Mandat d'arrêt de la CPI contre Charles Blé Goudé: La réaction du COJEP

Mercredi 2 Octobre 2013 - 00:05


Mandat d'arrêt de la CPI contre Charles Blé Goudé: La réaction du COJEP
REACTION DU COJEP RELATIVE AU MANDAT D’ARRET EMIS PAR LA CPI CONTRE CHARLES BLE GOUDE

Le COJEP exprime son indignation et proteste vigoureusement contre le mandat d’arrêt émis par la CPI contre son leader CHARLES BLE GOUDE. Car ce mandat intervient au moment où le gouvernement vient de donner une réponse claire en affirmant la compétence de l’Etat de Côte d’Ivoire à régler les problèmes inter-ivoiriens. Et cette décision a été saluée par la classe politique nationale et la communauté africaine en ce sens qu’elle participe de l’apaisement et affirme surtout la dignité et la souveraineté des Etats africains. Alors d’où vient-il que la CPI veut ramer à contre-courant de la volonté du peuple de Côte d’Ivoire à aller à la paix et à la réconciliation à travers le transfèrement éventuel d’un digne fils du pays? La CPI veut-elle enfin nous faire savoir que c’est elle-même qui encourage la justice des vainqueurs? Le COJEP tient pour responsable la CPI de la désagrégation de la situation sociopolitique du pays, déjà délétère, suite à cette un énième décision impopulaire. Le COJEP met le gouvernement ivoirien devant ses responsabilités et s’interroge si sa récente sortie n’est autre qu’un simple slogan à relent de communication politique. Le COJEP enfin, rappelle à tous qu’il suit avec intérêt l’affaire CHARLES BLE GOUDE et se réserve le droit de mobiliser toutes les énergies possibles pour exiger la libération de son leader.

Fait à Abidjan, le 1er Octobre 2013.
 Le Président par intérim ROSELIN BLY




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !