Mesures antisociales prises par Ouattara: les fonctionnaires reconduisent leur grève

CIVOX.NET
Jeudi 17 Novembre 2016 - 07:55


Zadi Gnagna
Zadi Gnagna
 
 
     
 
 

Les fonctionnaires et agents de l’État ont décidé de remettre le couvert à la suite de la rencontre infructueuse qu’ils ont eue, hier matin, en début de journée, avec le ministre de la Fonction publique, Abinan Pascal, à son cabinet, au Plateau. Le compte rendu fidèle de ce rendez-vous fait par le directoire de la plate-forme nationale des organisations professionnelles du secteur public de Côte d’Ivoire a plutôt irrité son assemblée générale tenue à l’université de Cocody. Conséquence, les fonctionnaires qui ont pris d’assaut le grand amphithéâtre du District d’Abidjan, à l’unanimité, ont intimé l’ordre à Théodore Zadi Gnagna et ses collaborateurs de déposer un préavis de grève pour obliger le gouvernement à renoncer à ses mesures antisociales dominées par l’ordonnance Ouattara de 2012 réduisant de façon drastique la pension de retraite. Si le préavis de grève en question est déposé aujourd’hui ou demain, l’arrêt de travail, lui, est prévu les 9, 10, 11, 12 et 13 janvier prochains.

Avant ce mouvement de protestation inaugurant l’année nouvelle, les fonctionnaires qui ne veulent pas entendre parler du forum social d’Abinan Pascal, accusé de faire du dilatoire, se donneront le temps pour mieux s’organiser en vue des joutes cruciales à venir.

A en croire ses interlocuteurs, Abinan Pascal a maintes fois avoué sa méconnaissance du dossier ayant déjà entraîné une grève de trois jours les 8, 9 et 10 novembre derniers. Il s’est toutefois montré favorable à l’intégration des agents journaliers à la Fonction publique, toujours à en croire le directoire de la plate-forme.


Félix Teha Dessrait




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact