Monsieur Kouakou Djè, membre du comité des sages du Pdci Rda répond à monsieur Cissé Bacongo: “On ne peut pas bâtir une nation dans l’arrogance permanente ou dans le mensonge”.

CIVOX.NET
Mercredi 30 Août 2017 - 17:23


Cissé BACONGO s’est étalé lors d’un meeting du RDR dans des propos et des manières scabreux qui ne grandissent ni lui-même, ni son parti et encore moins ceux ou celui qu’il représentait ; pour lui, l’alternance veut dire «  il faut te lever je vais m’asseoir » et il pose la question « est-ce que c’est ça une bonne politique ? ».
 

Que veut-il dire par cette définition de l’alternance et ce qu’il sous-entend par bonne politique ?
 

Si à Adjamé, il n’y a pas d’eau comme il le dit, c’est la faute à qui ? Qui a été élu pour résoudre les problèmes des Ivoiriens ? C’est bien Monsieur Alassane OUATTARA qui a été élu. C’est parce qu’il n’a pas fait ce qu’il fallait faire que nous nous plaignons et voulons son départ.
 

L’autoroute Yamoussoukro-Ouagadougou, la construction d’un port sec aux portes d’un pays voisin, etc. etc…apparemment vous préoccupent que la satisfaction des besoins basiques des Ivoiriens : besoin d’eau, besoin de manger à leur faim, besoin de soins médicaux, besoin d’aller à l’école avec des diplômes reconnus et valables, besoin d’emplois, besoin de sécurité, etc…Apporter une solution à ces préoccupations, c’est cela mener une bonne politique.
 

Monsieur BACONGO a tenu des propos désobligeants visant à humilier et à salir.
 

En Afrique en général, plus particulièrement en Côte d’Ivoire, notre éducation veut et nous recommande le respect des gens et plus encore des ainés ; enfreindre ces règles éducationnelles signifie qu’il n’y a pas eu assimilation de ces concepts.
 

Monsieur BACONGO parlant devant un public clairsemé se demande ce que le PDCI peut venir faire au pouvoir. Peut-être que lui ne le sait pas, mais les Ivoiriens savent ce que le PDCI a fait et fera s’il revient au pouvoir.

- Monsieur BACONGO ne sait pas que du temps du PDCI, plus de 98% des admis à un concours ne venaient pas de la même région.

- Ne sait-il pas que si le PDCI avait pratiqué la bonne politique du rattrapage ethnique, il ne serait pas ce qu’il est lui-même aujourd’hui ?

- Ne sait-il pas que les plus de 100 milliards mis à disposition pour peindre l’université HOUPHOUET BOIGNY proviennent du travail du PDCI ?

- Ne sait-il pas que grâce à la politique économique du PDCI, la Côte d’Ivoire est au premier rang mondial des producteurs de Cacao ?

- Ne sait-il pas que San-Pedro est le premier port mondial d’exportation de Cacao ? Qui l’a construit ?

- Ne sait-il pas que du temps du PDCI, les Ivoiriens mangeaient à leur faim, allaient à l’école, obtenaient des diplômes qui étaient reconnus de par le monde ? Et il y avait de l’eau à Adjamé, la cohésion sociale, et la parole de l’Etat était écoutée et inspirait confiance.
 

Alors, le PDCI dit «  assez, trop c’est trop » et il siffle la fin de la récréation, la fin de la gabegie, la fin de l’endettement vertigineux du pays. Il est temps de s’occuper des Ivoiriens, de leur donner du travail, apporter des solutions à leurs soucis y compris l’absence d’eau même à Adjamé ; vous n’avez rien fait de tout cela en tant d’années au pouvoir.

Le PDCI viendra faire la réconciliation entre les Ivoiriens et on retrouvera alors la paix qui nous a tant manquée ; cette paix qui sera, comme le disait HOUPHOUET BOIGNY, la deuxième religion de chaque Ivoirien. Le PDCI ramènera au pays tous les enfants de la Côte d’Ivoire contraints à l’étranger. Pour nous, aucun Ivoirien ne doit être éloigné de son pays contre son gré.

Je veux dire à Monsieur BACONGO que le PDCI a, la ferme volonté, de revenir au pouvoir pour que les Ivoiriens soient heureux mais chez eux.

Terminons par une sagesse africaine : « à la chasse, lorsqu’une jeune biche pleine de fougue détale, il faut mettre à ses trousses un jeune chien plein de fougue ». Par contre si une biche expérimentée détale, c’est alors un chien expérimenté qui sera à ses trousses.

A bon entendeur, salut.

Le PDCI saura allier la force de la jeunesse à la sagesse de l’âge pour obtenir du beau.
 

                        Mr. KOUAKOU DJE

                        Membre du Comité des Sages et de Vigilance                         du PDCI en du PDCI en France    
  Lu: 909 fois





Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact




 

Les Filles de Saïoua au Palais de Congrès de Montreuil (France) le samedi 16 décembre 2017