Manifestation des patriotes ivoiriens devant l’AFP (Agence France Presse): Cris d’indignation contre les médias occidentaux du mensonge et les atteintes aux libertés de la presse en Côte d’Ivoire.

Lundi 19 Novembre 2012 - 07:50


Manifestation des patriotes ivoiriens devant l’AFP (Agence France Presse): Cris d’indignation contre les médias occidentaux du mensonge et les atteintes aux libertés de la presse en Côte d’Ivoire.
Les patriotes ivoiriens ont manifesté ce week-end, devant l’AFP à Paris. Ils étaient plusieurs à cet autre rendez-vous, après celui du 3 octobre dernier au même endroit et pour la même cause. Ils étaient là pour dénoncer les médias du mensonge, qui occultent la vraie information sur la situation ivoirienne ou divulguent de fausses informations pour opérer cette occultation. Aussi, ont-ils dénoncé les entraves aux libertés de la presse en Côte d’Ivoire par le régime d’Alassane Ouattara. Une situation face à laquelle Reporter Sans Frontière (RSF) brille par sa passivité, qui pourrait trahir une certaine complicité, contrairement à ses habitudes.
L’emprisonnement de Sy Savané Ousmane, Directeur Général du Groupe Cyclone, sous le fallacieux prétexte de tentative de déstabilisation du régime dramanien, est bien loin d’être la préoccupation de Reporter Sans Frontière, sensé défendre les journalistes en pareille situation. Les manifestants ont encore une fois exigé sa libération, en scandant libéré «Libérez Sy Savané Ousmane!». Comme il fallait bien s’y attendre, l’occasion fut aussi celle de demander la libération du président Gbagbo incarcéré à Scheveningen (La Haye), depuis près d’un an, sans confirmation des charges, par la Cour pénale internationale.


Manifestation des patriotes ivoiriens devant l’AFP (Agence France Presse): Cris d’indignation contre les médias occidentaux du mensonge et les atteintes aux libertés de la presse en Côte d’Ivoire.
Les manifestants de ce week-end ont encore à l’esprit rôle négatif joué par les médias occidentaux dans la crise et la guerre en Côte d’Ivoire. Ces médias ont très souvent abandonné le domaine de l’objectivité et de la responsabilité journalistique pour s’illustrer comme des instruments de l’impérialisme occidental.
La manifestation de ce week-end, comme celle du 3 octobre dernier, a été à l’initiative de l’Association 3000 Femmes pour la Côte d’Ivoire, présidée par Anne Gnizako (alisa maman Kini). Blaise Pascal Logbo, président du NPR, Willy Bla, M.T Lemarchand, respectivement porte-parole et présidente du Cri panafricain, Charles Zadi et bien d’autres personnes sont intervenues pour manifester leur soutien à la manifestation.

ZEKA TOGUI

 QUELQUES IMAGES DE LA MANIFESTATION

Manifestation des patriotes ivoiriens devant l’AFP (Agence France Presse): Cris d’indignation contre les médias occidentaux du mensonge et les atteintes aux libertés de la presse en Côte d’Ivoire.

Manifestation des patriotes ivoiriens devant l’AFP (Agence France Presse): Cris d’indignation contre les médias occidentaux du mensonge et les atteintes aux libertés de la presse en Côte d’Ivoire.

Manifestation des patriotes ivoiriens devant l’AFP (Agence France Presse): Cris d’indignation contre les médias occidentaux du mensonge et les atteintes aux libertés de la presse en Côte d’Ivoire.


Manifestation des patriotes ivoiriens devant l’AFP (Agence France Presse): Cris d’indignation contre les médias occidentaux du mensonge et les atteintes aux libertés de la presse en Côte d’Ivoire.





Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !