Nzué - Nouba devient RDR

Lundi 20 Août 2012 - 08:10


Nzué - Nouba devient RDR
Pour la première fois depuis que le pouvoir la quitté il y a 13 Noël, Nzuénouba a jeté sa rancune contre celui quil appelait autrefois
le «fils de la volta» dans sa rivière désacralisée. Renversé par un coup dEtat goupillé et dégoupillé par ce fils devenu son bramôgô aujourdhui, il est passé directement de livresse du palais présidentiel à la cellule de dégrisement sans aucun sevrage assisté. Son coeur la brûlé mal à lépoque. Mais maintenant ça va. Il peut, sereinement, abandonner tout espoir de sasseoir à nouveau sur le trône que le vieux Bélier lui a fabriqué avant de se coucher dans le ventre de ses crocodiles. Lusure du temps a fait le sale boulot, le monument est en ruine. A 78 ans, que peut-il encore bien chercher
sur une chaise déloyale souillée par 18 ans dune course folle engagée par le chef des dozos de ville et de brousse qui la vaincu à bout dun canon scié tiré depuis son derrière ? Ne vaut-il pas mieux attendre la fin des fins en paix, dans la jouissance des jouisseurs cliniques ? De préférence, en libérant en Rdr parce quil est Rassasié, Doux et Rêveur ? Mais attention, vigilance,
vigilance. Il nest pas question du Rassemblement des rattrapés (Rdr) qui promet denvoyer tous «ses ennemis politiques» au cimetière. Sur les chemins de sa vie, Nzuénouba a trouvé à manger et à boire plus quil nen attendait. Bonne bouffe servie au festin du Rash dépé à dose unique, sans aucun invité. Ça gonfle le ventre, quand on mange seul. On se rassasie très vite. Et la suite nest rien dautre quun sommeil de vipère. Une vipère rassasiée devient un agneau. Tu peux jouer avec, lui couper la tête, caresser ou sucer sa queue, lui faire tout ce que tu veux, elle ne bouge pas, elle ne bande paselle ne mord pas. Nzuénouba ne dit plus rien sur rien comme la vipère rassasiée. Bobo. Tout doux. Il peut dormir tranquille. Quand on dort, forcément, on se met à rêver de ses comptes bien garnis non gelés, de ses plantations en pleine production sur des terres arrachées aux muscles, de ses marchés publics conquis sans compétition, des canaris de bon bandji blanc, des honneurs que rendent les sujets devant la gloire et la puissance de lempereur que lon nest pas. Le premier des héritiers a brutalement, définitivement et radicalement pris le parti du renoncement et non de laction. Personne ne vous apprend rien, cest son monde. Cigare, champagne, opulence prodigieuse, et puis les n aussi, hein ! Magellan lui retourne bien lascenseur en panne de son soutien présidentiel à la sauce de coq gaulois. En plus de ses émoluments dancien chef renversé (ça rapporte gros : près de 23 millions), il peut puiser dans la caisse noire où il lui est versé chaque fin de mois 120 millions, en tant que coprésident de la société Rash Dépé unijambiste au pouvoir dans la république nationale. Noublis pas les honneurs sous le 3ème pont toujours couché avec les génies en colère dans la lagune des Ebriés, les consultations irrégulières sur le menu de la cuisine dEtat. Cest suffisant. Vous savez, les vieux descendants de Pokou Ablah aiment bien ça, être traités en «very important personnes» à la coquille remplie deau.
Aaaah Woussou, son bon petit, est monté en grade. Il est le premier des Sinistres. Cest le futur héritier du trône en exclusivité. Il est sûr, il manque dassurance, il est fidèle parmi les infidèles, et en plus il fait partie de la 2ème tribu rattrapée. A ce poste, il va accumuler assez de pognon pour prendre la relève et régler, un jour, inchallah, son compte à son bramôgô. Un gros kôkôta pour les barons du Pédécéi qui ont «mouyé le mayo» pour prendre ce titre.
Le prince de Da-oukro veut les punir. Ils nont pas été très clairs pendant la présidentielle. Le Pédécéi est en liquidation au marché gouro. Ailleurs, seuls les proches de Nzué-nouba, sa famille, les proches de sa femme et leurs deux familles sont promus. Maman Poupounette (sa femme) court de galas en galas pour Servir et ne servir finalement à rien. Elle replonge dans un passé glorieux qui na jamais existé. Et ce nest pas parce quelle recommence ce quelle a déjà fait que ça changera ce quelle est. Une
ex-1ère dame-jeanne qui aurait dû se retrouver derrière les barreaux pour soumission, renonciation et reniement.

 
Joseph Kouakou
angoudansran@yahoo.fr
Source : Bôlkotch N°004 du vendredi 30 mars 2012
 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !