Manifestation de patriotes ivoiriens à Paris: La révision du procès de l'affaire Firmin Mahé exigée.

Mardi 15 Janvier 2013 - 05:56


Manifestation de patriotes ivoiriens à Paris: La révision du procès de l'affaire Firmin Mahé exigée.
Le week-end dernier, plusieurs patriotes ivoiriens ont manifesté à Paris, répondant ainsi à l'appel du CODESCI (Comité de défense des institutions et de la souveraineté de la Côte d'Ivoire), présidé par Atsain Kouassi. Selon Christine Zékou, une des responsables du Comité, la manifestation visait un objectif essentiel. Il s'agissait pour les manifestants déscendus dans les rues parisiennes de rendre hommage à tous les martyrs occasionnés par la situation militaro-politique survenue en Côte d'Ivoire depuis le19 septembre 2002. Situation gravissime de violations des droits de l'homme qui perdure, après la guerre de mars-avril 2011, menée par la France contre le régime du président Gbagbo, pour instaurer la démocratie au nom de l'ONU et de la "communauté internationale". Firmin Mahé fait partir de ces martyrs, victimes de l'armée française et de la rébellion en Côte d'Ivoire.

Manifestation de patriotes ivoiriens à Paris: La révision du procès de l'affaire Firmin Mahé exigée.
Accusé d'être un coupeur de routes, Firmin a été Interpellé le 13 mai 2005 par des soldats français. Ces derniers l'ont transporté dans leur véhicule. Firmin Mahé a été assassiné par étouffement avec un sac poubelle, alors qu'il ne constituait aucune  menace pour les soldats français qui le transportaient.
Le procès des quatres soldats français impliqués dans ce crime audieux a eu lieu du  27 novembre au 7 décembre dernier à la cours d'assise de Paris. Le verdict du juge chargé de cette affaire a sonné comme un véritable permis de tuer délivré à l'armée française en mission à l'étranger. Le jury a proncé l'aquittement pour le Brigadier Ben Youssouf qui conduisait le véhicule, un an de condamnation avec sursis pour le brigadier Chef Schneir, qui avait aidé l'adjudant-chef Rougel en maintenant le corps de Mahé. Quant à l'adjudant-chef Rougel, l'exécutant, et le colonel Bugeaud le donneur d'ordre de tuer, ils ont été respectivement condamnés à quatre et cinq ans de prison avec sursis. Les manifestants ont demandé la révision du procès, qui constitue selon eux un véritable scandale judiciaire pour la France.
Pierre Gonzales de Gaspard, l'avocat de Firmin Mahé était présent à cette manifestation. Pour lui, il est question de d'honorer la mémoire de Firmin Mahé.Car "Frimin Mahé a subi le martyre".Contre la décision scandaleuse de la justice française, Maître pierre Gonzales de Gaspard a dit qu'il va interjeter appel. Critiquant les rapports que la France intretient avec ses anciennes colonies et s'opposant fermement à toute forme de colonisation, l'avocat de Firmin Mahé a soutenu que la France n'a pas à intervenir dans la vie de ses anciennes colonies. Poursuivant, Maître Gonsales a soutenu qu'"Il faut que les peuples soient des alliés, il n'y a plus de sujet, il n'y plus de colonisé; il y a incontestablement des amis, des frères...."
La manifestation du week-end dernier a une fois de plus été l'occasion pour les différents intervenant de fustiger la politique française en Afrique et particulièrement en Côte d'Ivoire, de demander la libération du président Gbagbo incarcéré depuis plus d'un à La Haye par la Cour Pénale Internationale, ainsi que la libération de tous les autres prisionniers politiques du régime dramanien.
La manifestation a eu le soutien du Cri-panafricain, par la voix de son porte-parole Willy Bla, de Zap Krasso, Responsable du COJEP-France.
Partie de la place de la Nation, les manifestants ont entamé une marche silencieuse pour se rendre à  la place de la Bastille. Arrivés à cette place aux environs de 18h00, c'est à 20h30 que les organisateurs ont mis fin à la manifestation.

ZEKA TOGUI.

                   D'AUTRES IMAGES DE LA MANIFESTATION
                                                      

Manifestation de patriotes ivoiriens à Paris: La révision du procès de l'affaire Firmin Mahé exigée.

Manifestation de patriotes ivoiriens à Paris: La révision du procès de l'affaire Firmin Mahé exigée.

Maître Pierre Gonzales de Gaspard
Maître Pierre Gonzales de Gaspard

Manifestation de patriotes ivoiriens à Paris: La révision du procès de l'affaire Firmin Mahé exigée.




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !