Lettre ouverte aux éléphants de Côte d'Ivoire.

Mardi 24 Juin 2014 - 03:47


LETTRE OUVERTE AUX ÉLÉPHANTS DE CÔTE D'IVOIRE :

A  Didier Zokora, Didier Drogba, Copa Bary Boubacar et aux Frères Touré. Par Ben Zahoui-Dégbou

Avant de vous faire part de mes préoccupations, je présente à Kolo et Yaya Touré mes condoléances les plus attristées pour la disparition de leur petit frère. Que Dieu Tout puissant leur donne la force de continuer la compétition. Avec tous vos soutiens, je pense qu’ils pourront y arriver.
Mon grand père maternel, Koudougnon Gnahoré, paix à son âme, avait coutume de dire ceci : « De là où il y a l’injustice et les palabres, le bonheur et la gloire s’éloignent ». Je ne sais pas si ma traduction est bonne, parce que mon grand père parlait en Bété et surtout en parabole. Les sages voudront bien me corriger. Retenez tout simplement que l’injustice et les palabres ne font pas bon ménage avec le bonheur et la gloire.
Je vous invite dès maintenant, à méditer sérieusement, dans l’humilité, la pensée de mon grand père, « votre arrière grand père », si vous voulez allez loin dans la compétition qui vous réunit au Brésil, avec les meilleurs joueurs de football du monde entier.  

Justement, depuis que le Mondial a commencé, contre toute attente, Didier Drogba est sur le banc de touche. Tout le monde sait qu’il est en pleine forme. Il l’a démontré au cours des matchs de préparation. Et puis, Roger Mila a joué la coupe du monde à quarante deux (42) ans. Tout le monde sait aussi que Yaya Touré traine une blessure et une fatigue visible, ceci après une pénible et longue saison en Angleterre. Il souffre sur le terrain et c’est lui qui a le brassard de capitaine au détriment de son grand frère Didier Drogba à 100% opérationnel.

C’est une injustice notoire qu’il faut réparer rapidement avant le match contre la Grèce pour que la sérénité revienne au sein de votre groupe. De source digne de foi, les nouvelles ne sont pas bonnes. Sabri Lamouchi maltraite Didier Drogba Tébili pour montrer son autorité. Il devrait en principe l’exercer et le prouver à travers son expertise. Malheureusement, il est incompétent. L’icône des Eléphants n’y est pour rien. Il mérite quand même un traitement dü à son rang.

 Sabri Lamouchi, démesurément orgueilleux, lui doit normalement des excuses pour mauvais traitement et humiliation. Comme le dit l’écrivain Nathan Malory « Certains ne présentent jamais leurs excuses. Soi-disant par fierté. Quel excès d'orgueil et d'irresponsabilité pour cacher la lâcheté ! Ces gens là sont doublement lâches. Ils le sont une première fois car ils n'ont pas le courage de présenter leurs excuses et ils le sont une deuxième fois, par hypocrisie en inventant de fausses excuses. Savoir reconnaître ses erreurs, assumer ses responsabilités et s'excuser, voilà ce que c'est être un homme ou une femme digne de ce nom ».

Didier Drogba mérite des excuses, et un traitement honorable pour services rendus à la nation. Yaya, je m’adresse directement à toi, tu pourrais être mon fils. Je te demande de te ressaisir et de rendre le brassard de capitaine à Didier qui est ton grand frère et que tu appelles affectueusement grand frère. Vous avez intérêt à vous entendre pour le bonheur des Ivoiriens. Sabri Lamouchi ne doit pas vous diviser. Il a certainement un agenda secret.

Beaucoup de commentaires sont faits en ce moment sur le comportement de l'entraîneur des Éléphants qui prend des décisions irrationnelles au détriment des 23 millions d’Ivoiriens. Qui est-il pour avoir cette attitude méprisante et irrespectueuse vis-à-vis de millions d’amoureux du ballon rond qui souffrent devant leurs postes de télévisions en voyant Didier assis sur le banc de touche, les yeux hagards ? Quel genre d’entraîneur est-il ?

L’équipe nationale de Côte d’Ivoire est plus qu’une simple équipe de football. C’est un symbole d’unité autour duquel s’effacent toutes les considérations tribales et politiques. A mon petit niveau, dans ma situation actuelle de réfugié au Ghana, seule les Éléphants de Côte d’Ivoire réveillent encore en moi la fibre patriotique. Sabri Lamouchi sait-il que beaucoup d’Ivoiriens au pays comme à l’étranger souffrent dans leur chaire quand les Éléphants ne vont pas bien. Et c’est le cas actuellement, il y a un malaise dans l’équipe. Je n’en dirai pas plus.

Si vous ne l’avez pas encore fait, Je demande à vous, les plus anciens, Didier Drogba Tébili, les Frères Touré, Didier Zokora, Copa Bary Boubacar et Boka Arthur de vous enfermer dans une salle et de vous  parler franchement, comme des frères et de prendre positivement vos  responsabilités, loin des hommes politiques qui font la politique partout, loin aussi, des considérations partisanes et des décisions négatives de votre entraîneur, décisions qui peuvent remettre en cause le bon fonctionnement de votre groupe. Vous êtes une famille tous les Ivoiriens vous regardent.

Ils veulent la victoire, rien que la victoire. Vous avez les qualités pour leur procurer le bonheur en vous qualifiant pour les huitièmes de finale de Brésil 2014.Vous pouvez entrer dans l’histoire avec vos jeunes frères talentueux qui sont avec vous au pays du Roi Pelé. Retenez bien la parabole du sage de Kpapékou. « De là où il y a l’injustice et les palabres, le bonheur et la gloire s’éloignent ». Dieu vous protège.

 

Accra le 23 Juin 2014

 

BEN ZAHOUI-DEGBOU
Géographe, Journaliste Spécialiste de Géopolitique et de
Médiation Institutionnelle. Ancien Directeur de RTI / TV2




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !