Le NPR fustige la présence de Blaise Compaoré en Côte d'Ivoire aux frais des contribuables ivoiriens

Mardi 4 Novembre 2014 - 05:46


Blaise Pascal Logbon, président du NPR
Blaise Pascal Logbon, président du NPR


DECLARATION DU NPR RELATIVE A LA PRESENCE DE BLAISE COMPAORE EN CÔTE D'VOIRE



Les faits


1-Le vendredi 30 octobre 2014, le peuple Burkinabé a fait éclater à la face du monde sa profonde aspiration  au changement politique. Ce sursaut populaire massif a montré au grand jour l'impopularité de Blaise Compaoré occultée depuis des decennies par le mensonge électoral.

2-Chasssé du pouvoir sous la pression de la rue par les forces vives de l'opposition et du progrès, Blaise Compaoré s'est sauvé en prennant la fuite avec une horde de soldats de sa garde rapprochée. Dans sa cavale, le désormais ex-président du Burkina Faso s'est retrouvé en Côte d'Ivoire, en exil politique.

3-L'exil politique de Blaise Compaoré sur le territoire ivoirien nous interpelle, d'autant plus qu' il a fait le choix, avec ses hôtes, de  choquer les convenances républicaines et diplômatiques. Blaise compaoré, déchu, est cependant hébergé par les autorités ivoiriennes à Yamoussokro dans la "villa des hôtes". Il s'agit d'une résidence de haut standing pourtant réservée aux chefs d'Etas en exercice, lors de leur passage dans la capitale politique et administrative de notre pays.


 Notre position


4- Le Nouveau Parti pour le Rassemblement (NPR) s'indigne et condamne fermement  l'usage abusif de l'argent des contribuables ivoiriens pour l'entretien des relations personnelles du régime Ouattara avec  Blaise Compaoré pour services rendus à la rébellion ayant contribué à  l'accession au pouvoir d'Alassane Ouattara par les armes.

5-Le N.P.R s'oppose à cette l'hôspitalité accordée à un fossoyeur de la démocratie, de la justice et de la paix dans son pays, en Côte d'Ivoire et dans la sous-région ouest africaine, et demande son départ immédiat de la Côte d'Ivoire.

6-Le N.P.R exige le désarmement effectif de la horde de soldats ayant escorté Blaise Compaoré dans son refuge de Yamoussoukro et dont la présence sur notre territoire pourrait menacer la sécurité et la quiétude de nos concitoyens. Ce désarmement est d'autant plus nécessaire que Blaise Compaoré ne doit en aucun cas donner l'impression d'un chef de milice ou de rébellion retranché dans sa base arrière avec ses hommes armés.

7-Au nom de la justice, et pour son rôle majeur joué dans la rébellion et la guerre en Côte ayant endeuillé des milliers d'ivoiriens, le N.P.R demande que Blaise Compaoré réponde de ses actes devant la Cour Pénale internationale.

Fait à Paris le 4 novembre 2014
Pour le Bureau politique du NPR
Le Président Blaise Pascal Logbo
 
 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !