Libération du président Gbagbo: Un triple impératif moral, social et politique

Samedi 21 Septembre 2013 - 03:51


Libération du président Gbagbo: Un triple impératif moral, social et politique
Depuis le premier jour de la déportation du président Gbagbo à la Haye, jusqu’à ce jour, la question de la libération de l’ancien chef d’Etat ivoirien se pose avec acuité. Avec une rare lucidité, Guy Labertit soulignait dès les premières heures de son renversement que la réconciliation en Côte d’Ivoire ne peut se faire qu’avec Gbagbo libre et vivant. Des voix s’étaient fait entendre pour moquer l’ex-représentant PS pour l’Afrique. Young Jin Choi, l’ancien représentant du secrétaire général de l’Onu en Côte d’Ivoire avait même fait fort pour dire que c’en était fini du FPI, le parti créé par Gbagbo. Un peu plus de 2 ans plus tard, la libération du président Gbagbo se pose comme la clé de la réconciliation nationale. Cette réconciliation est en panne sèche. Malgré l’existence d’une structure créée à cet effet. En l’occurrence la Commission dialogue, vérité et réconciliation (CDVR) dirigée par l’ancien Premier ministre Charles Konan Banny. Aujourd’hui, tout le monde est d’accord pour dire que la libération du président Gbagbo est à la fois un impératif moral, social et politique. Un impératif moral dans la mesure où c’est « une terrible injustice » qui est faite à celui qui, parce qu’il était « imbuvable » aux prédateurs occidentaux, en tête desquels se trouvait Sar - kozy, a été évincé. Par la force des canons.  Cela est moralement inacceptable que le vrai vainqueur d’une élection soit spolié de sa victoire. Pis, soit attrait devant la justice pour des crimes dont il n’est ni de près ni de loin l’auteur. Cela est aussi moralement inacceptable que Gbagbo soit enfermé à la Haye, pour des crimes qu’il n’a pas commis, pendant que les Losseni Fofana, Fofié Kouakou, Chérif Ousmane, Koné Zakaria, Soro Guil - laume… sont, eux, en liberté. Un impératif social dans la mesure où la libération du prési - dent Gbagbo permettra d’accélérer la réconciliation. Car il ne faut pas se faire d’illusion, tant qu’il ne sera pas en liberté, cette réconciliation, appelée de tous les vœux, demeurera au stade de vœux, sera un vœu pieux. Et la cohésion sociale tant recherchée, prélude à tout développement, pour employer un vocabulaire usité en athlétisme, restera dans le starting- block. La vérité est irréfragable. Point n’est besoin de faire comme l’autruche. Cela crève les yeux que depuis la déportation honteuse de Gbagbo à la Haye, le pays est bloqué. Plus rien ne marche en Côte d’Ivoire. La pauvreté croît. La misère pousse partout. Comme la mauvaise herbe. Tout le monde pleure. Aucune perspective ne s’affiche. L’horizon est bouché. Le pessimisme est ambiant. Le désespoir est roi. Dans cette atmosphère, il faut être un sacré masochiste pour penser à un quelconque développement, tant les énergies sont chloroformées. Même l’antienne de l’émergence à l’horizon 2020 n’y peut rien. Absolument. Un impératif politique dans la mesure où la Côte d’Ivoire a besoin du FPI. Comme l’homme a besoin de l’air. C’est la plus grande formation politique de l’échiquier ivoirien actuellement. Les chiffres de la dernière élection présidentielle en font foi. Mieux, le « désert électoral » qu’il y a eu quand le FPI a appelé au boycott des législatives et des municipales met tout le monde d’accord sur le caractère incontournable du parti à la rose. Comment gouverner dans ces conditions en excluant la majorité du jeu politique ? Voilà l’équation impossible que tente de résoudre le pouvoir en place. Il faut donc que Ouattara se résolve à créer les conditions du retour de la plus grande formation politique ivoirienne dans ce jeu politique. Ce sera tout à son honneur. Et l’un des acteurs de ce jeu politique, pour ne pas dire le plus grand, c’est incontestablement le président Gbagbo. Il doit être libéré. Plus qu’un devoir, c’est un impératif. Une obligation, pour employer les mots du président Affi N’Guessan du FPI.

Jean Josselin

Source: Notre Voie N°4524 du vendredi 20 septembre 201 3




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !