Les élèves et étudiants musulmans de Côte d’Ivoire en congrès le 30 décembre à Abidjan : Et si c'était l’apartheid religieux?

CIVOX.NET
Lundi 5 Décembre 2016 - 09:01


 
Abidjan - L’Association des Elèves et Etudiants Musulmans de Côte d’Ivoire (AEEMCI) tiendra son 18ème Congrès ordinaire du 30 décembre au 02 janvier à Abidjan, rapporte une note d’information transmise, dimanche, à APA.

Selon l’Amir (Président national) de l’AEEMCI, Mamadou Koné, ces assises parrainées par le ministre d’Etat, ministre de l’intérieur et de la sécurité, Hamed Bakayoko, se tiennent autour du thème, «AEEMCI 40 ans d’engagement au service des valeurs citoyennes : vers une reconnaissance de la nation ivoirienne».

Les statuts de l’AEEMCI disposent en leur article 10 alinéa 1 que le Congrès est l’organe suprême de l’association. «Il détermine l’orientation de celle-ci et est le canal par excellence de l’amélioration de la politique de management de la structure », explique M. Koné.

« La révision des textes de la structure, les débats sur la politique générale, le renouvellement des instances », sont les principales activités au menu de ce congrès qui va réunir les membres de l’AEEMCI venus de toutes les régions de la Côte d’Ivoire au Lycée Classique d’Abidjan.

« L’alternance constitue l’un des principaux acquis de l’AEEMCI. En quarante ans d’existence, elle a connu vingt-deux dirigeants qui se sont succédés à sa tête sans heurt à travers dix-sept Congrès ordinaires successifs », ajoute le Président national de cette structure.

Créée le 16 janvier 1975, l’AEEMCI est une structure islamique en Côte d’Ivoire qui contribue à la formation religieuse et managériale des élèves et étudiants musulmans pour l’émergence d’une élite musulmane consciente des valeurs républicaines et de sa responsabilité communautaire.

Elle a organisé en février dernier des festivités marquant ses 40 ans d’existence en présence de plusieurs personnalités politiques, administratives et religieuses.

L’AEEMCI compte, à ce jour, 600 sections, 150 sous-comités et 31 secrétariats régionaux fichés, repartis dans les écoles primaires, les collèges, les lycées, les grandes écoles, les campus et résidences universitaires sur toute l’étendue du territoire national. L’association revendique 60.000 membres.

Elle est membre de plusieurs faîtières telles que la Fédération des mouvements et associations de jeunesses et d'enfance de Côte d'Ivoire(FEMAJECI), la Convention de la Société Civile Ivoirienne (CSCI). 

Au plan sous régionale, l’AEEMCI a contribué à la création de l'Organisation de la jeunesse musulmane en Afrique de l'Ouest (OJMAO) dont elle membre.
SY/ls/APA
 
Comment
 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact




20 ANS DE MUSIQUE ES FILLES DE SAIOUA