Le MPCI de Kigbafori Soro contre les FRCI de Dramane Alassane

Mardi 20 Mai 2014 - 20:41


Grosse manipulation cynique  des rebelles du MPCI de 2002! Personne n’est dupe. Et tous les services de renseignements savent  de quoi il s’agit  : c’est le MPCI qui attaque les FRCI. Les pro-Gbagbo qui sont tous en prison n’ont rien à voir dans cette  histoire. C’est une guerre au sommet qui dépasse, même le PDCI qui ne sait plus à quel saint se vouer. En effet, le MPCI prépare la succession de Dramane Alassane (ADO).                                                                                          
En effet, monsieur Kigbafori n’a jamais désarmé ses rebelles du MPCI. Et où sont-ils  ? On dit qu’une grande partie de ces gens-là a été  déversée dans l’armée. Donc l’armée de Côte d’Ivoire serait une armée de rebelles  ? Quand vous posez cette question, on vous répond  : non. Si l’armée ivoirienne n’est pas une armée républicaine (Dieu merci), où sont passés tous les autres rebelles que Kigbafori refuse de désarmer, à un an des élections présidentielles  ? Et ils sont  trop nombreux. Ils viennent de tous les pays de la sous région  : Mali, Libéria, Burkina-Faso, Sénégal, Guinée. Il n’y a jamais eu de désarment en Côte d’Ivoire et ils gardent toujours leurs armes, en attendant le signal de leur chef suprême qui se la coule douce à Abidjan.
C’est le MPCI qui attaque actuellement la Côte d’Ivoire.
Mais tous ces rebelles qu’il a installés dans la nature n’ont plus rien à manger. Donc, ils coupent les routes, tirent sur les voyageurs, assassinent les Ivoiriens toutes les nuits. Et on se demande s’il faut croire les fausses déclarations de monsieur Kigbaforofi. Cet homme fortement protégé par une partie du Pdci dit que ce sont les pro-Gbagbo qui attaquent (n’importe quoi  !) que  Dramane Alassane ne tombera pas. Bien dit, sur ce dernier point, d’autant qu’à part ses hommes du MPCI qui se sentent trahis par Ouattara, personne ne veut du mal à ADO. Mais selon nos sources, depuis 2003, Dramane Alassane n’a jamais versé leur solde à la grande majorité des éléments du MPCI qui attaquent toujours la Côte d’Ivoire. Lors d’un spectacle public à Bouaké, Zakaria Koné a bien avoué que le MPCI a engagé la rébellion, non pas pour IB ou pour quelqu’un d’autre, mais pour Alassane Dramane Ouattara. Et depuis, ceux des rebelles qui ont eu la chance ont été payés avec de faux billets de banque. ADO dit que les Forces nouvelle ont déjà volé beaucoup trop d’argent lors de la casse des agences de la BECEAO à Bouaké, Man et Korhogo. Il ne veut donc plus entendre parler d’eux. Mais pour calmer Kigbafori, ADO l’a placé à l’assemblée nationale au grand dam du PDCI qui a accepté que Bédié soit volé lors des élections de 2010.
Kigbafori passe donc partout et annonce que Ouattara ne tombera pas. Mais comment a-t-il fait pour savoir que des gens cherchent à faire tomber Dramane Alassane  ? Certes, tout le monde constate que, chaque jour, des hommes armés attaquent des villes et des villages ivoiriens. Mais, en Côte d’Ivoire, comment appelle-t-on, tous ces hommes que  Soro  refuse de désarmer pour ses propres intérêts  ? On les appelle les assaillants. Les FANCI sont en exil. Le PR Gbagbo n’a plus d’armée. Les autres Ivoiriens qui sont en exil n’ont déjà pas suffisamment de moyens pour vivre. Ils ne peuvent donc pas acheter des armes. En plus, les frontières du pays étant désormais bien gardées par l’armée française, personne ne peut arriver en Côte d’Ivoire avec des armes. Ceux qui attaquent sont donc à l’intérieur du pays. Ils avaient déjà leurs armes qu’ils utilisent actuellement les Ivoiriens et contre Dramane Alassane. On voit donc bien que le fait de caser Kigbafori à l’assemblée nationale ne suffit pas. Les gens du MPCI qui ne sont pas contents cherchent toujours à se venger du pouvoir. Parmi les rebelles du MPCI, il y a deux groupes. Un groupe qui vise directement le pouvoir de Dramane Alassane pour haute trahison. Le deuxième groupe, le plus important, selon nos sources, serait un groupe de réservistes très fidèle à Kigbafori. A côté d’une grande partie des FRCI qu’il contrôle entièrement déjà, Kigbafori disposerait encore de cette armée secrète qui aurait accepté de rester dans l’ombre, pour le moment, en attendant de dégommer complètement Dramane Alassane (ADO)…
Président ADO  ! Le serpent n’est donc pas mort. Et, là, on ne parle même pas encore du Commando invisible du Sergent IB. D’ailleurs, qui a tué IB  ? Et BOGA Doudou  ? Et les civils de Duékoué-Carrefour  ? Et Désiré TAGRO  ? Et les asphyxiés des cantines métalliques de Korhogo  ? Et Philippe REMOND  ? Et Dali OBLE  ? Et les danseuses d’Adjanou  ? Et BABRY Hilaire  ? Et André KIEFFER  ? Et Dagrou LOULA  ? Et les Ivoiriens de l’Ouest du pays  ? Et les 80 gendarmes de Bouaké  ? Et les hommes calcinés d’Abobo-antenne  ? Et le général Guéï  ?...
Président ADO  ! Soro qui a cessé d’un enfant de chœur depuis longtemps, n’a pas encore dit son dernier mot, malgré toutes ses déclarations chaleureuses.

Youssouf SANGARE à Ndjamena.




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !