Laurent Gbagbo ne décolère pas contre Affi N'Guessan

Jeudi 25 Juin 2015 - 10:02


Laurent Gbagbo ne décolère pas contre Affi N'Guessan. C'est ce qui ressort des dernières nouvelles de la Haye où il est incarcéré dans la prison de Scheveningen depuis plus de 3 ans. Il ne veut plus entendre parler d'Affi N'Guessan. Il n'est donc pas prêt à le recevoir. Il ne le recevra peut-être jamais. Car la rupture semble définitive entre les deux hommes. Et la réconciliation entre eux relèvera sans doute du "miracle" .
En s'opposant ostensiblement à la candidature de Laurent Gbagbo pour la présidence du FPI, en assignant le parti en justice pour régler en sa faveur la crise interne qu'il a lui-même suscité par son refus d'organiser le dernier Congrès extraordinaire du parti, en posant des actes contraires au textes du parti, Affi N'Guessan avait fini par rompre le pacte de confiance qui existait entre Laurent Gbagbo et lui. Ce pacte de confiance s'était exprimé à travers trois actes majeurs. En 2000 Laurent Gbagbo avait fait d'Affi N'Guessan le directeur de sa campagne présidentielle avant de le nommer premier ministre après son élection à la magistrature suprême. En 2010, Affi N'Guessan avait à nouveau été désigné directeur de la campagne présidentielle de Laurent Gbagbo. En sus Laurent Gbagbo  l'avait laisséi présider le Front populaire ivoirien pendant plus de 10 ans sans réélections.
Malgré cette rupture du pacte de confiance, Affi N'Guessan, comme si de rien n'était, continue de faire de la libération du président Laurent Gbagbo son fond de commerce politique. Cela n'empêche que le célèbre prisonnier de Scheveningen, qui a réussi à faire de la prison de la CPI (Cour pénale internationale) un lieu de "pèlerinage" d'hommes politiques et de patriotes ivoiriens, ne recevra pas Affi N'Guessan. En visite en France depuis quelques jours, Affi N'Guessan n'a d'ailleurs pas prévu dans son Agenda de faire le voyage de la Haye.
 Il prévoit cependant de rencontrer les militants et sympathisant du FPI ce samedi 27 juin au 8 rue Godillot 92400 Saint Ouen, en Banlieue parisienne. Majoritairement composés des partisans de Laurent Gbagbo, les militants et sympathisants du FPI promettent déjà d'accorder à Affi N'Guessan un accueil des plus "chaleureux". C'est dans cette ambiance que le Front populaire ivoirien  a produit un communiqué signé par Roger Gbalou, Sécretaire national chargé des relations avec les partis et les Organisations membres de l'Internationale socialiste, pour dénoncer l'usurpation d'Affi N'Guessan, tout en rappelant son exclusion du parti depuis le dernier Congrès extraordinaire de Mama. Ce même communiqué a par ailleurs signifié aux militants du parti qu'ils ne sont pas concernés par cette rencontre avec Affi N'Guessan, qui ne semble plus cacher sa connivence avec le régime Ouattara qui assure, selon certaines informations, les frais de son séjour en France.
Affi N'Guessan, l'homme qui veut exister et assouvir ses ambitions personnelles n'est pas encore au bout de ses peines pour convaincre ceux qui l'accusent  de trahison.

Claude Assadi
 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !