Lazare Koffi Koffi: Comment le poète essuie glace avait déjà tourné la page Gbagbo

Vendredi 13 Juin 2014 - 07:57


Quand nous disions que le ministre Lazare Koffi Koffi, dans son exil au Ghana, s’est converti en un poète instable, imprévisible, manipulateur et dangereux pour la lutte, il s’était trouvé quelques esprits égarés pour tenter de nous faire croire le contraire.Lazare Koffi Koffi n’est pourtant pas à son premier coup de Trafalgar.

Au début du mois d’octobre 2012, alors que l’onde de choc provoqué par le transfèrement du président Laurent Gbagbo et son incarcération à La Haye le mercredi 30 novembre 2011 continuaient d’affliger le peuple ivoirien et africain, Lazare Koffi Koffi quant à lui avait déjà cherché et trouvé son nouveau messie en la personne du ministre Justin Koné Katinan dont il avait été le Directeur de Cabinet et qu’il présentait désormais comme le digne Successeur de l’ex-président ivoirien.

Pour Lazare Koffi Koffi, la page Gbagbo était en effet ainsi tournée, plus aucun espoir qu’il revienne en Côte D’Ivoire et encore moins au pouvoir.Comment alors accorder une quelconque crédibilité à un poète-griot opportuniste et toujours prêt à sauter de branche en branche au gré de ses intérêts alimentaires? Entre ses moments de divagations lyriques et les partouzes de jouissance et de pédophilie qu'il organise régulièrement à Accra avec des gamines convoyées d'Abidjan, celui qui veut aujourd'hui apparaître comme le chef de file des anti-Affi et qui tente de se faire passer pour un moralisateur au FPI, un pro-Gbagbo convaincu, le chantre incontestable du "GBAGBO ou RIEN", n'est en réalité qu'un vil imposteur.

Cependant, l'attitude du ministre Katinan reste aussi très suspecte car malgré ses nombreux et intolérables dérapages dans ses critiques contre le président Affi, jamais il n'a rappelé son ex-collaborateur à l'ordre, donnant l'impression d'être le grand manitou qui tire les ficelles dans l'ombre.Car tout porte à croire que Lazare Koffi Koffi est en mission d'éclaireur pour permettre à Koné Katinan d'avoir une certaine visibilité et d'avancer progressivement dans son combat souterrain de positionnement dans le coeur du peuple ivoirien et des militants du FPI.En tout état de cause, voici pour tous ceux qui se laissent encore berner par ce poète essuie glace qu'est devenu Lazare Koffi Koffi, le poème qu’il avait à l’époque dédié à Justin Koné Katinan, son nouveau Jésus.Un vrai délire!  


Lazare Koffi Koffi : un poème pour Katinan
Le 01 octobre 2012 by rédaction de Diaspora Côte d’Ivoire

Katinan
Katinan !
Encore Katinan !
Toujours Katinan !
Mais pourquoi lui ?
Et toujours lui ?

Ecoutez le murmure du vent
Et les clameurs de par le monde,
Suivez le mouvement des astres
Et des oiseaux du ciel,
Tous annoncent le renouveau
Tous proclament la renaissance.

Katinan !
Encore Katinan !
Toujours Katinan !
Mais pourquoi lui ?
Et toujours lui ?

Après l’orage venu du Septentrion,
Un beau temps pointe à l’Orient.
Les dragons sont passés,
Semant deuil, haine et désolation.
Mais l’Eburnie n’a pas été abandonnée.
Le Justicier éternel veille.

Katinan !
Encore Katinan !
Toujours Katinan !
Mais pourquoi lui ?
Et toujours lui ?

Le sceptre lui a été donné
Korhogo en a été témoin.
Dieu l’a oint et en a fait son élu.
Il vient en Libérateur de l’Eburnie.
O, Peuple bien-aimé, essuie donc tes larmes.
Ne désespère plus. La joie est à tes portes.

Katinan !
Encore Katinan !
Toujours Katinan !
Mais pourquoi lui ?
Et toujours lui ?

Pénible est l’épreuve. L’humiliation aussi.
Combat intérieur et détresse, solitude derrière les
barreaux
Signes prophétiques de celui qui est agréé de
Dieu.

C’est au four ardent qu’on éprouve l’or.
Ainsi est forgé Katinan, le nouveau berger béni,
Contre les loups errants en Eburnie.

Lazare Koffi Koffi
**********
Vraiment sans commentaire. Bonne journée à tous et à chacun.

Libre opinion, une contribution de:
Océane Yacé, Politologue, Monaco.
oyace84@gmail.com




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !