Libération des prisonniers politiques en Côte d’Ivoire: Des patriotes ivoiriens ont manifesté devant leur ambassade ce week-end à Paris.

Lundi 26 Novembre 2012 - 07:16


Libération des prisonniers politiques en Côte d’Ivoire: Des patriotes ivoiriens ont manifesté devant leur ambassade ce week-end à Paris.
Inlassables et déterminés, des patriotes ivoiriens poursuivent leur résistance pacifique à Paris, en dépit de la faiblesse de la mobilisation. La résignation et le découragement ont gagné plusieurs d’entre eux. Mais les indéfectibles ont décidé d’aller jusqu’au bout. C’est dans cette logique qu’ils se sont retrouvés ce week-end devant leur ambassade dans le 16 ème arrondissement parisien. Ils avaient un message à adresser au régime d’Alassane Ouattara, à savoir la libération de tous les prisonniers politiques devenus otages de ce régime.
Plusieurs intervenants se sont succédés à la tribune pour entretenir les manifestants. La représentante du FPI en France, Brigitte Kuyo a fustigé tous ceux qui se mettront en travers de la lutte. «La vraie réconciliation ne peut se faire sans Laurent Gbagbo libéré et assis à la table de négociation.», a -t-elle soutenu, puis martelé que «c’est lui seul qui pourra nous donner le chemin à suivre, c’est lui seul qui pourra nous dire ce qu’il y a à faire». Pour Brigitte Kuyo, la libération du président Gbagbo est un préalable à toute réconciliation en Côte d’Ivoire. Une façon pour elle de s’adresser indirectement à tous ceux du parti de Laurent Gbagbo qui  seraient enclin à la compromission en balayant du revers de la main ce préalable pour aller à une réconciliation . Elle a affirmé son opposition à tous ceux qui seraient tentés de trahir la lutte. «Nous allons continuer notre combat, parce que nous sommes des gens de conviction.», a fait savoir Brigitte Kuyo, s‘adressant aux traîtres. Avant de terminer son intervention, elle a exigé la libération de tous les prisonniers politiques, notamment Affi N‘Guessan, Simone Gbagbo, Michel Gbagbo, Aké N‘Gbo et tous les autres.
Blaise Pascal Logbo, président du NPR (Nouveau parti pour le Rassemblement) a critiqué la France qui triche, qui fraude à l’image de l’UMP. Selon lui, la France n’a pas de leçon de démocratie à donner à l‘Afrique. La situation à l’UMP est similaire à celle qu’a connue la Côte d’Ivoire au lendemain de la présidentielle du 28 novembre 2010. Gbagbo avait appelé à un recomptage des voix pour déterminer le vrai vainqueur de l’élection. Mais la France de Sarkozy a préféré lui répondre par des bombardements pour tuer les ivoiriens, afin de s‘accaparer du pétrole ivoirien. «Oh honte à la France qui triche!», a crié le président du NPR. Cri repris en chœur par les manifestants. Profitant de l’occasion, il a félicité Brigitte Kuyo pour avoir refusé de suivre ceux qui ont décidé de boire du champagne avec l’ennemi. Il a saisi l’occasion pour annoncer une grande manifestation à Bruxelles devant l’Union Européenne. Avant de terminer son intervention, Blaise Pascal Logbo a appelé à la remobilisation des ivoiriens. Car, selon lui, «le serpent n’est pas encore mort. La lutte continue, il faut que chacun continue d’être un acteur de la lutte...».
Le président du Cri-panafricain, Abel Naki a, dans son inervention, donné l’information relative à l’organisation prochaine d’un dîner gala de bienfaisance pour soutenir tous les enfants ivoiriens réfugiés au Ghana, et leur offrir un repas de Noël.
Une autre information a été donnée par Christine Tibala. Elle est relative au procès de soldats français accusés dans le meurtre de Firmin Manhé. Le procès aura lieu du 27 novembre au 5 décembre. Elle a appelé les patriotes à être nombreux à ce procès où les témoins ont été empêchés de venir en France pour témoigner.
Cela fait bientôt deux ans que cette résistance pacifique dure. Même si elle faiblit, elle ne montre pas encore des signes d’agonie. Une détermination exemplaire qui prouve bien qu’il y a résistance contre l’ennemi extérieur, mais aussi contre l’ennemi intérieur nommé «découragement».
 
ZEKA TOGUI.

  QUELQUES IMAGES DE LA MANIFESTATION

 

Libération des prisonniers politiques en Côte d’Ivoire: Des patriotes ivoiriens ont manifesté devant leur ambassade ce week-end à Paris.


Libération des prisonniers politiques en Côte d’Ivoire: Des patriotes ivoiriens ont manifesté devant leur ambassade ce week-end à Paris.





Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !