Libération des prisionniers politiques en Côte d'Ivoire: La FIDHOP salue l'appel des évèques ivoiriens !

Mercredi 25 Mai 2016 - 02:31


Dr BOGA S. GERVAIS,  Président-Fondateur de la FIDHOP
Dr BOGA S. GERVAIS, Président-Fondateur de la FIDHOP
A l’occasion du «  Pèlerinage national  » initié par l’Eglise Catholique de Côte d’Ivoire et qui s’est tenu le samedi 21 mai dernier, à la basilique Notre-Dame de la Paix de Yamoussoukro, les Evêques ivoiriens ont fait entendre au monde entier leur voix  ; sans doute celle du Seigneur Jésus-Christ dont ils sont de privilégiés Disciples.
Ainsi, par le truchement de leur porte-parole, Monseigneur Ignace BESSI DOGBO, Evêque de Katiola, ils ont demandé la libération de tous les prisonniers politiques de la crise postélectorale de 2010  ; au nom de la réconciliation nationale  :
«  La réconciliation naturellement exige la libération des prisonniers dans le cadre du conflit advenu dans le pays, surtout que de ce point de vue, personne ne peut se dire innocent. (…) 
Pour se réconcilier il faut être libre, pour être libre, il faut avoir la faculté d’aller et de venir sans être inquiété.  »

La FIDHOP (la Fondation Ivoirienne pour l’observation et la surveillance des Droits de l’Homme et de la vie Politique) salue cette importante prise de position de l’Eglise Catholique en Côte d’Ivoire et s’en réjouit  !
LA FIDHOP félicite les Evêques ivoiriens, qui emboîtent ainsi (et enfin) le pas au PAPE FRANÇOIS 1ER, qui ne ménage aucun effort pour s’adresser, courageusement, aux ‘’puissants de ce monde’’, afin que ceux-ci arrêtent les guerres, les violences, et qu’ils accordent un peu d’amour et d’hospitalité aux pauvres, aux victimes, notamment aux immigrés qui cherchent du refuge en Occident.
La FIDHOP espère qu’au-delà des prières et des simples recommandations, ces «  Ministres de DIEU  » se mettront ensemble, d’une part, entre Chrétiens (les Prêtres avec les Pasteurs protestants et évangéliques)  ; et d’autre part, avec les Imams, afin de s’impliquer, effectivement et ardemment, dans cet important dossier de la réconciliation nationale. Dans l’intérêt supérieur de notre Nation  !
ENSEMBLE, ils pourraient alors obtenir des audiences auprès du Chef de l’Etat Alassane OUATTARA et lui demander, directement, la libération de tous prisonniers politiques et la facilitation du retour de tous les exilés.
Et même si le régime-Ouattara ne donnait (toujours) pas de suite favorable à cette juste requête, faite au nom de la Paix, au moins l’Eglise et les Dignitaires religieux auraient fait leur part  ; DIEU fera alors le reste  !
QUE DIEU BENISSE LA COTE D’IVOIRE  !


Fait à Rome, ITALIE, le 23 Mai 2016

Dr BOGA S. GERVAIS
Président-Fondateur de la FIDHOP
 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !