Le quotidien "Notre voie":Un prospectus de campagne pour Affi N'guessan ou un journal de lutte?

Mercredi 22 Octobre 2014 - 01:32


Depuis la mise en liberté provisoire du président du FPI,Pascal Affi N'Guessan,le quotidien "Notre voie" qui était porteur d'un rêve d'une presse libre de toutes les entraves,libre face à tous les pouvoirs et surtout face au pouvoir de l'argent,répondant à l'attente,à l'appétit des militants soumis à la dictature de l'impérialisme Français, s'est malheureusement métamorphosé en un instrument de propagande au service d'un homme et du nouvel ordre capitaliste. "Notre voie" fait le culte de la personnalité d'Affi N'Guessan et de ses alliés,et fait la guerre à tous ceux qui ne partagent pas la même  vision politique qu'Affi .Un journal de lutte devrait faire une large place aux débats qui traversent le parti et publier les arguments de divergences.Un journal de lutte est un élément essentiel de formation de la conscience politique, la création de liens entre les militants dispersés et un moyen de faire passer des idées.Notre voie est entrain d'occulter les vraies questions liées à la libération de la Côte d'Ivoire et du président Gbagbo.Il n'y a plus de différence entre Notre voie et les journaux du RHDP( le patriote, nouveau réveil,Frat Mat etc...)Ces journaux ne tiennent pas compte du débat d’idées mais soutiennent l'homme.Par exemple l'appel de Daoukro de Bédié a été imposé à tous les militants du PDCI mais très applaudi par le quotidien Nouveau Réveil. Bédié est un Dieu qui ne commet pas d'erreurs ni de fautes et qu'il faut caresser dans le sens du poil pour exister. Sans journal il n' y a plus de lutte.Quel serait le sort des patriotes persécutés et de Gbagbo si le reste de la presse bleue n'aurait pas existé? c'est à dire les quotidiens Le Temps,Le courrier d'Abidjan,Aujourd'hui,le Quotidien,Lg etc..Quel sens faut-il donner aujourd'hui à la liberté d'expression,de conscience,d'opinion pour laquelle des milliers de patriotes sont tombés et d'autres sont en exil à travers le monde? A La Une de Notre voie c'est Affi ou les interviews de ceux qui le soutiennent.Notre voie du lundi 20 octobre 2014 avait titré:" Le peuple Attié est derrière Affi pour le prochain congrès".Les jours à venir nous attendrons une autre chanson de campagne, à savoir:Les  Kroumens, les Senoufos,Agnis,Koulangos,Burkinabés nouvellement naturalisés, tous  derrières Affi ". Notre voie est devenu un prospectus de campagne pour Affi.Tous les militants seraient prêts à soutenir Affi N'guessan si sa ligne politique qu'il conduit n'était pas celle défendue par les collabos de l’impérialisme occidental en Côte d'Ivoire.Le combat de la majorité des Ivoiriens et des militants du FPI est celui qui priorise la libération du président Gbagbo et de la Côte d'Ivoire.Mais comment peut on soutenir quelqu'un qui milite pour tourner la page Gbagbo ou qui dit tous les matins: "le FPI d'abord et Gbagbo après"? Si le nom Gbagbo continue d'exister en Côte d'Ivoire et en occident c'est grâce à la presse des sans voix et aux manifestons des patriotes Africains dans les rues de Paris et à travers le monde.Notre voie doit prendre la voie de la libération de Gbagbo et celle de la lutte contre l'impérialisme occidental.
Je demande à tous les militants de rester sereins et vigilants.Car c'est celui qui ne peut pas gagner qui crie à la victoire avant le match..
                         
                          Une contribution du camarade Liadé G




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !