Mangou et Kassaraté deux traîtres nommés Ambassadeurs pour avoir livré leurs semblables à l’impérialisme Français.

Mercredi 30 Mai 2012 - 01:30


De gauche à droite: Mangou et Kassaraté
De gauche à droite: Mangou et Kassaraté
« On ne devient pas traître, on naît traître ».

Après le coup de Mangou et de Kassaraté les scientifiques doivent chercher à savoir si la traîtrise n’est pas une maladie héréditaire à soigner et à surveiller de près. Car elle continue de décimer la race noire en Afrique. Je suis estomaqué par le comportement inhumain de ces deux individus qui, pour un poste d’ambassadeur ont accepté de livrer leurs propres frères et leurs sœurs aux forces impérialistes de Sarkozy. C’est le retour en force de la traite des noirs qui avait fait plus de 10 millions de morts au 14 ème siècle parmi nos ancêtres. Certains rois Africains vendaient leurs frères pour l’obtention d’un miroir soit l’équivalent d’un poste d’ambassadeur aujourd’hui.
C’est précisément en 1441, avec l’arrivée des Portugais en Afrique que commence un génocide qui dure encore de nos jours. Ce génocide sera cautionné par le pape Nicolas V en 1454,qui autorise le roi du Portugal à décimer l’Afrique et ses habitants. Ils ont détruit les empires, pillé, tué, asservi. L’église chrétienne a toujours cautionné la traite négrière. Même Mangou, fils du pasteur n’a pas eu pitié de livrer les jeunes patriotes ivoiriens aux forces Occidentales .Dieu qui est aussi intelligent et merveilleux a-t-il placé son âme en l’homme noir ?
C’est au début de la crise postélectorale ivoirienne que j’ai finalement compris et accepté que les philosophes Français , Voltaire, Montesquieu,Lénni avaient eu raison de dire : « l’homme noir ne fait pas partie de l’humanité »C’est même humiliant d’être noir aujourd’hui, une race qui est prête à vendre ses semblables aux autres races.
Comment un être humain normal peut il admettre que l’homme blanc vienne décréter un embargo sur les produits vitaux de son propre pays(médicaments, nourriture, matériel médical ,exportation des produits de rentes etc…) Les Maliens viennent de vivre la même expérience après les Ivoiriens. Ce qui est extraordinaire c’est que c’est l’homme blanc qui dicte à l’homme noir de faire du mal à son prochain.
Hier c’étaient Mobutu et Blaise Compaoré qui incarnaient les forces occidentales pour éliminer physiquement leurs frères noirs (Lumumba et Sankara )et aujourd’hui c’est Ouattara et la CEDAO qui ont emprisonné Gbagbo à la CPI.
Notre comportement n’est il pas proche de celui des animaux ?
Les africains sont ils prêts à donner raison aux adeptes de la hiérarchisation des races ou au discours de Sarkozy prononcé à Dakar en 2007 ?
L’homme noir doit constamment se remettre en cause sur son existence sur terre afin de retrouver le vrai chemin du salut.

Liadé G
 
 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !