Le retour de Bertin Kadet annoncé Par Alcide Djédjé

CIVOX.NET
Lundi 30 Mai 2016 - 16:45


Bertin Cadet
Bertin Cadet

 Le retour en Côte d’Ivoire de l’ex-ministre de la défense puis conseiller spécial du Président Laurent Gbagbo, Bertin Kadet, exilé politique au Ghana depuis 2011, est imminent. Samedi 28 mai dernier, au centre culturel de Ouragahio, lors de la conférence fédérale du Fpi des sous-préfectures de Ouragahio et Bayota, le vice-président du Fpi chargé des relations extérieures, de la diplomatie et de la coopération internationale, l’ex-ministre Alcide Djédjé, a fait cette annonce aux secrétaires de section, de base, aux fédéraux et aux militants du Fpi. « Le ministre Kadet Bertin revient bientôt au pays. Son
 retour est le fruit du dialogue politique engagé avec le gouvernement. Je voudrais vous rappeler que plus de 1300 personnes réfugiées au Libéria ont regagné la terre qui les a vu naitre grâce à cette stratégie politique », a dit le candidat du Fpi aux législatives à Bayota-Ouragahio. 

Il a, par ailleurs, indiqué qu’il n’y a aucun autre moyen que le dialogue politique pour le Fpi afin d’obtention la libération des militants et cadres du Fpi qui croupissent encore dans les prisons du régime Ouattara. « Il nous faut rester dans la logique du dialogue politique afin de permettre à nos frères, parents et amis de recouvrer la liberté. Je martèle que seule cette stratégie voulue par le président Pascal Affi N’Guessan peut nous ramener le Président Laurent Gbagbo et le ministre Charles Blé Goudé. Ceux qui vous parlent de boycotter les élections et de bras de fer avec le pouvoir en place sont dans le faux », a-t-il ajouté. 

L’ambassadeur de la paix, Alcide Djédjé, a aussi ouvert une lucarne sur les négociations internes au parti. « Je ne vous citerez pas de noms mais sachez qu’il y a des cadres de l’état major de la dissidence qui ont compris que leur logique de boycott ne peut pas les conduire au pouvoir. L’heure de vérité sonnera dans les prochains jours et vous saurez l’identité de ses camarades».

A sa suite, le parrain de la conférence fédérale du Fpi de Ouragahio- Bayota, Augustin Kouadio Comoé, vice-président du Fpi chargé de l’audit interne, de la veille stratégique et de la prospective, a demandé aux militants d’ignorer les annonces mensongères qui parlent de la libération du Président Laurent Gbagbo et du ministre Charles Blé Goudé pour la fin de l’année 2016. « Ceux qui vous disent que Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé seront libérés dans les mois à venir sont des vendeurs d’illusions. Je vous demande de faire preuve d’intelligence face aux propos flatteurs de nos camarades qui ignorant les textes du Fpi en veulent sans raison au président Affi N’Guessan», a-t-il souligné.

Quant au secrétaire national du Fpi chargé de la région du Goh, Christophe Yéhiri, il a exhorté le bureau fédéral du Fpi de Ouragahio- Bayota à œuvrer pour que le futur député de la sous-préfecture d’Ouragahio soit un militant du Fpi. « Les élections locales sont des canaux pour la conquête du pouvoir politique. Faites en sorte que nous ayons un député issu du Fpi à Ouragahio. Pour atteindre cet objectif, il vous faut ratisser large dans les trois cantons de la fédération Fpi de Ouragahio qui sont le canton Nékédi, Gbadi et Zédy. N’ayez aucune peur à aller expliquer la vision du Président Pascal Affi N’Guessan», a-t-il dit aux membres du bureau fédéral investi par l’ex-ministre Augustin Kouadio Comoé.

La conférence s’est achevée par un appel du fédéral Fpi de Ouragahio- Bayota, Ewool Yohou, aux militants du Fpi des villages, hameaux et des 500 campements de la circonscription. Il leur demandé de soigner l’image du parti à la rose auprès des militants et des autres partis politiques. « Faites comprendre aux uns et aux autres que le Fpi est un parti qui accueille toutes les ethnies en son sein», a-t-il conseillé.

Doumbia Namory
Correspondant permanent 
dans la région du Goh




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !