Menace terroriste : ’’c’est aux africains d’assurer leur propre sécurité’’ (François Hollande)

Samedi 1 Juin 2013 - 09:04


Menace terroriste : ’’c’est aux africains d’assurer leur propre sécurité’’ (François Hollande)
Le Président français, François Hollande a estimé vendredi qu’il appartient aux ‘’africains d’assurer leur propre sécurité’’ face à la menace terroriste.

‘'C'est aux africains d'assurer leur propre sécurité, mais nous seront à leur côté'', a déclaré François Hollande, interrogé par trois médias français.

‘'La menace terroriste n'est pas terminée dans le Sahel'', a-t-il prévenu en insistant que ‘'ce que nous souhaitons, c'est que les africains assurent eux-mêmes leur sécurité et leur défense par rapport au terrorisme''.

Selon lui, c'est le sens de la réunion qui aura lieu en décembre prochain à Paris avec les dirigeants africains autour du thème,''paix et sécurité''.

Le Président français s'est également dit ‘'entièrement d'accord'' avec la démarche de l'Union africaine de se ‘'doter d'une force d'intervention rapide''.

Jetant un regard sur l'efficacité des armées africaines, Français Hollande, a estimé que celles-ci, n'ont pas été formées pour faire face à la ‘'menace terroriste''.

Dans sa nouvelle politique de coopération en matière de défense avec l'Afrique, la France ambitionne de former et d'équiper les pays africains.

S'agissant de la situation au Mali, François Hollande a annoncé que ‘'plus une seule région du Mali ne peut rester sous la coupe du terrorisme'', faisant remarquer que les élections présidentielles du 28 juillet prochain sont tenables dans la mesures où elles étaient prévues en 2012 avant le coup d'Etat contre le régime du Président Amadou Toumani Touré.

‘'Notre responsabilité est de faire en sorte que le dialogue ait lieu'', a-t-il dit à propos de Kidal (Nord du Mali), en rappelant que l'Opération Serval avait pour objectif de libérer le Mali de ‘'l'emprise terroriste''.
‘'Cet objectif a été atteint'' s'est-il félicité en rassurant que ‘'la grande partie des terroristes a été mise hors d'état de nuire''.

Il a par ailleurs, souligné que certains terroristes se sont déployés dans le Sud de la Libye, quand d'autres sont disséminés un peu partout dans la sous région Ouest africaine.

Pour lui, l'attentat du Niger qui a fait une vingtaine de morts la semaine dernière, a été ‘'probablement'' perpétré par des terroristes qui se sont déployés au Sud de la Libye et parmi lesquelles se trouvent des narcotrafiquants.
LS/APA
 
Publié le vendredi 31 mai 2013  |  Agence de Presse Africaine




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !