Lettre ouverte au président Alassane: "Il n'est pas trop tard pour retirer notre pays de la liste des pays islamiques".

Mardi 26 Janvier 2016 - 09:29


Au centre, le Pr Alassane Ouattara
Au centre, le Pr Alassane Ouattara

Objet: Lettre ouverte au président Ouattara

 


À monsieur le président de la république ,

 

Monsieur le président,

 

 

J'ai l'insigne honneur d'attirer votre attention sur le péril que vous faites courir à mon Pays.

En effet, depuis votre brusque irruption dans la vie des Ivoiriennes et Ivoiriens, c’est peu dire que la PAIX a déserté notre quotidien et nos vies ont pris un virage dangereux nous donnant le tournis, vous faisant oublier la laïcité de ce Pays que vous dites tant aimer.

Est-ce une surprise quand nous vous avons entendu distinctement dire et je cite sur une chaîne mondialement connue que je n’ai pas besoin de citer au moment de votre foudroyante conquête de ce Pays tant convoité  

«  C’est parce que je suis musulman qu’on veut m’empêcher d’être Président » Depuis le 7 août 1960, date de l'indépendance de la république de Côte d’Ivoire, le Président HOUPHOUET BOIGNY, dans un souci du mieux vivre ensemble «  pas celui que vous nous avez imposé », a compris et choisi la séparation des pouvoirs eu égard aux multiples ethnies et aux pluralités confessionnelles, cela en tant que GRAND HOMME D’ETAT qui connaît et sait ce que veut dire la laïcité qui est un des principe fondamental pour la bonne conduite d'une nation de diverses confessions.

Vous dire que la Côte d'ivoire est une nation où plusieurs religions cohabitent serait un euphémisme pour l’homme que vous êtes.

Privilégier une religion en sacrifiant sur le factice autel politique au grand dam des autres religions est une grave erreur et source active de conflits à cause de l'imprévisibilité de l’être humain.

Jusqu’à votre violente irruption en Côte d’Ivoire, les habitants de ce Pays que vous aimez tant vivaient en harmonie et célébraient ensemble les fêtes des différentes religions.

Cette entente cordiale dans la concorde a survécu des années de 1960 à avril 2011.

Le Président HOUPHOUET BOIGNY a bâti la grande mosquée de Yamoussoukro pour que ses frères puissent se recueillir dans la dignité devant Allah.

C'est avec une grande stupéfaction que j'ai vu le nom de mon pays sur la liste de la coalition des pays islamiques dirigés par le royaume de l'Arabie Saoudite pour aller combattre Daesh.

Notre pays non islamique, qui ne peut pas même mettre hors d’état de nuire « les fameux microbes » qui plongent nos concitoyens dans la désolation totale, peut-il prétendre aller combattre cette nébuleuse, que les plus grandes puissances de ce monde dans une grande coalition ont du mal à exterminer?

Au regard de ce qui se passe chez nos frères des pays voisins, mon petit doigt me commande de vous dire qu’il n'est pas trop tard pour retirer notre pays de la liste des pays islamiques.

 

Convaincu que mon Pays ne sera jamais capable de faire face à d'éventuelles représailles de Daesh, car ayant trop souffert des morts inutiles de la stupide rébellion que l’a balafré, sortez nous de cette nouvelle aventure.

Monsieur le président, c'est mon cri de cœur en ma qualité de citoyen de ce Pays.

Monsieur le président de la République, l’image de notre pays s’est dégradée considérablement depuis l'affaire des écoutes téléphoniques, où certaines de nos autorités de premier plan sont au premier plan des accusations venant de nos voisins.

Il est important dans de pareilles circonstances que ces autorités démissionnent temporairement pour aller donner la preuve de leur innocence.

Cette affaire est très grave pour l'image et la crédibilité de notre pays.

Les soutiens pour certains des nôtres ne sont pas de nature à arranger l’entente et le bon voisinage avec le Burkina Faso.

Il est de notoriété que le Burkina Faso sous le règne de Blaise Compaoré a servi de base arrière à la rébellion de monsieur Guillaume Soro , à la tête de MPCI, aujourd'hui président de notre assemblée nationale, ce dernier est mis en cause dans la déstabilisation et atteinte à la sûreté de cet état, la seule solution qui vaille, c'est la démission temporaire de notre PAN. Cela est la marque des grands hommes. S'il n'a rien à se reprocher, il sera blanchi. TOUT SIMPLEMENT. Ces fâcheuses amalgames visant à tout mélanger met tout le monde mal à l’aise notamment notre Pays qui ne l’a pas mandaté en sa qualité de PAN pour cette mission commando de déstabilisation d’un Pays frère.

Dans la pratique, une chose est de défendre le PAN, mais le pays frère est en droit de se plaindre s'il a des preuves avérées. C'est à la justice de trancher.

Ce n'est pas le soutien des députés, de la population, du premier ministre même de la Côte d’Ivoire qui prouveront la non culpabilité de monsieur Guillaume Soro ; ce dernier qui n'a pas hésité à prendre les armes contre sa propre mère patrie sera t’ il incapable d’aller déposer la chienlit ailleurs?

Vous savez, depuis la nuit des temps, quand vous avez parmi vos enfants un voleur que vous appréciez et approuvez, ne soyez pas étonné qu’on l’accuse dès qu’un vol est commis pendant qu’il est juste dans les parages.

Qu’il arrête donc d’instrumentaliser les « instrumentables » qui mettent notre Pays en danger.

Monsieur le président, vous avez promis au peuple souverain de placer votre second mandat sous le sceau de la réconciliation, cela est à votre honneur, mais pour la réussir, il faut traduire cela en de actes concrets par:

1-/ la libération de tous les prisonniers politiques y compris votre prédécesseur, sa Femme, ses ministres.

 

2-/ le retour de tous les exilés politiques qui broient du noir dans les pays voisins, tout ceci est une grande honte pour notre pays.

 

3-/ Accepter la vérité des réalités de votre Pays pour corriger le tir.

 

4-/ Que les nominations soient basées sur le principe du mérite et non sur le rattrapage ethnique qui est une source de discorde.

 

Souvenez-vous, étiez-vous baoulé quand le président HOUPHOUET BOIGNY vous a choisi pour être son tout premier ministre dans l'histoire de notre chère et belle Côte d’Ivoire. Je vous remercie monsieur le président de la Côte d’Ivoire. Vive la Côte d’Ivoire réconciliée et laïque.

 

 

Nk

Membre du Bureau Politique PDCI-RDA

 





Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !