PDCI RDA: Allons-nous continuer de déshonorer le président Houphouet-Boigny? Koffi Nestor

CIVOX.NET
Mercredi 14 Décembre 2016 - 15:49


 
Laissons tomber la passion pour une analyse objective de la situation au sein de notre parti et de notre patrie.
 
Le père fondateur qui est notre repère , notre boussole nous disait: << la politique , c'est la seine appréciation des réalités du moment, bonnes ou mauvaises. >>.
 
Aujourd'hui ce qui se passe en Côte d'Ivoire en général et singulièrement au PDCI RDA soulève des interrogations, voire des inquiétudes.
 
Il est de notoriété publique que le droit à la différence est un élément fondamental de la démocratie .
 
Ce qui suppose qu'au sein d'une famille politique, il peut y exister des courants de pensées qui ne doivent mettre en péril la cohésion .
 
Aussi, le fait de courants qui est une richesse ne doit pas être considéré comme une indiscipline, non loin s'en faut.
 
C'est pourquoi, sans verser dans l'invective ni l'acrymonie, il convient de faire un diagnostic sincère de ce qui se passe pour éviter l'implosion de notre parti. 
 
Dans un parti, il y'a des règles qui le régissent à travers ses statuts et règlements intérieur .
 
Mais quel est le véritable problème qui suscite ces troubles depuis l'appel de Daoukro et le projet du parti unifié. ?
 
À mon humble avis , la situation qui prévaut réside dans le fait qu'il n'y'a pas de visibilité et le fait de ne pas suivre les résolutions du congrès souverain , ne rassurent plus les militants dans leur majorité qui craignent à tort ou à raison la disparition de leur parti bien aimé à leur léguer par le père fondateur le Président Félix HOUPHOUET BOIGNY .
 
Aujourd'hui, la politique menée par  la direction de notre parti  ne rassure plus et manque de visibilité, et cela a crée une opacité au sein des débats.  .
 
C'est ce qui crée la tempête, voire du désordre inquiétant. 
 
Plutôt que de sanctionner pourquoi ne pas emprunter la voie du dialogue qui fait partie de nos vertus cardinales le fondement d'un parti dit démocrate?
 
Aussi certains actes posés au niveau de la nation et en notre sein nous posent problèmes .
 
 
Le fait que le chef de l'Etat, Alassane Ouattara ait choisi le 7 décembre pour une messe d'action de grâce pour le repos de l'âme de Guy Georges Nouvian, père de madame Dominique Ouattara , alors que,  pendant ce temps se déroulait  à l'église st Augustin de Yamoussoukro,  la commémoration du 23 ème anniversaire de la mort du président FHB à l'absence de la nation Ivoirienne, est un manquement de respect à la mémoire du père fondateur . Quelle aberration! Plus choquant encore, le quotidien le "Patriote", proche du chef de l'Etat Ouattara avait titré à sa une " Toute la République aux côtés de la première dame". Tous les Ivoiriensre savent que ce monsieur n'avait aucun lien direct avec notre nation pour que le président  FHB passe dans les oubliettes au vu et au su du PDCI RDA. Nous considérons cet acte comme  une faute grave même pour le RHDP qui se réclame de l'illustre disparu. .
 
À cela s'ajoute une autre icône, la suspension de l'ombre ou la silhouette de FHB, son excellence Georges OUEGNIN l'emblème du protocole d'Etat , sont des signes qui nous démontrent l'effacement de toute trace du président FHB , d'où notre colère et inquiétude sur le sort réservé a notre parti septuagénaire .
À moins de savoir lire dans les marcs de café.
 
 
Il faudrait , j'en appelle à tous les militants à la retenue pour éviter la division.
 
La création du RDR et les autres partis qui sont sortis des entrailles du PDCI RDA doit nous servir de leçon car c'est ce qui a créé cette situation qui aliène notre chère Côte d’Ivoire qui n'a vraiment pas besoin de ça .
 
Il faut que les sages de ce parti montent au créneau pour ramener la cohésion et la paix afin de continuer l'œuvre immense que FHB nous a laissé en héritage .
 
Lorsqu'on discute il y'a des gens qui nous demandent pourquoi on est tant attaché à ce parti?
 
C'est comme si on demandait à l'ivoirien d'effacer son histoire et de renoncer à son être donc son identité. C'est aussi simple que ça .
 
 
 
Je ne pense pas qu'on puisse demander à l'africain du sud de faire disparaître L'ANC de Mandela.
 
Vouloir la disparition du PDCI RDA est un sacrilège .
 
C'est tuer une deuxième fois FHB . Même un parti qui porte son nom ne changera rien.
 
L'houphouetisme se vie et c'est nulle part ailleurs qu'au PDCI RDA.
 
C'est pour cette raison que j'invite Tous les partis politiques qui se réclament d''houphouetiste de renoncer à tout pour revenir dans le PDCI RDA qui est le fondement essentiel de l'houphouetisme et non autre chose.
 
Enfin , en espérant que la sagesse et le dialogue qui sont nos deux religions au PDCI RDA de FHB vont nous habiter pour redonner de l'espoir à notre peuple en vue d'un avenir radieux pour une paix durable comme jadis sous FHB .
 
 Pour éviter d'humilier et de frustrer les uns et les autres, optons  pour le  dialogue.
 
Que Dieu bénisse notre chère Côte !
 
Nestor Koffi membre du
 
Bureau politique du PDCI RDA .




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact




 

20 ANS DE MUSIQUE ES FILLES DE SAIOUA