Le FPI a les clés de la libération de Gbagbo: Le FPI doit prendre ses responsabilités !

Vendredi 13 Juin 2014 - 06:39


Nous sommes dans un procès politique.

Affi N'Guessan, président du Parti
Affi N'Guessan, président du Parti
Nous sommes dans un procès politique et en politique seul le rapport des forces en présence est déterminant. C’est pourquoi il faut bien comprendre que le FPI ( Front Populaire Ivoirienne) est, dans notre camp, l’acteur principal de cette lutte pour la libération du Président Gbagbo. Il est même la carte maîtresse dont dispose le Président en face de ses geôliers puisque c’est cet instrument de combat (le FPI), qu’il a lui-même créé, qui doit par ses actions, par son engagement à ses côtés lui apporter le poids politique dont il a besoin pour tenir tête à ceux qui veulent « l’éteindre » politiquement. Car c’est de cela qu’il s’agit : "sortir" le président Gbagbo du champ politique parce qu’il représente un danger pour ceux qui l’ont déporté loin de la terre de ses ancêtres.

Répétons-le, c’est un procès politique.

Si le FPI accepte de les regarder continuer de dérouler leur plan comme ils l’ont prévu, ces rapaces arriveront tranquillement à leurs fins. Si le FPI ne prend pas toute sa place aux côtés du Président Gbagbo dans ce procès, il est clair que nous allons à une condamnation pure et simple. Ne l’oublions pas, nous sommes des démocrates, nous ne connaissons donc pas le langage de la violence. Et le Président Gbagbo nous a inculqué d’autres valeurs que celles prisées par ces fomenteurs de coups d’État. C’est la raison pour laquelle nous évoluons sur le seul registre qui nous sied: l’arène politique.
Ainsi, d’une façon ou d’une autre, pour sortir le Président Gbagbo de leurs griffes et pour qu’ils lâchent prise, IL FAUT QUE LE FPI ARRIVE A LEUR "TORDRE" LE BRAS POLITIQUEMENT. Et ça, le FPI a les capacités et les moyens de le faire. S’il le veut.

Mais dans ce procès politique, le FPI sait-il, aujourd’hui, que les clés de la libération de celui qui l’a créé sont entre ses mains ? À tout le moins, le FPI sait-il, aujourd’hui, que personne n’est mieux outillé que lui pour porter efficacement le combat de la libération du Président Gbagbo ? Dans ce procès politique, le FPI, aujourd’hui, sait-il qu’une défaillance de sa part équivaudrait à une condamnation certaine pour le Président ?
C’est le simple militant de base qui s’interroge.

Dans tous les cas, le FPI, qui est un véritable rouleau compresseur quand il le décide, n’a pas encore pleinement joué sa partition auprès de celui qui a fait de lui ce qu’il est: une véritable "bête" politique. On sait tous de quoi ce Parti est capable. Et le Président Gbagbo est aux prises avec des ennemis (c’est le mot adéquat) qui ne lui font et feront aucun cadeau. Il ne peut donc pas faire l’économie d’un engagement sans failles du FPI à ses côtés. Le moment est certainement venu pour le FPI d'assumer entièrement la mission qui est la sienne d'être le fer de lance de cette lutte pour la libération du Président que les Ivoiriens ont élu, le Président Gbagbo.

CI Yako, Propos d'un militant de base du FPI
Source:  Facebook
NB: Le Titre est de la rédaction




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !