Laurent Dona Fologo invité de Rfi Afrique: je soutiens l’idée du rapprochement RDR-PDCI

CIVOX.NET
Jeudi 28 Avril 2016 - 07:53




Qu’est-ce que le PDCI a apporté à la Côte d’Ivoire ?


Le PDCI a été créé en 1946. A cette époque-là, je pense que les Ivoiriens ne savaient pas trop ce qu’un parti politique voulait dire, mais le président Houphouët-Boigny, qui était député à partir de 45, savait ce qu’était un parti et il a mis en place toutes les fondations de la République qui nous permettent aujourd’hui d’avancer.


En 1993, après la mort de Félix Houphouët-Boigny, le parti s’est déchiré entre les partisans d’Henri Konan Bédié et ceux d’Alassane Ouattara. A l’époque, vous avez fait le choix Bédié. Est-ce que vous le regrettez ?


Non, je ne le regrette pas parce que je crois que, dans la position qui était la mienne à cette époque, j’ai fait mon devoir. Moi, j’étais secrétaire général du PDCI depuis 1991 et il avait été décidé dans la Constitution que, en cas de malheur du président Houphouët-Boigny, c’est le président de l’Assemblée nationale [c'est-à-dire Henri Konan Bédié ; Ndlr] qui terminait le mandat en cours.


Mais tout de même, cette déchirure, est-ce que vous n’auriez pas pu l’éviter ?


Je pense que peut-être le parti dans son ensemble aurait pu l’éviter. Nous avons été un peu surpris par l’arrivée, en tant que Premier ministre, de monsieur Ouattara, qui était à Dakar à la BCEAO [Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest ; Ndlr]. Le président de la République Houphouët-Boigny ne nous avait pas spécialement préparés. Il nous avait dit que monsieur Ouattara venait nous aider à redresser l’économie qui se sentait mal à cette époque-là. C’est tout ce qu’on savait. C’est pour cela qu’il y a eu des petites positions un peu différentes les unes des autres. C’est tout.Lire la suite!


    
Cliquez ici pour Répondre, Répondre à tous ou Transfér




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !