Liadé Gnazégbo aux franco-africains: "Arrêtons maintenant de courir après les leaders politiques Français pour ne pas être considérés pour du bétail électoral. "

Mercredi 6 Juin 2012 - 05:05


congrès du MAF (Mouvement des africains français) 14 avril 2012 à Paris
congrès du MAF (Mouvement des africains français) 14 avril 2012 à Paris
Les valeurs socialistes de François Hollande sont elles différentes de celles du Front de gauche de monsieur Mélenchon ?

Je ne le pense pas. Car tous les mouvements de gauche aspirent à plus de justice, plus de solidarité, plus de respect de l’humain .Alors que les questions des droits de l’homme et du social sont auxiliaires à la politique de la droite. Donc refuser des voix à Hollande au profit de Mélenchon c’est donner de la main droite et reprendre de la main gauche. Hollande et Jean luc Mélenchon sont des frères jumeaux sur le plan idéologique sauf que le premier est moins bavard que le second. C’est pourquoi, en cas de victoire de l’un sur l’autre il n’y aura pas de cohabitation ou du bicéphalisme à la tête de l’exécutif. N’oubliez pas que la politique étrangère de la France est un domaine réservé au président de la république dont le seul but est de préserver les intérêts de celle-ci dans le monde et en particulier en Afrique noire et qui ne saurait laisser place à du sentimentalisme, ni à de l’amitié. Il n’y a jamais eu de divergences fondamentales entre la gauche et la droite en matière de politique étrangère. Il faut aussi savoir qu’un président de la république est comme un père de famille qui recherche par tous les moyens des ressources à nourrir ses enfants d’abord. C’est ce que fait Hollande pour les Français. Donc il serait incompréhensible et irresponsable que Mélenchon vienne contrarier Hollande sur ces questions vitales.
Je demande simplement aux Franco -Africains et aux Franco-ivoiriens en particulier que le président Hollande peut nous aider, mais l’essentiel est entre nos mains. C’est de nous que viendra le changement pour l’établissement de rapports nouveaux. Comptons sur nous-mêmes, car les libertés ne se négocient pas, elles s‘arrachent. Arrêtons maintenant de courir après les leaders politiques Français pour ne pas être considérés pour du bétail électoral.


Liadé Gnazégbo




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !