Les défis du numérique en Afrique

Samedi 11 Juin 2016 - 23:13


Les défis du numérique en Afrique
Depuis près de 5 ans de nombreux pays africains se sont résolus à faire du numérique un vivier économique, en créant des conditions optimales pour l’émergence d’une économie numérique. Ainsi le numérique est au coeur des stratégies de développement, aussi bien pour les systèmes de gestion étatiques, que pour la création d’opportunités en terme d’emploi ou de croissance des entreprises. Des milliards de francs CFA sont dépensés pour répondre aux défis du numérique en Afrique, et malgré cela le numérique n’a véritablement décollé sur le continent.

Le fossé du numérique classe le continent en tête des pays les moins connectés. De plus, même si certains font un peu la différence, les pays de l’Afrique sont parmi ceux dont les habitants possèdent le moins de smartphone, ceci appuyé par le faible taux de pénétration à internet. Seuls le Maroc et les îles Seychelles atteignent le seuil de 50% de taux d’utilisation d’internet en Afrique. Certains pays tels que le Nigéria et l’Afrique du Sud affichent un taux compris entre 30 et 50%. Quelques autres enregistrent des taux compris entre 10 et 20%. Et, environ 13 pays comptent moins de 10% de leur population connectée à internet. Des chiffres qui démontrent clairement que l’Afrique est à la traine au niveau de la révolution technologique. Par conséquent, certaines opportunités de la technologie restent inaccessibles aux populations.  

En Afrique, l’alphabétisation représente un véritable frein au développement des pays. Les résultats restent alarmants. Dans plusieurs pays du continent, le taux d’analphabètes avoisine les 50%, voire plus pour certains. Aussi, le problème d’accessibilité à l’électricité dans les zones rurales retarde-t-il le continent dans sa nouvelle quête du développement numérique. En outre, la pauvreté grandissante empêche les populations de penser à ce qu’elles peuvent considérer comme accessoire. Elles sont plus focalisées sur leur quotidien.  L’internet selon ces populations est un luxe, est réservé qu’aux personnes aisées.

L’Afrique connait certes une avancée considérable sur les TIC depuis quelques années. De plus les états s’intéressent de plus en plus à l’économie numérique. Et toutes les statistiques montrent que la technologie peut permettre au développement rapide du continent. Cependant plusieurs défis restent à relever en vue d’arriver à une économie numérique parfaite dans les pays. “Notre plus grand défi est de réduire les coûts de connexion. et d’améliorer la qualité du service internet. Si on arrive à franchir cette barrière, on aura fait un grand pas. Aujourd’hui nos pays on une économie numérique quasi-inexistante” déplore Cynthia Adédiran de la plate-forme internet jovago.com

En terme d’emploi, le numérique pourrait offrir de nombreuses opportunités pour les jeunes, avec notamment l’apparition de nouveaux métiers. Car quoi qu’on dise la révolution technologique  a changé les habitudes et le mode de fonctionnement du marché de l’emploi. Aux emplois traditionnellement connus, s’ajoutent ceux qui naissent avec la technologie. Et ces métiers semblent les mieux payés pour les jeunes diplômés qui ‘orientent vers le digital.


--
Dominique Eliane Yao
PR Jovago / Côte d'Ivoire
 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !