MFA / Palabres au sommet du parti : Des délégués ‘‘chassent’’ Anaky

Lundi 30 Septembre 2013 - 10:22


MFA / Palabres au sommet du parti : Des délégués ‘‘chassent’’ Anaky
Les délégués régionaux, départementaux et communaux du Mouvement des Forces d’Avenir (Mfa) ont tenu une réunion le samedi 28 septembre 2013 à l’hôtel Assonvon à Yopougon. A l’issue de cette rencontre, les participants au nombre de 94 ont porté leur choix sur le premier vice-président du parti N’Gbala Yao Antoine pour conduire les destinées du Mfa. Au terme de la réunion, le délégué communal d’Attécoubé Tuo M’Betchonry a expliqué qu’au cours de la réunion les délégués ont confié le volant du parti à N’Gbala Antoine. « L’article 9 section 2, 3 et 4 de notre statut, stipule que la moitié des délégués peuvent demander un congrès extraordinaire. 94 des 143 délégués du Mfa étaient à cette réunion. Nous l’avons donc transformé en congrès extraordinaire. N’Gbala Antoine qui était le seul candidat à ce congrès à été élu comme président national du Mfa. Désormais c’est lui le véritable président de notre parti », a-t-il confié. Auparavant, lors de la cérémonie d’ouverture, le premier vice-président du Mfa N’Gbala Yao Antoine a indiqué être animé par le souci de faire du Mfa un parti qui participe au développement de la Côte d’Ivoire tout en respectant les Institutions et le Président de la République. « En moins de cinq ans, il y a eu cinq présidents de jeunes et de femmes du Mfa. Nous ne voulons plus ça », s’est-il indigné. Avant de laisser entendre que le Mfa restera au Rhdp et ne tissera aucune alliance avec un autre parti comme le veut, selon lui, Anaky Kobéna. Avant lui, Diomandé Noël, présenté comme le véritable président des jeunes a signalé que le Mfa qui était la troisième force politique n’existe aujourd’hui que de nom par la faute d’Anaky Kobéna qui l’a transformé en une entreprise familiale. ‘’Nous devons nous débarrasser d’Anaky’’, a tranché Diomandé Noël. Une thèse reprise par Anzouan Kacou membre du bureau politique et directeur de campagne d’Anaky Kobéna aux présidentielles de 2010 et Mme Kouakou Pauline qui ont appelé à une réorganisation de leur parti. Les délégués sont venus des communes d’Abidjan et de plusieurs localités de l’intérieur dont Daloa, Yamoussoukro, Toumodi, Gagnoa, Bondoukou, Dimbokro, Sinématiali, Séguéla et Daoukro.

Touré Abdoulaye


Publié le lundi 30 septembre 2013  |  L’intelligent d’Abidjan

MFA / Angui Pascal, secrétaire général : ‘‘Anaky demeure notre président jusqu’au congrès de janvier 2014’’


Le secrétaire général du Mouvement des forces d’avenir a porté la réplique à N’gbala Yao Antoine, secrétaire national chargé de la logistique et du transport au MFA qui, le samedi 28 septembre 2013 s’est proclamé président de ce parti. «Nous savons que M. N’gbala n’est pas seul. Nous avons eu écho des délégués qui étaient présents samedi, des gens qu’on a ramassés un peu partout pour aller remplir des salles. C’est ce qui nous fait dire que M. N’gbala Yao n’est pas seul dans son mouvement (…) Si ce sont des défections qui n’affectent pas notre ligne politique, il n’y a pas de problème. Mais si on sape le moral de notre parti et qu’on porte atteinte à la personnalité de notre président, nous sommes en droit de les convoquer au conseil de discipline et c’est ce que nous allons faire. M. N’gbala Yao et ses amis ont commis une forfaiture en violation des textes du MFA et leur action est nulle et de nul effet parce que Innocent Anaky Kobéna demeure notre président jusqu’au prochain congrès du MFA qui aura lieu dans le premier trimestre 2014», a clarifié Pr. Angui Téhua Pascal. Le secrétaire général du MFA a aussitôt saisi le président du conseil de discipline de son parti, Pr. Djaha, afin qu’il statue sur le cas N’gbala Yao Antoine, après avoir pris acte des motions de soutien des structures spécialisées du MFA adressées à leur président. Le président des jeunes, Judicaël N’guettia qui a condamné «les récurrentes attaques médiatiques de mercenaires, contre le MFA et son Président», a décidé de saisir le Bureau politique «à l’effet de procéder immédiatement à la radiation pure et simple de ces comploteurs de tout bord».

Olivier Dion


Publié le lundi 30 septembre 2013  |  L’intelligent d’Abidjan





Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !