Le Destin de la Côte d’Ivoire est en train de s’accomplir.

Lundi 17 Février 2014 - 00:17


Image d'archives.Gouvernement ivoirien
Image d'archives.Gouvernement ivoirien
Le Destin de la Côte d’Ivoire est en train de s’accomplir.

  Le destin de la Côte d’Ivoire est en train de s’accomplir. Même si notre mémoire collective et notre conscience humaine sont loin de décrypter avec précision ce qui se passe dans les astres concernant le destin de notre cher pays, la Côte d’Ivoire. En un mot, l’être humain ordinaire n’est pas encore arrivé à ce niveau de compréhension spirituelle et n’a pas d’outils nécessaires pour voir et expliquer  le fonctionnement de ce phénomène extrahumain. Mais faut-il croiser les bras et laisser toute pensée ou action, bonne ou mauvaise, prospérer, sans que les spiritualistes ne s’évertuent à en expliquer avec l’aide de Dieu, les causes intra et extra de ces actions des êtres humains ? C’est pourquoi je veux m’essayer à cet exercice en m’appuyant sur ce que je constate dans les astres. Frères Ivoiriens, sachez que les acteurs actuels, au plan national, africain et international de la crise ivoirienne, n’avaient jamais agi par hasard. Certains, et ils sont les plus nombreux, travaillent pour un agenda occulte et satanique. Montage de rébellions, coups d’états contre les régimes démocratiques qui ne sont pas à leur solde. Création de climat d’insécurité et de terreur. Sentiment de peur, d’angoisse généralisée, afin de créer dans le monde, la soif et le besoin lancinant d’une solution mondiale. Ils choisissent quelqu’un qu’ils utilisent contre tout le monde. Et c’est exactement ce qu’Alassane Dramane Ouattara représente pour eux. Il a été choisi et façonné selon leur technique propre à la société secrète dont le but est de créer le chaos, rendre ingouvernable le pays, le déstabiliser. Souvenez-vous de ces fameuses phrases : «je rendrai ce pays ingouvernable», «je frapperai ce pouvoir et il tombera». Le résultat, cela aboutit à la création de l’insécurité et de la terreur par une rébellion. On a donc agressé, on a violé, on a cassé et pillé les banques et on a assassiné. On a même réussi à placer le pays sous la tutelle de l’ONU et la Communauté Internationale, qui sont en réalité ses «frères» illuminatis et francs-maçons. Des décideurs du monde, des observateurs étrangers, des certificateurs d’élections.   Je voudrais avant tout, vous dire que l’éternel, est dans la marche, que personne ne se décourage. Le Tout Puissant combat avec la lumière, l’épée et la Parole de vérité.

 Confusion dans les astres

Je reviens sur ce qui va se passer en Côte d’Ivoire cette année. Frères Ivoiriens, lorsqu’on jette un regard spirituel dans les astres, le constat est clair. Tout est confusion. Ni éclaircie sur la face invisible des 322km2 que compte l’espace territorial ivoirien, ni atmosphère positive sur la société. Vous demanderez aux imams. Ceux qui ‘’voient’’, c'est-à-dire que ceux qui ont une perception métaphasique de la situation sociopolitique de la Côte d’ivoire, ceux-là, savent bien décrypter l’atmosphère qui prévaut dans ce pays. Pas d’embellie même malgré la libération de quelques poignées de prisonniers. On se demande pourquoi ? La réponse est simple. Depuis la crise du 11 avril où le président Laurent Gbagbo a été destitué par une coalition du mal, Dieu avait pris la résolution de régler lui-même l’équation ivoirienne. Je vous donnerez ici l’exemple de la témérité de Pharaon face aux supplications de Moïse. Le coran tout comme la bible nous enseigne que le prophète Moïse a été suscité par Dieu pour libérer son peuple en captivité en Egypte sous le règne de Pharaon. Pharaon n’a pas voulu écouter Moïse. Or en toute chose et en tout en temps, sur n’importe quel espace, ce n’est pas celui qui veut, qui obtient la miséricorde de Dieu. C’est Dieu lui-même  qui fait miséricorde à qui il veut. L’Écriture dit au Pharaon : « C’est pour cela même que je t’ai suscité, pour montrer en toi ma puissance, et pour que mon nom soit publié par toute la terre». La sainteté divine doit donc ainsi, nécessairement, se montrer en jugement, quand le temps est venu. En Côte d’Ivoire, Dieu est entrain d’agir. Dans sa volonté souveraine, inhérente à sa divinité, Dieu a choisi le Pharaon, un pharaon  pour montrer Sa colère.  Le livre saint déclare que le message de l’Éternel, apporté par Moïse, éveillait plutôt chez Pharaon le désir de s’opposer à la volonté divine. Exactement comme en Côte d’Ivoire où les gouvernants s’opposent actuellement au message de Dieu. Dieu donne aujourd’hui encore des exemples de sa miséricorde et de sa colère. Chers Ivoiriens, retenez ces deux dimensions divines.  La miséricorde et la  colère, toutes deux inscrites dans  la patience. Puis la colère, la puissance et la miséricorde, qui révèlent chacune la gloire de Dieu, inscrites dans sa volonté. C’est ce que nous vivons actuellement avec l’actualité, (suivez mon regard). Dieu ne descend jamais lui-même pour parler. Il passe par des hommes mêmes insoupçonnés pour parler à son peuple et/ou à quelqu’un. Malheureusement, il se trouve que certains hommes, des leaders qui reçoivent le message n’y accordent aucun crédit. En Côte d’ivoire, nous n’avons cessé de parler à nos autorités, sans qu’on nous écoute peut-être, parce que nous ne sommes pas Dieu, ou prophètes. Certes, mais puisque c’est Dieu qui a donné le message, dans sa colère, il agit. Est-ce le cas de la Côte d’Ivoire et du régime qui nous gouverne actuellement ? A vous de juger.

 Tout compte fait, il y aura un grand bouleversement en Côte d’Ivoire
 
Cette année, selon les prévisions spirituelles, il y aura un grand bouleversement. Quelque chose va se passer dans l’intérêt de la Côte d’Ivoire. Je ne parle pas de choses qui révèlent de l’action humaine. Je ne parle d’initiales menées par des hommes. Je dis bien que Dieu va agir dans le sens de l’intérêt de la Côte d’Ivoire. Comment cela va se passer, je ne sais pas. Mais je vous invite à observer les choses et vous en jugerez. Je me souviens que j’ai eu une fois à vous entretenir des choses relevant de la métaphysique. C’est à dire ce qui ne peut pas s’expliquer scientifiquement ni par la raison humaine étant donné qu’il ne s’agit pas d’une invention de l’esprit des hommes. Mais des messages et des signes que Dieu donne souvent dans des visions et des méditations. Concernant la libération de Gbagbo, je vous avais embarrassé avec des explications spirituelles des choses. Pour ce qui concerne la Côte d’Ivoire elle-même, je voudrais me permettre d’interpeller encore, ceux qui sont au pouvoir afin qu’ils prennent eux-aussi conscience du changement du fonctionnement des astres qui a débuté en cette année 2014.  Chers frères Ivoiriens, je le répète, je ne suis pas en train de parler de science-fiction. Je veux inviter ceux qui nous gouvernent à prendre en compte la dimension spirituelle de la marche de notre cher pays. Une dimension qui s’exerce dans l’interaction du spirituel et du réel où incertitudes et convictions s’entremêlent dichotomiquement. Aujourd’hui, ils sont nombreux les guides religieux qui sont témoins, dans le monde spirituel, de cette réalité. Je le répète, un bouleversement va avoir lieu cette année.
 
 Propos d'Abou Cissé, recueillis par Grékou Bayard




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !