Lutte pour la libération de la Côte d’Ivoire : Le Pit s’engage aux côtés du Fpi

Samedi 31 Août 2013 - 07:03


Lutte pour la libération de la Côte d’Ivoire : Le Pit s’engage aux côtés du Fpi
La direction du Pit était hier au siege du Fpi pour soutenir les ex prisonniers poltiques et réaffirmé son engagement dans la lutte pour la democratie.
Le parti ivoirien des travailleurs (Pit) conduit par son president Daniel Aka Ahizi est allé hier à la rencontre des ex prisonniers politiques sortis fraichement des goulags du regime Ouattara. Mais au-delà de l’expression de solidarité à Affi N’guessan et ses camarades, la presence du Pit au siege provisoire du Fpi à Cocody-Attoban marque selon son premier responsable, son reengagement politique aux côtés d’un allié naturel de gauche en vue de la bataille pour la restauration de la democratie en Côte d’Ivoire. « Nous sommes un parti de gauche qui entend prendre sa place dans l’opposition sans ambiguité. Le peuple a besoin d’une alternance vraie. La bataille sera rude. Il faut s’armer de courage. En ce qui nous concerne, nous sommes preparés moralement » a indiqué Daniel Aka Ahizi. L’ex ministre des eaux et forêts milite pour la reconstitution de la gauche politique ivoirienne. « La repression est permanente, mais il faut continuer la bataille. Il n’y a que la solidarité qui peut nous donner de la force et la victoire. C’est pourquoi nous sommes heureux que le Fpi se reconstitue et que la gauche se reconstitue » dira le successeur de Francis Wodié qui était entouré des membres de la haute direction de son parti.
Pour sa part, le president du Fpi a salué la demarche des hôtes du jour qui, dira-t-il, montre la fidefilité du Pit à la gauche et à la lutte pour la démocratisation du pays. « Votre demarche apporte une tonalité particulière à nos relations. Elle montre que le Pit est resté fidèle à la lutte et à son histoire. Votre réengagement dans le combat aux côtés des autres membres de la grande famille de la gauche nous donne du baume au cœur et annonce une perspective heureuse pour le changement » s’est rejoui Pascal Affi N’guessan. Le président du Fpi a indiqué que la gauche a plusieurs defis à relever dont la liberation de tous les prisonniers politiques avec en tête le president Laurent Gbagbo, la restauration des libertés confisquées et la reconquête du pouvoir d’Etat.

Jean Khalil Sella

Publié le samedi 31 aout 2013  |  Notre Voie




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !