Nestor Koffi répond à Amadou Soumahouro : s'il est devenu amnésique après la mascarade, il convient de le lui rappeler.

Vendredi 25 Décembre 2015 - 11:23


Amadou Soumahouro, sécrétaire Général du RDR (Rassemblement des Républicains )
Amadou Soumahouro, sécrétaire Général du RDR (Rassemblement des Républicains )
Tout le monde peut être de mauvaise fois, mais les responsables du RDR sont le spectre de l'incarnation de la mauvaise foi.

Qui dit mieux par rapport à ces vendeurs d'illusions  ?

Lorsque ce parti qui ne respecte aucune règle du jeu de la démocratie , a tissé cette alliance avec le PDC I RDA , il fallait se prémunir de tous les gages de sécurité . Même le prendre en flagrant de lit , la main dans le sac, il niera toujours .À peine un mois de la mascarade , amadou Soumahouro ose dire, sans gène que l'appel de Daoukro n'a pas eu d'impact sur cette tricherie sue de tous et vue par les non - voyants parce que cousue avec du fil rouge.

Même si les cadres de la case orange ne reconnaissent pas l'effet engendré par l'appel de Daoukro du président du PDCI RDA dans les 11% de la participation de cette mascarade avérée, mais il n'en demeure pas moins le catalyseur qui a permis le candidat dérivé d'être candidat à cette grande première où toutes les règles sont faussées dès le départ , par toutes les institutions en charge de ces élections.

Il est indécent de ne pas reconnaître l'apport du président Bédié et son parti, ô combien de fois important et décisif qui a permis à Dramane Ouattara , qui ne remplissait pas les conditions de se candidater , selon les recommandations des accords de Linas Marcoucis .
Il n'est secret pour personne que c'est au vue de cette difficulté contre notre loi fondamentale qui a poussé la plus haute juridiction de notre pays dans son dernier retranchement sans savoir quoi faire, donc contrainte d'inventer la candidature dérivée de monsieur Ouattara , une imagination fertile qui mérite le prix Nobel de l'invention de l'année selon monsieur Don Mélo.
Alors que tout le monde sait que le RDR ne mobilise plus, ceci les pousse à faire de l'OPA sur tous les partis politiques dans le pays d!HOUPHOUET BOIGNY , à tout prix.
Le RDR qui après la mascarade a fait plein d'éloges en reconnaissance au président du principal parti de l'alliance pour sa clairvoyance et sa sagesse donc un homme de paix, se dédit.
En réalité combien d'âmes peuvent représenter l'électorat du septentrion de la Côte d'ivoire , pas grand chose à vrai dire . C'est une localité où la densité au km2 ne dépasse guère 100 âmes pour être généreux.
A l'anniversaire du RDR à Bouaké, donc à ses 20ans, le RDR qui a fait de Bouaké sa capitale ,par la force des armes ce qui contraint les originaires de cette localité à s'expatrier dans d'autres régions , plus dans les zones forestières n'a pas pu mobiliser même un millier de ses militants pour les grandins qui étaient déserts à l'image de la population d'origine de ce parti de rattrapage ethnique .
Cette arrogance et ce mépris exacerbés de ce petit parti sorti des entrailles du PDCI RDA , ce parti de rattrapage ethnique qui n'a pour culture que la violence , ce, depuis sa création à ce jour, dont la terreur est son mode de fonctionnement .
Le peuple ivoirien, à commencer par l'ancien président apeuré et terrorisé par des pratiques de barbaries de ce parti qui n'a de cesse prospérer dans la violence, ont été obligés de prendre des décisions contre leur propre parti, pour être tranquille..
Aujourd'hui en rejetant cet énième appel de Daoukro du président Bédié , le RDR refuse de faire son mea-culpa , et fout en l'air ,tout espoir de réconciliation.
En leur tendant la main, le président Bédié leur donne une fois de plus l'occasion de redorer leur blason, qui selon toute vraisemblance , est l'ultime chance que les ivoiriens leur donnent à travers cet appel, malgré qu'il n'était pas du goût de la majorité du peuple ivoirien.
Les ivoiriens qui ne sont pas habitués à la violence se résignent et suivent cet appel sans autre forme de procès ni de contestation bon gré malgré .

Amadou Soumahouro s'il ne reconnaît pas l'apport du PDCI RDA dans cette mascarade de 2015, mais il doit reconnaître que la victoire de 2010 est du fait exclusivement du PDCI RDA , qu'il se souviennent de l'investiture en grande pompe de son mentor Allah gnissan, qui devait aller chercher le pouvoir du peuple baoulé pour le ramener à yakro , mais comme d'habitude , il dépasse yakro pour aller le transformer en rattrapage ethnique .
Dès lors le président sait que , aucun contrat avec ce parti ne peut être fiable, même lorsque ce dernier prend un engagement solennel devant le peuple. Donc en faisant cet appel le président Bédié dans son entendement prenait un risque avec son parti sans être sûr que le RDR le respecte.
Mais pour l'histoire et la paix, il pensait que le jeu en vaut la chandelle et qu'il fallait impérativement prendre ce risque au non de la paix. Convaincu que le président Bédié a joué sa partition en vue d'espérer que le RDR pour une fois , sera de bonne foi dans le respect de la cohésion au sein de l'alliance.

Devant Dieu devant les hommes le président Bédié et le PDCI RDA ont fait leur part pour que la Côte d’Ivoire retrouve la paix qu'elle n'aurait pas dùe quitter.
C'est lui Bédié qui a été victime d'un coup de force, et si pour consolider cette paix, il a fait beaucoup de sacrifice au delà de tout , rien que pour faire plaisir à l'alliance , mais si celui qui en a profité par deux fois le RDR ne le reconnaît pas, c'est pas grave.

Le PDCI RDA doit compter sur sa propre force , en tirant les leçons de cet affront.

Il doit signer le certificat de décès du RHDP , car son pronostic vital est irréversiblement engagé, car sa mort est inéluctable . Rien ne sera plus comme avant car ça sera des menaces permanentes dans la réunification , lorsque le PDCI RDA sera aux affaires pour moindre friction, il va partir comme il l'a fait jadis .
Président , le PDCI RDA est fort même très fort. Il peut tenir sans cette alliance à sens unique. Faisons la démonstrations pendant les futures élections locales et le référendum .

Amadou Soumahouro sait que son parti le RDR tire sa substance du PDCI RDA et de sa légitimité de son président Henri Konan Bédié . Allons sans crainte pour le devoir de paix accompli, le PDCI doit quitter ce navire qui va à la naufrage.
Il faut qu'on montre au RDR et à ses responsables que leur arrogance et mépris ne sont basés que sur une coquille vide sans le PDCI RDA .
Après nous avoir sacrifié s'il ne vous suivent pas nous avons la possibilité de faire alliance avec le FPI pour ramener la paix dans la liberté et la démocratie .
Pour une vraie réconciliation , comme le RDR rejette votre appel et qu'il ne reconnaît pas le bienfait du PDCI RDA, comme on sait qu'on ne peut pas obliger un homme à faire son bonheur .
N'est-ce pas qu'on dit en pays baoulé que si tu indexes le front de quelqu'un et il s'enrichit , il faut retourner tes dix doigts vers ton front pour t'enrichir dix fois plus que lui.
Président Bédié rien n'est gâté, car le FPI est là pour une alliance apaisée . Quant à Mamadou Sanogo, il dit de ne pas se renier pour continuer la lutte.

De quelle lutte parle t'il quand on gère soi même le pouvoir d'état. ?

Si avec des alliés on est dans une lutte selon l'esprit du RDR , cela signifie qu'il n'y'a pas de confiance dans cette alliance, dès lors le PDCI RDA qui est de bonne foi et engagé pour la paix doit prendre ses dispositions. Sinon le peuple ne comprendra pas.
Je croyais que l'ivoirien nouveau, c'est celui qui a un comportement nouveau dans un environnement nouveau et dans la sérénité . Voici des cadres qui disent qu'ils ont pris les armes pour se rendre justice. Alors qu'on sait que nul n'a le droit de se rendre justice soi même .
Ils ont combattu l'ivoirité , un concept qui fait de soi un ivoirien avant d'appartenir à un groupe ethnique, ils ont galvodé ce concept qui leur a servi d'alibi pour prendre les armes contre la mère patrie .
Une position que lors de la campagne du candidat Ouattara appelée visite d'état a saluée solennellement en la qualifiant ainsi de combat noble.  Pour un président qui dit chercher la réconciliation , il ne s'y prend pas de la bonne manière .

Comment peut on créer la charte du nord dans une république .?

Je serai curieux de demander au président du conseil constitutionnel , dans une question( Q PC) si c'est conforme à la constitution?
On a combattu l'ivoirité et on a créé le rattrapage ethnique qui est anticonstitutionnel .
Car dans notre constitution , il est interdit qu'une ethnie soit au dessus des autres . C'est à croire que, toute chose qui ne vient pas du RDR est inique, donc injuste.
Voici la meilleure, le patriote un média du régime qui ironise sur le parti unifié dans ces termes: parti unifié : pour si peu, le RHDP ne peut pas disparaître, en oubliant que ce qu'il considère ci peu est énorme pour l'auteur de l'appel de Daoukro .
Mais si c'est peu donc négligeable , pourquoi dans l'alliance , ne pas satisfaire celui qui trouve cela énorme ?
Aussi alors que le Moro Naba joue un rôle de premier plan pour sauver son royaume état , nos têtes couronnées passent le clair de leur temps à
S'imisser dans les affaires juridiques de Soro qui a pris la tête d'une rébellion armée qui a tué des milliers d'ivoiriens dont le roi des baoulés depuis septembre 2002. J'espère qu'on obligera pas les chefs baoulés pour apporter leurs soutiens à monsieur Soro Guillaume qui par son geste à désacraliser le royaume de la reine POKOU et tuer les femmes d'Adjanou aux mains nues.

Sur quelle base définit-on en Côte d'ivoire les critères d'injustice ?

Allons nous laisser nous imposer le dictat d'un clan sur une république parce qu'il dispose des armes .?
C'est malheureux de voir les pauvres chefs traditionnels apporter leur soutien à Soro qui ne regrette pas son acte qui a endeuillé notre patrie. Il ose narguer les ivoiriens en disant que si c'était à refaire, il le referait sans regret.
Son affaire avec la justice ne regarde que lui car il doit répondre de ses actes comme tout justiciable pour ne pas donner une prime à l'impunité, afin que d'autres enfants de ce pays emboîtent le pas. C'est pourquoi il ne faut pas que les chefs traditionnels soient mêlés à ce débat.

Il faut en finir avec ça . C'est parce que le RDR voulait rompre avec la pensée unique qu'il est sorti des entrailles du PDCI RDA .Ce qu'ils ont refusé à l'époque, 20 ans plu tard, nous devrions le refuser . Pour l'heure , ce qui est important c'est l'alternance pour laquelle nous nous sommes reniés .
Il ne faut contraindre personne pour ne pas plomber notre glorieux parti, qui peut faire alliance avec tout parti et démocrates de notre chère Côte d'ivoire .
C'est le lieu de vous dire que c'est le PDCI RDA d'HOUPHOUET BOIGNY ou rien , en clair pas de retour au PDCI RDA , pas non plus de RHDP .
Le président Bédié doit faire le retrait de la cogestion du pouvoir d'état et signer le certificat de décès du RHDP et envisager une alliance avec le FPI et autres démocrates pour sauver la côte d'ivoire .

Oui il faut faire la politique du temps , en ouvrant bien sûr les débats d'idées dans certains cas, il faut des concertations puisque tous ne sont pas sensés lire dans les marcs de café pour prédire ce que pensent certaines personnes.
On ne doit pas s'en orgueillir de ce braquage électoral qui n'honore pas la democratie. Au moment où la France pays des droits de l'homme est entrain d'introduire la déchéance de la nationalité à tout français, qui tue des français,c'est en ce moment qu'en Côte d’Ivoire, on instrumentalisent les gardiens de nos temples des us et coutumes pour apporter leur soutien à un chef rebel.
Il faut avoir le courage de le dire net les vrais vainqueurs dans tout ça ce sont ceux appelés irréductibles qui sont les objecteurs de conscience qui ouvrent les yeux de nos concitoyens apeurés car la politique de notre pays n'a plus de repère démocratique. C'est le conformisme qui a le droit de cité , mais dénier le droit à la différence qui devrait introduire le débat d'idée est un délit démocratique.
Beaucoup de nos personnalités veulent infantiliser les militants en simple bétail électoral.qui n'a pas droit à la parole. Ses seuls droits se résument à la participation au scrutin.
Victor Hugo dit: "Lorsque je te parle de toi c'est que je te parle de moi; insensé qui croit que je ne suis pas toi."
On continuera d'écrire librement pour dénoncer ce qui ne va pas dans notre pays.
À la veille des fêtes de fin d'années nous avons une pensées à tous ceux qui sont tombés à cause de la mauvaise politique., aà tous ceux qui sont en prison pour leurs idées politiques, à tous nos exilés
Nous profitons de cette occasion pour saluer tous les médias qui nous permettent d'être visible sans exclusif.

Bonne et heureuse année à nos lecteurs même ceux qui ne partagent pas nos visions.

Mais surtout il convient de dire qu'en Côte d’Ivoire on doit arrêter de faire la politique de positionnement et d'intérêts inavoués. Si on parle de dignité de la Côte d’Ivoire en parlant de Soro , que doit on dire du transfèrement de Gbagbo qui a été pendant une décennie président de ce pays?
Surtout pour la réconciliation et la paix, ?pas de politique de deux poids deux mesures.

Dieu vous bénisse tous .

Conclusion, le RDR a pris en otage le septentrion de notre pays comme bastion. Il a le droit de se présenter librement dans toutes les autres régions de la république. Il faut le dénoncer.
Sinon, il faut comme l'idée du président Anaky dans sa lettre à son aîné le président Bédié faire un état fédéral en érigeant les régions en état pour que les cadres de chaque régions s'occupent de sa localité,
Quant à la sortie de monsieur Niamien Ngoran que je respecte, sa sortie n'est pas faite pour arranger les choses.
Même si comme il le dit, l'appel du président est historique, à l'intérieur de cet appel, il y a un point qui fâche. La création du parti unifié appelé PDCI RDR, en plus de ne pas considérer les militants du veux parti, il ne prend pas en compte tous les partis alliés.
Je pensais que le but inavoué de l'appel du président réside dans son intention de réunir tous les enfants du père fondateur dans la maison commune qu'il nous a léguée . Si on est tous des enfants du père fondateur , personne n'est plus propriétaire de l'héritage commun que d'autres.
Comme le dirait un proverbe baoulé, on ne tue pas tous les commerçants pour faire du commerce. Si tant est de faire réunir les enfants , tous les enfants du père, en faisant revenir ceux qui sont volontairement partis,et en chassant ceux qui ont gardé la maison. C'est inacceptable.
Cependant il faut souligner que ce rétropédalage pour revenir au PDCI RDA est du fait exclusif des irréductibles, qui restent et demeurent dans la maison si le projet initial de l'appel prospérait.
Nous n'avons pas été battus, car le taux 83% sur 11% de participation ramené à la population nationale ne représente que 10%. C'est pire qu'en 2000. Si vous acceptez qu'on traite les déclarations du président qui incarne l'autorité de notre glorieux parti comme un leurre, nous, n'acceptons pas. Et pire nous dénoncerons toujours tout ce qui ira contre les intérêts du PDCI RDA.
On ne veut plus entendre parler d'irréductibles , car l'heure est au rassemblement et à l'alternance qui a été conclure contre l'ambition de notre parti qui plus est sa vocation première.


Vive le PDCI RDA pour que vive la Côte d'ivoire

Dieu bénisse notre chère et belle Côte d'ivoire .

Nestor Koffi
Membre du bureau politique
Officier de l'ordre du mérite agricole
Ambassadeur universel de la paix




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !