Ouattara : “Les dozos doivent se tenir à l’écart du maintien de l’ordre”

Jeudi 9 Janvier 2014 - 09:30


Monsieur le chef du gouvernement,
Messieurs les ministres d’Etat,
Mesdames et messieurs les ministres,
Je voudrais, monsieur le Premier ministre, à mon tour vous remercier pour le voeu que vous venez au nom du gouvernement, de formuler à mon endroit, à l’endroit de ma famille et de mes proches.
Je vous souhaite à mon tour à vous-même, aux membres du gouvernement, à vos familles, à vos proches une très bonne et heureuse année. Je souhaite que 2014 soit une année de santé, de bonheur et de prospérité pour chacune et chacun de vous, et bien évidemment à tous les Ivoiriens. Je voudrais en ce début d’année féliciter chacun des membres du gouvernement et vos proches collaborateurs pour les actions que vous avez menées tout au long de l’année 2013 et qui ont donné des résultats visibles de tous. Lors de la présentation des voeux à la nation le lundi dernier, tous les observateurs, diplomates, religieux, autorité traditionnelle, armée ont dans leurs interventions noté de grandes avancées au plan de la sécurité, de la paix, du dialogue politique, au plan économique, des infrastructures, de l’amélioration des services sociaux de base que sont la santé, l’éducation, l’accès à l’eau potable, l’électricité et ainsi de suite. Nous devrons renforcer ces actions en 2014. Comme vous l’avez souligné monsieur le Premier ministre, je souhaite que le gouvernement focalise son action en 2014 sur le social à savoir la cherté de la vie, l’emploi, notamment l’emploi des jeunes, la santé avec la mise en place de la couverture maladie universelle, le logement et bien évidemment l’augmentation du pouvoir d’achat de nos concitoyens. S’agissant de la cherté de la vie et de l’emploi, j’ai noté avec satisfaction que le gouvernement organisera un séminaire dans les prochaines semaines. Je souhaite que les débats soient les plus ouverts possible afin d’apporter les réponses concrètes aux attentes de nos populations. A cet égard, je souhaite qu’un point soit fait sur ces deux questions à la fin du premier trimestre 2014, c’es-à-dire à fin mars afin de mesurer le chemin parcouru, lever tous les obstacles résiduels. Car l’impatience de nos concitoyens est grande. En plus du social, nous devrons au cours de cette année 2014 renforcer la sécurité en maitrisant mieux le phénomène des coupeurs de route, en multipliant les actions de concertation et de sensibilisation avec les dozos qui doivent se tenir à l’écart du maintien de l’ordre et en intensifiant le processus de désarmement, de démobilisation et de réinsertion pour la prise en compte de ces milliers de jeunes ex-combattants. Bien évidemment, les grands chantiers seront poursuivis et même intensifiés en vue de doter notre pays d’infrastructures modernes. Le processus de paix et de cohésion sociale devra également être renforcé. Avec notamment la poursuite du dialogue avec l’opposition. Le Premier ministre Jeannot Ahoussou Kouadio recevra les partis d’opposition demain jeudi 9 janvier. Je souhaite que cette rencontre porte des fruits, qu’elle réponde aux attentes de nos concitoyens. Et bien évidemment, elle sera suivie avec les responsables du Front populaire ivoirien. Le Garde des Sceaux, quant à lui a été chargé d’examiner d’autres mesures de mise en liberté provisoire de certains détenus de la crise postélectorale. Effectivement, c’est le rôle de la magistrature et les juges rendront leurs décisions.
Je demande aussi au gouvernement d’accélérer l’examen du rapport de la Commission dialogue, vérité et réconciliation en vue de trouver des solutions pour l’indemnisation des victimes et des familles des victimes de la crise postélectorale. Dans un esprit de solidarité, il nous faudrait également tout au long de cette année travailler à la réduction de la pauvreté dans notre pays. Ceci est indispensable pour le maintien de la paix sociale et également de faire en sorte que tous les Ivoiriens profitent des fruits de la croissance élevée qui est la nôtre actuellement. En fin, nous devons continuer nos efforts de moralisation de l’administration et de promotion de la bonne gouvernance. La nomination du président de la Haute autorité pour la bonne gouvernance s’inscrit dans cette optique.

Monsieur le Premier ministre, chef du gouvernement
Messieurs les ministres d’Etat
Mesdames et messieurs les ministres
Nous avons encore de nombreux défis à relever en 2014. Nous avons une bonne équipe. Je suis confiant que nous parviendrons à relever tous ces défis. Le gouvernement fait déjà beaucoup de choses pour le bien-être de nos compatriotes. Je vous invite tous à continuer et aussi à communiquer davantage sur vos actions. A ce titre, j’encourage le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative à expliquer dans les prochains jours les détails relatifs à la décision d’augmentation des salaires que nous avons prise en fin d’année. Je suis confiant que l’année 2014 sera une bonne et heureuse année pour tous nos concitoyens.
Je vous dis à toute et à tous, bonne et heureuse année.

Je vous remercie !


Publié le jeudi 9 janvier 2014  |  Le Patriote




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !