Mortalité infantile due au paludisme / La Côte d’Ivoire enregistre 12 décès chaque heure (UNICEF- Rapport 2016)

CIVOX.NET
Jeudi 21 Septembre 2017 - 19:53


Mortalité infantile due au paludisme / La Côte d’Ivoire enregistre 12 décès chaque heure (UNICEF- Rapport 2016)
 
 

Vendredi 26 Août 2016. Abidjan. Dr Aboubacar Kampo, Représentant résident Unicef Côte d`Ivoire et son homologue de France Sébastien Lyon, Directeur général Uncef-France, ont co-animé une conférence de presse bilan relative aux différentes actions de la visite de Sébastien Lyon en Côte d`Ivoire

 

Abidjan (Côte d’Ivoire) - En dépit des efforts importants consentis par le gouvernement ivoirien et ses partenaires, le taux de mortalité infantile en Côte d’Ivoire est de 108 décès pour 1000 naissances, soit 12 décès chaque heure’’, a annoncé vendredi à Abidjan, le Représentant résident du Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF), Dr Aboubacar Kampo.
 

M. Kampo s’exprimait à l’occasion d’une conférence de presse tenue à Abidjan, marquant la fin d’une visite terrain du Directeur général de UNICEF France Sébastien Lyon. Il a constaté sur le terrain l’évolution du projet Etat civil dans le domaine de l’enregistrement des naissances ainsi que de la santé maternelle et infantile.
 

Un partenariat en soutien aux efforts nationaux de la Côte d’Ivoire dans les domaines de l’enregistrement des naissances, de la santé maternelle et infantile, et de la nutrition chez les enfants de moins de 5 ans a été lancé entre UNICEF France et UNICEF Côte d’Ivoire.
 

Selon Aboubacar Kampo, la survie de l’enfant en Côte d’Ivoire est en général affectée par la malnutrition chronique. ‘’ 29% des enfants de moins de 5 ans ont un retard de croissance et cette proportion atteint 40% dans le nord du pays’’, a-t-il déploré.
 

Il impute les causes de la malnutrition aux habitudes alimentaires inappropriées des familles ainsi qu’au manque d’accès à l’eau potable et aux infrastructures d’hygiène et à l’assainissement.
 

‘’ Des expériences pilotes ont montré leur efficacité. Il nous faut désormais généraliser ces approches nutritionnelles à haut impact en particulier dans les zones les plus défavorisées du pays’’ a-t-il ajouté.
 

Le Directeur général du Fonds des Nations-unies pour l’enfance (UNICEF) France, Sébastien Lyon, effectue depuis le 20 août dernier une visite de travail en Côte d’Ivoire.
 

Il a apprécié sur le terrain l’exécution d’importants projets financés par cette agence du système des Nations-unies afin d’évaluer les besoins du gouvernement ivoirien au niveau de la nutrition et de l’état civil des enfants.
 

En Côte d’Ivoire 9 enfants sur 100 meurent avant leur 5è année d’anniversaire. et ce risque est deux fois plus élevé pour les enfants vivants dans le nord et le nord-ouest du pays.
 

Selon

un rapport de l’UNICEF les causes des décès sont liées à 38% au paludisme, 15% à la pneumonie et 12% à la diarrhée.

MC/ls/APA

 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact




 

Les Filles de Saïoua au Palais de Congrès de Montreuil (France) le samedi 16 décembre 2017