Nouveau gouvernement: Ahoussou out, Duncan à la barre. L'ambiance hier au Palais présidentiel

Il n'aura fait que huit (8) mois à la Primature. Jeannot Kouadio-Ahoussou a été remplacé hier mercredi 21 novembre 2012 par l'ex-ministre d’État, ministre des Affaires étrangères, Daniel Kablan Duncan.

Jeudi 22 Novembre 2012 - 08:34


Nouveau gouvernement: Ahoussou out, Duncan à la barre.  L'ambiance hier au Palais présidentiel
Que de tractations avant cette nomination ! C'est à 15h50 que Duncan a franchi le perron du Palais présidentiel, suivi du président de la Commission dialogue, vérité et réconciliation (CDVR), Charles Konan Banny et du président de l'Assemblée nationale, Guillaume Soro. Quelques minutes plus tard, Banny quitte le président de la République, Alassane Ouattara, sans faire de déclaration. Quant à Soro, il quitte la Présidence à 16h41mn non sans lancer aux journalistes cette boutade : « je ne suis pas votre homme ». Entre -temps, dans le hall du palais présidentiel, les supputations vont bon train. Comme une traînée de poudre, la nouvelle de la nomination de Duncan se repend entre les journalistes. A 16h50, le secrétaire général de la Présidence, Amadou Gon Coulibaly, est reçu par le chef de l'Etat. 10mn plus tard, soit à 17h, Gon descend les marches de l'escalier et lit un communiqué : « Décret n°2012-1118 du 21 novembre 2012 portant nomination du Premier ministre, chef du gouvernement. Le président de la République, vu la Constitution, décrète, article 1 : Monsieur Daniel Kablan Duncan est nommé Premier ministre du gouvernement. Article 2 : le présent décret sera publié dans le journal officiel de la République de Côte d'Ivoire. Fait à Abidjan le mercredi 21 novembre 2012 (...) ».
Après quoi, le secrétaire général de la Présidence s'éclipse. Une dizaine de minutes, le président Ouattara raccompagne son nouveau Premier ministre à la limite de la descente des escaliers et le félicite. Souriant, Duncan a exprimé sa joie d'être nommé Premier ministre, non sans remercier le chef de l'Etat et le président du PDCI, Henri Konan Bédié. « Je dois dire que cette nomination intervient à une période que chacun sait difficile, en ce sens qu’il y a beaucoup d’actions syndicales qui ont lieu sur le terrain. Il y a beaucoup d’impatience chez nos sœurs et frères mais je dois dire qu’il y a de l’espoir, en ce sens que suite au travail abattu par le gouvernement, la croissance est de retour », a indiqué le nouveau promu, pour qui « l’objectif du président, c’est l'atteinte d'une croissance de deux chiffres rapidement, probablement à partir de 2014 ». « La grande ambition est de faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent jusqu’à 2020. Il a insisté particulièrement sur les aspects du secteur privé. Chaque fois que la Côte d’Ivoire a une croissance forte, le secteur privé tant national qu’international joue un rôle important. Le président a insisté sur le programme de la lutte contre la pauvreté, dossier de l’emploi des jeunes de sorte que l’espérance revienne au niveau de la jeunesse », a déclaré Duncan. Qui a exprimé sa fierté pour sa nomination et annoncé « un travail important qui se fera rapidement puisqu’il y a une impatience au niveau des populations ivoiriennes ». « Il faut faire en sorte que cette impatience soit satisfaite dans un bref délai. Vous aurez le gouvernement sous peu », a-t-il relevé
 
Y. DOUMBIA
Source: L’Inter




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !