au président Ouattara à Sakassou. Selon  Ahoussou Jeannot : “C’est un pacte d’amour et de confiance avec le Président Ouattara”.  Quant à la député de Sakassou, N'Dia Kouamé Marie Ange s'est adressée aux populations de Sakassou en leur disant ceci: << Un membre de la communauté baoulé et militant PDCI qui insulte Bédié est contre Alassane Ouattara et Amadou Gon>> Comme si cela ne suffisait pas, d'autres cadres comme Adjoumani, N'Doli Ahoua mènent la même campagne pour Ouattra.

 

Dans cette cacophonie que doivent faire les militants du Pdci Rda ?

 

Si monsieur Bédié n'y prend pas garde, 2020 risque de nous échapper car il est incompréhensible qu'un parti politique normal batte campagne pour son futur adversaire. Cette façon de faire crée un désordre au sein du Pdci. 

 

Au Pdci Rda, il y a plusieurs catégories de militants et cadres: ceux qui mangent nuitamment avec le pouvoir, les taupes, les suiveurs, les hypocrites, les peureux et les serveurs du thé. Pendant ce temps , ils oublient  que leur parti tangue et que le président seul, ne peut pas tenir les responsabilités. Les cadres jouent à des jeux dangereux qui pourraient aller à la disparition du parti. On est donc en droit de se demander s'il y a encore des cadres capables de tenir tête à toute velléité d'adversité pour conduire le groupe pour sa survie politique?.

 

 Pourquoi, dans ce parti politique, des cadres pourtant pleins d'expériences pour la gestion des affaires d'Etat, crient-ils tous dans leur salon, et quand il s'agit de parler sur la place publique, ils rentrent tous dans leurs coquilles ? 

 

Où sont-ils, ces cadres qui ont profité de ce parti et dont ce parti a besoin dans cette période cruciale et qui fuient pour aller saouler les habitants de leur salon, en criant quand ils lisent et entendent tous ces humiliations et dénigrements des cadres du RDR? 

 

Or donc, le président avait raison quand il disait dans son livre:" le chemin de ma vie" paru en avril 1999, qu'il n'a que des suiveurs autour de lui ? Comment ces cadres valables peuvent-ils se courber devant le RDR jeune parti politique sorti de ses entrailles, faire la loi ? Je comprends ceux qui veulent à cet effet que le Président Bédié, en dépit de son grand âge, revienne au pouvoir sous le prétexte qu'il est ou serait le seul craint des autres.

 

Où sont les commissions qui avaient sanctionné les candidats aux législatives dernières, qui sont allés en leur corps défendant à ces élections et dont certains ont gagné ? 

 

Voilà, des cadres et non des moindres dont certains émargent au gouvernement, aller dans tous les sens, en violant les règles du parti et qui, tous les week-ends dans les villes et hameaux, vont faire la campagne de leur futur adversaire, M. Ouattara. Le samedi dernier, Jeannot Ahoussou a conduit une délégation de hauts dignitaires du parti à Sakassou pour aller faire des mises en garde à tous les baoulés qui insulteraient le président Bédié, offenseraient M. Ouattara ? 

 

Non seulement les cadres du RDR, lancent des insanités à Bédié, personne pour répondre et maintenant, ce sont les cadres mêmes du parti qui se jettent dans la danse. Que doit retenir la base ? En plus, les baoulés ne sont pas les seuls militants de ce parti politique majoritaire en Côte d'Ivoire ? Alors de quel droit, orienter ces discours censés mobilisateurs à l'endroit des seuls baoulés ? Si le discours devient tribal, sectaire et divisionniste, il faut donc décorer le RDR qui en fait ses choux gras. Non. On ne peut pas se taire et entendre de tels propos, sans lancer et inviter ceux qui tiennent de tels discours à la retenue. 

 

Pourquoi, le Président Bédié a confirmé ceux que Ouattara a sélectionnés pour casser son parti à des postes, qu'il aurait dû confier à ceux qui attendent depuis longtemps leur tour pour sortir de leur gong ? 

 

Comme si je me contredisais, il faut que le Président ouvre le débat ou à défaut, que les autres lui forcent la main. Je crois savoir que le PDCI-RDA signifierait: parti démocratique de Côte d'Ivoire, rassemblement démocratique africain. J'en retiens deux fois, démocratique dans sa définition. Les autres ne peuvent pas laisser mourir le parti. Où sont les Charles Konan Banny, Niamien Ngoran, Charles Diby Koffi, Jean Louis Billon, Kouassi Konan Lambert et tous les autres ténors qui font vivre le parti ? 

 

La maison du président Houphouët brûle, les cadres du RDR y mettent le feu et personne pour réagir. Si tous ceux qui sont capables de mobiliser dans leur région respective, font la campagne de Ouattara, qui restent au parti pour en faire autant pour le parti ?

 

Qui est ce courageux qui prendrait ses responsabilités pour donner une bonne visibilité et espoir à ces milliers de militants ? Voilà des jeunes qui fondent tout leur espoir en ce parti qui ne leur tient pas de discours clairs et cohérents à cause des compromissions. Les cadres du parti sont absents ou se rebiffent pour ne pas perdre privilèges et avantages. Comment peuvent-ils privilégier leurs avantages à celles de la nation ? 

 

A force de vouloir à tout prix protéger des intérêts égoïstes au détriment de l'intérêt général, c'est à dire le pays; conduit à la quasi disparition du PDCI-RDA et présage de l'avènement de graves menaces sur toute la Côte d'Ivoire.

 

Et si le Président Bédié n'est plus là, que feraient ou que deviendraient-ils ? Pourquoi ne pas ramener à l'ordre, les ministres issus du PDCI RDA qui commettent l'impensable et acceptent la soumission à un petit parti comme le rdr ? Au demeurant, pourquoi ne pas les faire sortir de ce gouvernement ? C'est ce grand PDCI RDA qui est devenu, un parti qui subit tous les jours, interrogations, diatribes, commérages de ces novices en politique.

 

Que celui qui aime la Côte d'Ivoire et qui est cadre de ce parti -le PDCI-RDA- lève la voix, il aura à lui seul, toutes les bénédictions des ivoiriens, qui ont marre des insolences de ceux qui, au lieu de défendre des programmes et projets de société, passent tout leur temps, dans les invectives.      

    

                                                                                               Joël ETTIEN





Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact




 

Les Filles de Saïoua au Palais de Congrès de Montreuil (France) le samedi 16 décembre 2017