Mélenchon : «Frapper la Syrie serait une erreur gigantesque »

Mercredi 28 Août 2013 - 08:04


Mélenchon : «Frapper la Syrie serait une erreur gigantesque »
Jean-Luc Mélenchon, coprésident du Parti de Gauche, a estimé mardi qu'attaquer militairement la Syrie serait « une erreur gigantesque ».
Interrogé par BFMTV et RMC sur les prises de position de Washington, Londres ou Paris, laissant augurer un projet de réaction militaire en Syrie en réponse à l'utilisation d'armes chimiques, l'ex-candidat à l'Elysée a tranché : « ce serait une erreur gigantesque, peut-être le début d'une guerre beaucoup plus importante que toutes celles que nous avons vues dans cette région ».

«Nous savons que les nord-Américains ont l'habitude d'utiliser n'importe quel argument pour justifier une intervention militaire », a poursuivi l'eurodéputé. «Cette fois-ci, c'est le gaz ».
«Gardons notre sang-froid », a recommandé M. Mélenchon.
«Il ne faut pas faire cette guerre », a-t-il insisté, en rappelant que Carla del Ponte, ancien procureur du TPI qui enquête pour l'ONU, avait assuré en mai que la rébellion syrienne avait utilisé du gaz sarin.
«Les Syriens sont un prétexte pour les uns et les autres » à « un jeu de dominos», a-t-il dit en citant les États-Unis, la Russie et le Qatar. « Qui se trouve mieux depuis qu'on a tout cassé en Libye ? ».
« Nous sommes des suiveurs » dans ce dossier, a-t-il assuré. « Pour nous donner de la contenance, de temps en temps nous aboyons plus fort que le reste de la meute».

Il faut travailler « à une solution politique », a demandé le dirigeant du Front de Gauche, « nous sommes sur la poudrière du monde », « on ne joue pas avec le feu». « Ce ne peut pas être le système des shérifs », a-t-il encore déclaré.




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !