Ouattara est militairement et politiquement affaibli : Et si le Pdci-Rda prenait ses responsabilités maintenant! ( Joel Ettien)

Samedi 4 Février 2017 - 17:56


 


Que n'avons-nous pas écrit ou dit pour rassurer le PDCI RDA, depuis qu'il a perdu le pouvoir en 1999? De se ressaisir pour continuer le combat pour le bonheur des Ivoiriens.  On nous a traité de tous les noms, mais aujourd'hui, l'évidence se profile aux yeux de tous, mêmes aux aveugles. La Côte d'Ivoire n'est pas n'importe quel pays pour qu'on la traîne dans la boue et n'importe où. Il est grand temps que le Pdci-Rda, parii du combattant Houphouet-Boignyi prenne ses responsabilités, s'il ne veut pas être jugé un jour par l'histoire de la dictature de Ouattara.
Le président Félix Houphouët Boigny, qui a bâti ce pays, ne l'a pas construit pour que ses propres enfants, dans leur quête ignoble et méchante, y viennent se fourvoyer et tout détruire: espoir, espérance de vie, paix, amour et pourtant, le "père de la nation ivoirienne", avait tout mis en place, il ne suffisait qu'appliquer sa notice. C'est vrai que dans le jeu démocratique, il pouvait avoir des changements, mais la centrale devrait conduire les politiques, l'amour. Tous ont échoué. Inutile de tirer encore sur cette ambulance.
L'houphouetisme est devenu un fond de commerce ou un saupoudrage pour noyer des carences et apitoyer le grand peuple ivoirien. L'ivoirisation des cadres, qui ne s'en souvient pas? Houphouët l'avait fait pour que son pays ait plus de cadres, en créant des grandes écoles, des universités pour leur formation. Que sont-elles devenues ces grandes institutions de formation? Cette jeunesse qui lui tenait tant à cœur, est devenue aujourd'hui, défigurée, balafrée, si ce n'est pas l'inviter à la mendicité et à la prostitution. Des milliers de cadres Ivoiriens et du PDCI en particulier sont sans emplois et attendent que le PDCI prenne rapidement le pouvoir d'Etat pour créer les conditions d'une vie meilleure pour tous , sans aucune considération partisane, ethnique ou religieuse.  
Le PFI du président Gbagbo s'est essayé dans la gestion des affaires de l'Etat, on a comploté contre lui et vers la fin, les grandes puissances l'ont jeté en prison, pour simplement avoir voulu consacrer le plein des ressources du pays au bénéfice de ses compatriotes, c'est le crime qu'il n'aurait pas dû commettre. Le PDCI RDA foisonne avec des incultes en politique et le pays va mal, pourri comme me disait un béninois qui a fait le constat, il y a seulement 3 jours, revenant d'Abidjan. Voulez-vous des noms de certains cadres capables de devenir président dans ce pays? J'en oublierai de crainte de me faire taper sur les doigts, ils se connaissent.
Le pouvoir de M. Ouattara a déçu tout le monde, même ses propres adeptes. RHDP, qui peut oser sacrifier le grand PDCI RDA à une illusion aussi mortelle? A regarder simplement dans le rétroviseur, le passé est tellement mignon, les années lumière sous Houphouët noircies par des sbires qui n'ont rien compris à la politique et prennent des êtres humains pour faire des tests. Tout pour eux ou leurs ressortissants. La Côte d'Ivoire est divisée.
Le pays va mal et les ivoiriens sont fatigués. PDCI RDA sort enfin la tête, en politique, il n'y a pas de honte. Les ivoiriens n'attendent que ce grand jour pour crier à l'unisson:" Alléluia, Alléluia" encore qu'ils sont tous devenus chrétiens, sinon sans ça, rien ne pourra redorer l'image de ce riche et beau pays. Que les ivoiriens partent compétir dans le ciel avec les plus nuls, ils chuteront, parce que le poisson pourrit par la tête. Pourquoi jeter des pierres aux footballeurs ivoiriens? Leur échec devrait faire prendre conscience que les esprits ne sont pas contents mêmes ceux des innocents tués, dans cette quête de pouvoir et ne peuvent pas admettre ce que les vivants ne conçoivent pas. Aucun ivoirien, n'est joyeux, gaie, heureux. Ils sont tous tristes et que peut-on obtenir dans la tristesse?
Un vrai cadre ivoirien, ne laissera jamais mourir ses frères en prison, en exile, geler leurs avoirs, exproprier leurs biens, non, c'est un cri de cœur.


                                                                                                       Joël ETTIEN
                                                             Directeur de publication: www.businessactuality.com




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact




 

Les Filles de Saïoua au Palais de Congrès de Montreuil (France) le samedi 16 décembre 2017