Laurent GBAGBO, l’Homme d’Etat

Jeudi 4 Juillet 2013 - 10:05


Laurent GBAGBO, l’Homme d’Etat
Les dimensions d'homme d'Etat du Président Laurent GBAGBO arrivent au grand jour au fur et à mesure que le procès de La Haye diligenté contre lui avance. Elles mettent en difficulté son Accusation et la Communauté Internationale qui avaient donné de lui une image de dictateur et d'anti-blancs. La CPI est actuellement plongée dans un dilemme: dire le droit et libérer Laurent GBAGBO ou donner une suite politique favorable à ses mandants et maintenir le Président GBAGBO en prison. Mais la CPI a ouvert elle-même la brèche par sa décision du 3 juin dernier mi-figue mi-raisin (charges insuffisantes dans le cas GBAGBO n'entraîne pas abandon des charges alors que c'est le contraire pour ce qui est de DSK et SARKOZY et consorts).


De ce fait, il nous appartient d'encourager la CPI à aller jusqu'au bout du droit en développant, autant que nous le pouvons, dans toute son ampleur, la thèse véridique tendant à restaurer l'image du Président GBAGBO, ses qualités d'Homme d'Etat, de politique, de constructeur de la démocratie et du multipartisme, de Réconciliateur et d'homme de Paix en Côte d'Ivoire.
En effet, celui qui  a annulé le mandat d'arrêt lancé par l'un des complices actuels contre l'autre, qui a permis à ses adversaires de rentrer au pays, qui leur a donné un statut protocolaire, qui leur a accordé le droit de se présenter à l'élection présidentielle, voire accordé la nationalité à l'un d'entre-deux, qui a partagé le pouvoir et les postes centraux de l'Etat avec les autres partis politiques et toutes les sensibilités ethnico-religieuses du pays,  est – ce que celui-là peut raisonnablement être qualifié d’antidémocrate?

La CPI sait maintenant qu'elle l'a mal (pré)jugé. Mais elle n'a pas assez de cran pour dire non à l'injustice car son environnement est fait de pression et de coups bas. Il faut donc l'aider en portant le message adéquat par tous les moyens de l'information et de la communion en notre possession, sans agressivité, mais avec force et conviction, au peuple occidental, aux niveaux des officiels et des administrés.

Paris, le 1er juillet 2013 (Contribution)

Zogo Toussaint GOBA




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !