Le cynisme dans la gouvernance en Côte d’Ivoire : Une preuve de l’incapacité de l’imposteur au pouvoir.

Mardi 31 Juillet 2012 - 04:30


Le cynisme dans la gouvernance en Côte d’Ivoire : Une preuve de l’incapacité de l’imposteur au pouvoir.
Le régime issu du coup d’Etat de la France en Côte d’Ivoire, dans sa gestion du pays fait montre d’un cynisme déconcertant, depuis ses activités de sabotage pour arriver au pouvoir jusqu’à sa gestion actuelle des affaires. Les actes et mesures de gouvernance du régime de M. Alassane Ouattara sont si cyniques et si grotesques qu’on a carrément le sentiment qu’il se moque des Ivoiriens et du monde. Mais il faut comprendre que dans le fond, cet homme est resté égal à lui-même : c’est-à-dire un incapable faussement apprécié, qui avait déjà montré sa nullité dans la conduite des affaires de l’Etat, dans les années 1990. Il croyait pouvoir gouverner par ordonnance de ses amis, à l’image d’un simple exécutant, comme du temps où il était employé sans véritable pouvoir de décision au FMI. Oui ! Ayant vu ses limites, ou son incapacité, dans les années 1990, Ouattara espérait, 20 ans plus tard, compter sur ses parrains pour gouverner la Côte d’Ivoire par procuration. Le changement de régime en France, et la perspective d’un vent nouveau en Afrique montrent à ce tricheur que le jeu n’est pas gagné d’avance. Alors le voilà qui tâtonne, dans une gouvernance hasardeuse et grotesque. A la vérité, cet homme est un incapable notoire!


Au début des années 1990, il ya 22 ans :

L’homme, Alassane Dramane Ouattara, nous avait déjà donné un aperçu de sa médiocrité dans la gestion de la chose publique. Ayant fanfaronné, à l’image de tous les fats, avec une vaine promesse de tout régler en 100 jours, il n’a rien fait que des trafics de toutes sortes tout le temps qu’il a trôné à la primature du pays. On a pensé à la méchanceté et peut-être, pour ce venu d’ailleurs, à un certain compte à régler aux Ivoiriens. Il n’aura été capable, sous prétexte d’appliquer les « programmes (tout faits) d’ajustement », que de chamboulé et l’économie et la société de ce pays, par des privatisations sauvages, le détournement du patrimoine national avec sa complice de femme, qui est en fait le cerveau de tout le jeu, la mise à la rue de nombreuses familles, la création de la carte de séjour, et le sabotage du système éducatif, avec des mesures à effet de démotivation dont les salaires à double vitesse. Ouattara est en réalité un incapable, et sa gestion scandaleuse de la chose publique n’est pas seulement la fait de la méchanceté, même si pour se mettre dans les rôles qu’il joue, il faut une bonne dose de cruauté. Il est méchant, ce qui est inhérent à tous les médiocres envieux et outrancièrement ambitieux ; mais il est surtout incapable !
 
Aujourd’hui, après avoir été imposé, l’imposteur continue le massacre :
 
Dans une coalition diabolique avec le PDCI et certains groupements de personnes avides et sans ambition pour la nation, Alassane Dramane Ouattara, devenu Alassane Ouattara, a été installé à la tête de la Côte d’Ivoire. Cette installation, faut-il le rappeler, s’est faite dans une imposture sans nom, dont seules peuvent se vanter « les personnes sans aucun sens de l’honneur » comme cet homme, ainsi que le dit Thabo Mbeki, l’ex chef d’Eta sud africain, et des impérialistes tricheurs, véreux et racistes de la graine d’un Nicolas Sarkozy, totalement déficient au plan moral. Alors, cet imposteur sans pudeur n’en finit plus de faire assassiner les Ivoiriens, de les affamer, de les priver de liberté, de travail, de terre, d’instruction, de tout. Le dernier « kata » de l’imposteur, c’est de rappeler à tous que l’école demeure l’une des cibles principales dans sa destruction de la Côte d’Ivoire. On sait que ses milices, aujourd’hui transformées en armée étatique appelée FRCI, ont détruit les universités et de nombreuses écoles ; on sait qu’il a nommé à la tête de l’Education Nationale, une illettrée notoire, qui fait toutes sortes de vilénies dans le système. A présent, il joue avec les nerfs du peuple ivoirien, en annonçant des mesures qui n’ont d’objectif que de faire porter au peuple ses incapacités, et justifier un statut quo de souffrance pour les Ivoiriens, qui fait son sadique bonheur.
 
L’augmentation des frais d’inscription à l’université participe, comme les tueries de Duékoué et de partout ailleurs dans le pays, d’un plan de maintien du statu quo.


L’insécurité comme gage de maintien des forces étrangères et d’achat d’armes :
L’insécurité au niveau maximal en Côte d’Ivoire permet à Alassane Dramane Ouattara de parcourir le monde pour demander, d’une part le maintien des soldats de l’ONU CI, qui n’ont aucune envie de partir de la Côte d’Ivoire, ce qui explique qu’ils assistent passifs aux massacres des populations par les hommes armés par Ouattara, s’ils ne participent pas carrément à ces massacres ; d’autre part, l’insécurité lui permet de demander que les troupes françaises et onusiennes demeurent sur le sol ivoirien, et de requérir des armes d’autres pays. Tout cela dans l’objectif de continuer une dictature sanguinaire dans ce pays.
L’augmentation des coûts des inscriptions, une manœuvre pour garder fermées les universités:
Alassane Dramane Ouattara a promis la rentrée universitaire pour le 3 septembre prochain. Or, rien dans la réalité ne présage la possibilité de cette rentrée. Rien ne sera prêt à cette date. Alors, l’imposteur, qui n’en finit pas de montrer son incapacité à tenir la moindre promesse, a mis en avant cette décision, pour que la non effectivité de la rentrée soit vue comme un problème lié aux coûts, plutôt qu’à la vérité qui est qu’il n y aura aucune infrastructure compte à régler aux Ivoiriens. Il n’aura été capable, sous prétexte d’appliquer les « programmes (tout faits) d’ajustement », que de chamboulé et l’économie et la société de ce pays, par des privatisations sauvages, le détournement du patrimoine national avec sa complice de femme, qui est en fait le cerveau de tout le jeu, la mise à la rue de nombreuses familles, la création de la carte de séjour, et le sabotage du système éducatif, avec des mesures à effet de démotivation dont les salaires à double vitesse. Ouattara est en réalité un incapable, et sa gestion scandaleuse de la chose publique n’est pas seulement la fait de la méchanceté, même si pour se mettre dans les rôles qu’il joue, il faut une bonne dose de cruauté. Il est méchant, ce qui est inhérent à tous les médiocres envieux et outrancièrement ambitieux ; mais il est surtout incapable !

Aujourd’hui, après avoir été imposé, l’imposteur continue le massacre :

Dans une coalition diabolique avec le PDCI et certains groupements de personnes avides et sans ambition pour la nation, Alassane Dramane Ouattara, devenu Alassane Ouattara, a été installé à la tête de la Côte d’Ivoire. Cette installation, faut-il le rappeler, s’est faite dans une imposture sans nom, dont seules peuvent se vanter « les personnes sans aucun sens de l’honneur » comme cet homme, ainsi que le dit Thabo Mbeki, l’ex chef d’Eta sud africain, et des impérialistes tricheurs, véreux et racistes de la graine d’un Nicolas Sarkozy, totalement déficient au plan moral. Alors, cet imposteur sans pudeur n’en finit plus de faire assassiner les Ivoiriens, de les affamer, de les priver de liberté, de travail, de terre, d’instruction, de tout. Le dernier « kata » de l’imposteur, c’est de rappeler à tous que l’école demeure l’une des cibles principales dans sa destruction de la Côte d’Ivoire. On sait que ses milices, aujourd’hui transformées en armée étatique appelée FRCI, ont détruit les universités et de nombreuses écoles ; on sait qu’il a nommé à la tête de l’Education Nationale, une illettrée notoire, qui fait toutes sortes de vilénies dans le système. A présent, il joue avec les nerfs du peuple ivoirien, en annonçant des mesures qui n’ont d’objectif que de faire porter au peuple ses incapacités, et justifier un statut quo de souffrance pour les Ivoiriens, qui fait son sadique bonheur.
 
L’augmentation des frais d’inscription à l’université participe, comme les tueries de Duékoué et de partout ailleurs dans le pays, d’un plan de maintien du statu quo.
 
L’insécurité comme gage de maintien des forces étrangères et d’achat d’armes :
L’insécurité au niveau maximal en Côte d’Ivoire permet à Alassane Dramane Ouattara de parcourir le monde pour demander, d’une part le maintien des soldats de l’ONU CI, qui n’ont aucune envie de partir de la Côte d’Ivoire, ce qui explique qu’ils assistent passifs aux massacres des populations par les hommes armés par Ouattara, s’ils ne participent pas carrément à ces massacres ; d’autre part, l’insécurité lui permet de demander que les troupes françaises et onusiennes demeurent sur le sol ivoirien, et de requérir des armes d’autres pays. Tout cela dans l’objectif de continuer une dictature sanguinaire dans ce pays.
L’augmentation des coûts des inscriptions, une manœuvre pour garder fermées les universités:
Alassane Dramane Ouattara a promis la rentrée universitaire pour le 3 septembre prochain. Or, rien dans la réalité ne présage la possibilité de cette rentrée. Rien ne sera prêt à cette date. Alors, l’imposteur, qui n’en finit pas de montrer son incapacité à tenir la moindre promesse, a mis en avant cette décision, pour que la non effectivité de la rentrée soit vue comme un problème lié aux coûts, plutôt qu’à la vérité qui est qu’il n y aura aucune infrastructure prête à la date du 3 septembre ; par ailleurs, ayant emprisonné ou contraint à l’exil de nombreux enseignants chercheurs, il sait qu’il ne pourra pas, à cette date, ouvrir les universités, si tant est qu’il avait la moindre volonté de les ouvrir.
Alassane Dramane Ouattara est fondamentalement négatif et surtout incapable. Il cache son incapacité dans des actes et décisions totalement cyniques et grotesques, pour continuer tranquillement de conduire sa dictature. L’histoire retiendra l’époque du passage de cet homme-là au sommet de l’Etat de Côte d’Ivoire comme la pire des impostures que peut subir une nation.

Que Dieu nous protège.

NDA ADJOUA SUZANNE
 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !