Mamadou Koulibaly depuis paris: « OUATTARA ET SORO VOTRE PLACE EST A LA CPI... »

Face aux ivoiriens de France rassemblés au 6 de l’avenue Maurice Ravel du 12ème arrondissement de Paris ce mardi 8 juillet 2014, Mamadou Koulibaly, le patron de Lider ne s’est donné aucune peine pour tirer sur le régime d’Abidjan et l’ambulance de la refondation, son ex-camp…

Mercredi 9 Juillet 2014 - 18:02


De passage en France pour une visite privée, Mamadou Koulibaly, le président fondateur de liberté et démocratie pour la république (Lider) a rencontré les ivoiriens de France ce mardi 8 juillet 2014. L’ancien président de l’assemblée nationale connu pour son franc-parler était face aux résistants de la diaspora pour la première fois après son départ fracassant du parti de Gbagbo. Tous les ingrédients du cocktail oratoire à défaut d’un pugilat étaient dès lors réunis pour faire de cette rencontre une belle passe d’armes. Et ça n’a pas loupé. Et pourtant, Alexis Gogoua, responsable de la coordination de Lider en France avait tenté de baisser la tension en invitant les uns et les autres à des échanges citoyens et républicains.

Comme à son habitude et excellant en cela au maniement des explications tout en pédagogie, Mamadou Koulibaly a présenté le projet de société de son parti. Invitant notamment les ivoiriens à  une rupture tout azimut avec les anciennes pratiques des différents régimes qui se sont succédé à la tête de l’État. Ses propositions : Une réforme en profondeur du système éducatif, foncier, économique, sécuritaire, sanitaire et social.
 
LES AVENTURIERS S’EMPARENT DU POUVOIR…


Pour Lider, l’Etat doit cesser  par exemple d’être le propriétaire de la terre : « Il faut donner des titres fonciers aux individus ce qui leur donnera la possibilité de propriété exclusive» assurera Mamadou Koulibaly avant de dénoncer un certain nombre de tare de la gouvernance actuelle. Pour le président Koulibaly, les ivoiriens doivent être sur le même pied d’égalité au niveau des soins de santé. « Tout le monde doit se soigner en Côte d’Ivoire. Interdiction doit être faite au Chef de l’Etat d’utiliser l’avion présidentiel pour venir se soigner à l’étranger…» a-t-il critiqué.
Que pense-t-il d’exercice de la politique en Afrique ? Le verdict du président Mamadou Koulibaly est sans appel. « La politique est une fonction difficile en Afrique. Aujourd’hui qui sont ceux qui nous gouvernent ? Ce sont les aventuriers, les mauvais garçons et les méchants… »  Dressant le tableau économique actuel de son pays, le président Mamadou a dénoncé ces maux : gabegie, corruption, détournement des deniers publiques et autres actions obscures. Lire la suite...




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !