Le professeur Yacouba Konaté, un dozo?

Mardi 3 Juillet 2012 - 04:00


Professeur Yacouba Konaté (philosophe)
Professeur Yacouba Konaté (philosophe)
Peuvent-ils cesser de nous faire honte ? Il est difficile de l’espérer. Parce que même les intellectuels de leur camp ont perdu la main. Ils ont perdu la main parce que c’est toujours une gageure, un reniement de soi et une contorsion psychologique éprouvante pour un intellectuel de s’adonner au jeu de la malhonnêteté. On attend de l’intellectuel qu’il soit une lumière qui guide sa société à sortir de l’obscurantisme. Quand il fait le contraire, c'est-à-dire, lorsqu’avec une torche en main il fend les ténèbres pour vouloir y engouffrer le peuple, il cesse d’en être un pour devenir objet d’indignation. Yacouba Konaté cet universitaire et philosophe est un brillant intellectuel. Celui qui me fait cette révélation argumente que sur Google, plus de 11 pages sont consacrées à l’homme. Mais dans la même confidence, comme s’il doutait finalement de notre capacité à nous parfaire au contact du savoir, il finit par dire ceci : « mais c’est un dozo ». J’avoue que j’ai trouvé l’image antinomique. Mais c’est la suite de l’histoire qui finit par convaincre les plus irréductibles. Après le flop de son colloque international sur la renaissance africaine en décembre dernier, au moment où la « charte du nord » déportait Laurent Gbagbo à la Haye, Yacouba Konate vient de remettre le couvert. Et comment ? Au cours d’un forum sur la réconciliation nationale qu’il fait organiser par la Banque Mondiale, il est pratiquement le seul intervenant. A-t-il perdu son carnet d’adresse ? Dans la forme, se réconcilie-t-on avec quelqu’un quand on est seul à avoir la parole de l’invective ? Voilà la prouesse qu’a réalisée l’éminence grise du RDR qui s’est entouré d’un modérateur et d’un commentateur qui, las des injures portées à leur intelligence ont fini par devenir ses farouches contradicteurs au cours de ce forum censé aller dans une seule direction : brocarder la politique de Laurent Gbagbo. Le pire viendra quand il eut l’étincelle de donner la parole à l’assistance. Torturé par la bile déversée par l’orateur sur l’histoire de la vie politique en Côte d’Ivoire, un participant s’est pratiquement mis à genoux pour supplier Yacouba Konaté de prouver ce qu’il dit. Surtout quand il accuse les pro-Gbagbo de casser les travaux d’Alassane Ouattara à Yopougon. Tout est dans la réponse de l’éminent professeur : « il faut aller voir Ben Laden le com-zone de Yopougon. Il te montrera les pro-Gbagbo qu’il a arrêtés » ! Sans commentaire ! Sauf qu’à un niveau plus bas, il y eut un certain Amadou « cimetière ».

Joseph Marat





Tags : konaté, yacouba

Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !