Libre opinion-Religion/Projet de reforme du code de famille en Côte d’Ivoire: la femme en voie de devenir l’égal de l’homme ou la consécration du sacrilège?

Mardi 20 Novembre 2012 - 05:05


Raymonde Goudou Coffie, Ministre de la famille, de la Femme et de l'Enfant, initiatrice d nouveau projet de loi sur le mariage
Raymonde Goudou Coffie, Ministre de la famille, de la Femme et de l'Enfant, initiatrice d nouveau projet de loi sur le mariage
Salut la famille! Pour des raisons indépendantes de ma volonté, je suis contrainte depuis un certain moment d’être un peu loin de la scène politique, pour ceux qui ont pu le constater.
C’est un secret de polichinelle, je vis désormais pour l’évangile et cela fait de moi une engagée pour JESUS et non pour un être humain. Je vis pour JESUS et non pour le capitalisme, le socialisme encore moins le communisme. Je vis pour la théocratie et non pour la démocratie…
Ceci dit, malgré ma nouvelle vision des choses, je continuerai d’apporter mes observations sur certains aspects de la vie sociopolitique à travers une perspective chrétienne, si ce n’est ce que j’ai fait depuis un certain temps. Ce monde en effet n’est pas l’effet du hasard mais bel et bien l’œuvre du Dieu Tout Puissant (Jéhovah, Yahvé, God, Gnamien, Lago, Allah…) qui veut une société structurée selon ses vertus et recommandations. Selon la vision chrétienne à laquelle je me reconnais, Jéhovah Yahvé n’est pas un Dieu du désordre. C’est pour cela qu’il a établit des principes et des lois qui régissent notre société. L’être humain, cet animal «  pensant » est celui à qui Dieu a donné les moyens de dominer la nature et toute la créature. A l’être humain, Dieu a donné l’ordre de vivre en société de manière organisée selon ses lois et principes. C’est ainsi qu’à la naissance déjà une famille nous est imposée, celle dans laquelle nous naissons. Malgré la capacité de choix placée en nous, personne n’a jusque là pas pu choisir la famille dans laquelle elle veut naître… Si l’on pouvait choisir sa famille, certains d’entre nous n’appartiendraient pas à leurs familles actuelles. D’autres par contre choisiraient tout simplement de n’appartenir à aucune famille afin d’éviter les écueils familiaux… Mais Dieu le créateur en a décidé autrement: chacun naît dans une famille, appartient à cette famille et ce n’est pas discutable. L’on peut être adopté à la naissance, mais cela ne changera en rien dans les affinités biologiques qui résultent des liens familiaux. C’est dire que malgré tout, le principe familial tel qu’établit par Jéhovah Yahvé demeure…
Cela étant, Dieu dans sa bonté et dans sa largesse nous donne la possibilité de nous choisir une nouvelle famille plus tard par le lien du mariage… Contrairement aux animaux qui n’ont pas cette possibilité de se marier et de se créer une famille régie de lois.
Le mariage en effet est une INSTITUTION DIVINE. La bible dit dans Genèse chapitre 2 le verset 24 que l’homme quittera son père et sa mère pour s’attacher à une femme et ensemble ils deviendront UNE SEULE CHAIR… Et dans 1 Corinthiens 11  :3 que l’HOMME EST LE CHEF DE FAMILLE. (Point! Ce n’est pas à discuter ou à remettre en cause car Dieu ne se trompe jamais. Même quand on ne le comprend pas parfois dans ses lois et commandements, il sait mieux que nous…)
Pr18:22 Celui qui a trouve une femme a trouve le bonheur; c'est une faveur qu'il a obtenue de l'Eternel.
Tous ces versets bibliques ne sont que des recommandations divines qui accompagnent l’ordre divin du mariage… Le Sacrement du mariage.
D’où vient l’idée de refaire ces lois divines en plaçant la femme comme chef de famille (aussi)?
En effet, le projet de loi sur la famille adopté en commission par l’assemblée nationale en côte d’Ivoire, dit que la femme et l'homme sont tous les deux les chefs de famille (…) Or, Dieu a déjà établi sa loi divine en faisant de l’homme le seul chef de famille qui est épaulé dans ce rôle par la femme.
Alors, mes questions sont les suivantes:
Qui sera le Dieu de ces familles où la femme est aussi chef de famille, contre la loi du Dieu créateur Jéhovah Yahvé?
Quelle est la nécessité de cette loi qui positionne les deux entités du couple comme chefs et qui met en péril l’autorité de l’homme naturellement et divinement établie?
Est-ce que l'urgence en Côte d’Ivoire actuellement c'est une telle loi?
Après avoir porté en projet la loi faisant de la femme l’égal de l’homme, votera-t-on une autre loi qui permettra à l’enfant de décider s’il veut obéir et honorer ses parents ?
A cette allure, faut-il s’attendre que la prochaine loi qui suivrait, soit celle qui légalise le mariage des homosexuels???
Où va notre société  ?
 
NB 1  : La Bible ne dit pas que celui qui a trouvé une femme a trouvé son chef ou son semi-chef… Déjà même sans être chef de famille, c’est nous les femmes qui parlons beaucoup… Et si on devient chef, qu’allons-nous faire???
Malheureusement, on croirait que ce sont les faiseurs de loi qui sont en train de se perdre tous seuls en Côte d’Ivoire; mais Non! C’est bien beaucoup de gens qui s’égarent avec eux!!!
J’entends des gens dire que si la femme devient chef de famille, elle va payer loyer, factures, ceci ou cela… Mais diantre, il n’y a pas de conditions à poser en ce qui concerne la participation de la femme dans les charges familiales!!! La femme bien que considérée comme l’être faible, même si elle n’est pas désignée par Dieu pour être le chef de famille, reste un être à part entière, qui a le devoir d’aider son époux dans les charges familiales.
Cela ne peut et ne doit faire d’elle le chef ou un (e) des chefs de famille. Il n’y a pas deux capitaines dans un bateau dit l’adage populaire. Un couple est comme un groupe de projet mis en place par Dieu. Et dans un groupe de projet chacun apporte des éléments nécessaires pour la réussite du projet! Néanmoins il y a un et un seul qui est le chef de projet! Etre chef de projet ne veut pas dire qu’on produit tout seul les éléments de réussite dudit projet!

Pourquoi penser que la participation de la femme aux charges familiales peut être une raison pour atteindre une position de chef dans la famille?
Pourquoi cette nécessité de faire de la femme l’autre chef de famille?
Avez-vous fait un référendum pour chercher à savoir s’il y a une seule femme en bonne santé et qui n’est pas au compte du diable, qui souhaiterait être chef de famille?
Pourquoi ne pas utiliser plutôt cette énergie pour éduquer les nombreuses femmes, à apprendre à être économiquement et mentalement indépendantes, tout en respectant les valeurs divines?
À toutes mes sœurs qui liront cette note, je vous dis que la chefferie qui conduit à l’enfer, moi je n’en veux pas et je vous conseille de refuser cela si jamais vous n’êtes pas sous l’influence du diable. Surtout ne me dites pas que ce sont les diplômes qui vont rebeller la femme contre les lois universelles de Dieu. L’instruction acquise doit être source de sagesse et non cause d’égarement!
On me dira qu’ailleurs, sous d’autres cieux que la femme a la possibilité d’être chef de famille. Et moi je dirai que quelques voyages aux Etats-Unis ou ailleurs en occident ne doivent pas rendre les gens dingues au point d’attirer plus de malédiction sur la Nation Ivoirienne. Ce n’est pas parce qu’il y a de la folie chez le voisin que nous allons faire l’effort d’être des fous chez nous!
Avez-vous pris le soin d’étudier les sociétés où la femme est «  chef  » de famille afin de savoir les avantages et les inconvénients que cela engendre?
Je vis dans le pays où les droits de la femme sont les plus élevés au monde… Les droits de la femme doivent être respectés dans toutes les sociétés. La femme n’est pas un être inferieure et doit être traitée dignement, au même titre que l’homme. Néanmoins, l’amalgame qui est fait entre les droits de la femme, le rôle de la femme dans la famille et la position de la femme dans la famille a conduit certaines sociétés à la misère sociale…

Taux de divorce super élevé.
Vie de mère seule dans la misère malgré le soutien financier du système social. (que dire de nos sociétés qui ne sont même pas prêtes à établir un système social qui soutiendrait une mère seule financièrement???)
Des enfants élevés par des mères seules, ne connaissant que les attitudes de femmes, d’où l’aspiration à l’homosexualité chez beaucoup d’homme…
L’absence d’autorité paternelle d’où la croissance de la délinquance infantile et juvénile…
 Les multiples conséquences des familles brisées…
SVP, attention aux qui ont tant affaibli ceux qui les ont déjà expérimentées!!!
Cette loi si jamais elle passait, créera un bicéphalisme à la tête des familles, ce qui causerait le désordre à mon avis... Cela pourrait dégrader l'autorité du Père habituellement chef de famille. Or lorsque l'autorité du père est affaiblie, il y a un risque élevé que les enfants se retrouvent dans la confusion. Ce qui affecterait leur éducation. Travestir ou dénaturer l'ordre établi des choses peut déboucher sur des comportements asociaux, des attitudes déviationnistes qui en définitive mettent en mal l'équilibre même de la société…
NB 2:

Mon appel aux décideurs en Côte d’Ivoire est celui-ci: SVP, cherchez à faire des lois qui renforcent l’union et l’harmonie dans les familles au lieu de rêver à une loi qui n’a jamais marché et qui ne marchera jamais, tout simplement parce qu’elle est contre la loi divine établie par le Dieu créateur. Qu’on soit chrétien ou pas, ouvrons les yeux pour comprendre qu’il y un Dieu qui a créé ce monde et nous recommande ses loi et principes. Les désobéir conduise à la descente aux enfers de nos sociétés. Suivez mon regard…
Faites des lois qui attireraient la bénédiction de ce Dieu créateur, le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob sur notre Nation et non des lois qui renforcent la malédiction que nous subissons depuis un bon moment. Suivez mon regard...
Ne vous arrêtez pas sous le soleil pour recopier (…) ce qui se passe dans le froid sans en avoir une idée exacte. Les réalités des sociétés où la femme et l’homme ont les mêmes autorités dans les familles (telles en Scandinavie) sont désastreuses… Prenez un peu le soin d’écouter ceux qui vivent dans ces pays au lieu de tomber sous leur charme après quelques voyages, enfermés dans des hôtels… Suivez mon regard…
NB 3: Mon appel aux dignes femmes de Côte d’Ivoire: opposez-vous sagement à cette loi qui va contre l’harmonie familiale, d’où contre la raison de vivre de la femme… Une famille où la femme est chef donne toute l’ouverture à l’homme d’aller épanouir sa masculinité ailleurs…
Répétez avec moi chères sœurs: chefferie qui conduit à l’enfer, je n’en veux pas!!!
D’ailleurs, une chefferie qui va contre les commandements de Dieu, est une chefferie qui conduit tout simplement à la perte de la femme, de la famille et de la société toute entière. C’est une chefferie qui conduit tout droit à l’enfer terrestre comme céleste… Refusez cet égarement qui ne satisfait que la sirène des eaux et ses agents… Suivez mon regard…
Dieu ait pitié de notre pays!
Demeurez dans sa Grâce!

Copenhague, 17 Novembre 2012

Rosalie Kouamé «Roska»

Disciple de JÉSUS CHRIST – Ingénieur - Ambassadrice  de l'EDUCATION, de la CULTURE, de l'AMOUR du prochain et de la PAIX.

Présidente Fondatrice - Fondation Roska

roska_net@hotmail.com
 

roska_net@yahoo.com

Blog:http://roskanews.africaview.net  





Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !